iPhone 2020 : ça se confirme pour les 3 nouvelles tailles d’écran

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
28 novembre 2019 à 09h50
0
iPhone 11 Pro
© Apple

C'est une rumeur qui est dans l'air depuis maintenant plusieurs mois. Selon toute vraisemblance, Apple devrait non seulement profondément revoir le design de ses iPhone l'an prochain, mais aussi les proposer dans des diagonales d'écran différentes d'aujourd'hui.

De nouvelles informations publiées par ET News tendent à prouver ce qui n'était jusqu'alors que des rumeurs. À savoir que Samsung et LG travaillent tous deux au développement de dalles OLED de 5,4, 6,1 et 6,7 pouces pour les iPhone de 2020.

Tout le line-up d'iPhone passe à l'OLED

Plusieurs enseignements à tirer de ces informations. Tout d'abord, on remarque que l'on parle bien ici de dalles OLED. Jusqu'alors, Apple réservait ce type d'écrans à ses modèles les plus onéreux (iPhone X, XS, 11 Pro). Mais à en croire ET News, l'intégralité du line-up 2020 d'iPhone fera l'impasse sur le LCD. Y compris le successeur de l'iPhone 11, plus abordable.

Ensuite, la taille de ces écrans change profondément par rapport aux dernières générations d'iPhone. Actuellement (et depuis maintenant deux ans), Apple propose des smartphones de 5,8 pouces (iPhone X, XS, 11 Pro), 6,1 pouces (iPhone XR, 11) et 6,5 pouces (iPhone XS Max, 11 Pro Max). ET News confirme donc aujourd'hui deux choses : un iPhone plus compact est dans les cartons, et un très grand modèle devrait prendre la suite de l'actuel iPhone 11 Pro Max.

Et tout cela sans même prendre en compte l'éventuel l'iPhone SE 2 dont il se dit qu'il pourrait être lancé en mars prochain.


Et la 5G alors ?

Concernant l'intégration d'une puce 5G aux iPhone de 2020, les rumeurs vont bon train et partent dans tous les sens. Si Ming-Chi Kuo est persuadé que l'ensemble du line-up 2020 d'Apple prendra en charge l'intégralité des bandes 5G, ET News estime pour sa part que la firme optera pour un quatrième smartphone au catalogue qui, lui seul, sera compatible 5G.

D'un côté, l'intégration massive de puces 5G dans ses nouveaux iPhone permettrait sans doute à Apple de justifier une nouvelle hausse des tarifs sur ses téléphones. Mais au vu du nombre très restreint de pays où la 5G est effectivement lancée (on estime que 65 % de la population mondiale sera couverte en 2025), il pourrait être reproché à Apple de prendre en otage des clients qui n'ont que faire de la 5G avec un smartphone plus cher, et dont ils n'auront pas l'usage de toutes les capacités.


Mais l'inverse est tout aussi vrai. Prendre les devants et opérer la transition totale vers la 5G, dès l'automne 2020, permettrait à Apple de jouer du refrain de la durabilité, et de vendre des cargaisons entières d'iPhone « 5G Ready » sous prétexte qu'il faut se préparer à l'arrivée du réseau de demain.

Source : ET News
Modifié le 28/11/2019 à 10h03
10
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top