Android One : un programme pour unifier les smartphones Android low cost

Google débute sa conférence I/O 2014 sur une annonce : le programme de certification Android One. Dédié aux pays émergents, il permet aux constructeurs de smartphones low cost de proposer des modèles basés sur des spécifications techniques maitrisées, et intégrant un Android « stock » et mis à jour par Google.

01F4000007457253-photo-android-one.jpg


Le programme Android One ne semble pas se substituer aux initiatives existantes de Google (Nexus, Google Play Edition) : son but paraît avant tout de limiter la fragmentation des smartphones Android dans les pays émergents. Google propose en pratique des modèles de références sur lesquels les constructeurs peuvent s'appuyer. Sundar Pichai, responsable de la division Android et Chrome, a notamment montré un modèle signé Micromax, incluant un écran 4,5 pouces, un tuner FM ou encore 2 slots SIM.

01F4000007457257-photo-android-one.jpg


Les premiers smartphones Android One seront disponibles en Inde, et commercialisés par Micromax, Spice et Karbonn. Aucune information sur l'extension du programme à d'autres pays n'a été annoncée.

01F4000007457249-photo-android-one.jpg


Pour aller plus loin

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Gigabyte fait un commentaire sur la fabrication chinoise, perd 550 millions et... présente ses excuses
Samsung : 151 milliards injectés dans les semi-conducteurs d'ici 2030
Vous pouvez transférer les notes ou publications Facebook vers Google Docs
Twitter : la certification et son petit badge bleu de retour dès la semaine prochaine
MSI : un faux site officiel distribue une version d'Afterburner bourrée de malwares
Nintendo va sortir de nombreux jeux durant les mois à venir
Vinted : une levée de fonds de 250 millions d'euros pour s'exporter en Europe et ailleurs
Stockage en promo : carte microSDXC SanDisk Extreme 128 Go à plus -50% !
Test Huawei Matebook X Pro 2021 : convaincant sur la forme, un peu moins sur le fond
Tesla estime que le Bitcoin est trop polluant et ne l’accepte plus en moyen de paiement
Haut de page