Huawei avait conçu un smartphone semblable au Galaxy Fold, mais n'en a finalement pas voulu

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
01 mars 2019 à 17h24
0
Samsung Galaxy Fold

Dans un entretien accordé à Business Insider (via BGR), Richard Yu, actuel CEO de Huawei, s'est exprimé sur le Mate X. On apprend notamment qu'une version préliminaire du terminal pliable de Huawei ressemblait à s'y méprendre au Galaxy Fold, présenté par Samsung en février... Un prototype abandonné par le géant chinois car « il était mauvais ».

L'événement Unpacked de Samsung, mi-février, devait permettre à la marque de faire pleine lumière sur ses Galaxy S10. Ce fut le cas, mais la véritable star de l'événement n'était autre que le Galaxy Fold. Le smartphone pliable de Samsung, premier terminal sérieux du genre (le Royole FlexPai présenté dès janvier au CES faisait plus office d'ébauche que de véritable produit final), ne parvient toutefois pas à faire l'unanimité, la faute à des lignes perfectibles, notamment lorsque l'appareil est replié. Un design passablement loupé d'après le patron de Huawei.

Huawei a travaillé simultanément sur trois prototypes de smartphones pliables

Au cours de l'entretien accordé à Business Insider, Richard Yu s'est étendu sur les conditions de développement du Mate X. L'occasion pour l'intéressé de pointer que trois prototypes de smartphones pliables étaient simultanément à l'étude au sein du groupe. L'un d'entre eux, très proche du Galaxy Fold, avait rapidement été mis de côté à la demande expresse du CEO de Huawei.

« J'ai le sentiment qu'avoir deux écrans, un écran frontal et un écran dorsal, rend le téléphone trop lourd », explique Richard Yu, à propos du Galaxy Fold. « Nous avions plusieurs solutions, mais nous les avons abandonnées. Nous avions trois projets en simultané, dont un qui était encore meilleur que . Je lui ai porté le coup de grâce. Il était mauvais », a-t-il poursuivi. Samsung appréciera.

Le Mate X, un avantage certain en termes de silhouette

Plus fin, mais aussi plus élégant (bien que cette notion reste hautement subjective), le Mate X de Huawei a surtout la chance d'avoir réussi à éviter les larges bordures que Samsung a été contraint d'imposer à son propre smartphone pliable, notamment lorsqu'il est plié.

Huawei Mate X
le Mate X de Huawei et son écran OLED pliable

En mode smartphone, le Galaxy Fold doit en effet se contenter d'une petite dalle de 4,6 pouces, perdue dans un châssis relativement imposant. Fort peu esthétique à l'heure du borderless sauvage en vogue sur le marché. Cette face avant est sur le Galaxy Fold complétée par une dalle dépliable de 7,3 pouces, qui doit pour sa part conjuguer avec une large encoche dans son coin supérieur gauche. Cette dernière est notamment destinée à accueillir plusieurs capteurs.

Un problème que Huawei a réglé en regroupant l'ensemble des modules photos sur une barre latérale rigide, placée au dos du Mate X. Pour prendre un selfie, l'utilisateur n'a qu'à retourner l'appareil lorsqu'il est en mode smartphone. Une solution qui permet au terminal d'être entièrement borderless lorsqu'il est déplié.

Deux appareils aux prix (très) élevés

Reste désormais à savoir lequel de ces deux designs sera le plus populaire auprès du consommateur. Ce dernier devra aussi prendre en compte le prix (considérable) des appareils pliables proposés par Samsung et Huawei. Pour rappel, le Galaxy Fold arrivera sur le marché le 26 avril à partir de 1 980 dollars, tandis que le Mate X sera commercialisé au prix de 2 299 euros. La date de lancement précise n'est pas encore précisée par Huawei, qui se contente pour l'heure d'évoquer le milieu de l'année 2019.

3
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Les constructeurs tentent l'aventure de la voiture électrique depuis près de 50 ans
En attendant le nouvel essai de vol habité de Crew Dragon, regardez le replay du live de mercredi !
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
scroll top