Robotique : les installations repartent à la hausse, la France dans le top 8 mondial

02 novembre 2021 à 13h00
3
robot © pexels pavel danilyuk
La robotique peut trinquer à sa réussite, malgré un contexte délicat (© Pexels / Pavel Danilyuk)

Le dernier rapport de la Fédération internationale de robotique (IFR) montre que l'année 2020 a coïncidé avec une relance de la croissance des robots, essentiellement portée par la Chine.

En décroissance en 2019 pour la première fois depuis sept ans, la robotisation mondiale est repartie à la hausse en 2020, et ce, malgré la pandémie. L'an dernier, 380 000 nouveaux robots ont été acquis dans le monde et la Fédération internationale de robotique (IFR) totalise désormais plus de 3 millions de robots industriels utilisés dans les usines du globe, un record. La France, de son côté, fait partie des meilleures nations européennes, même si elle ne soutient pas la comparaison avec la Chine, le Japon, les États-Unis, la Corée du Sud ou l'Allemagne.

Plus de 70 % des robots industriels installés dans le monde en 2020 l'ont été en Chine

Dans un contexte difficile, les ventes de nouveaux robots ont augmenté de 0,5 % en 2020, avec très exactement 384 000 machines supplémentaires. L'année 2020 est la troisième meilleure de l'histoire en nombre total d'installations, après 2017 et 2018. Mais les grands acteurs du marché mondial de la robotique n'ont pas tous vécu la pandémie de la même façon.

Sans grande surprise, c'est l'Asie qui génère cette croissance mondiale, avec 71 % des robots industriels déployés en 2020. Cette part de marché est grandissante par rapport à 2019, où elle atteignait déjà 67 %. C'est évidemment la Chine qui, avec 168 400 exemplaires (+20 % sur un an), porte le marché asiatique. « Il s'agit de la valeur la plus élevée jamais enregistrée pour un seul pays », note l'IFR. L'empire du Milieu est d'ailleurs le premier pays parvenant à tutoyer le million de robots industriels exploités, avec 943 223 unités en 2020. La barre symbolique du million sera franchie cette année, confirmant la vitesse folle de la robotisation en Chine.

Avec 38 653 unités, le Japon est loin derrière, mais occupe tout de même le deuxième rang mondial pour l'année 2020. Le marché nippon décroît de 23 %, dans un pays très durement touché par la crise de Covid-19. Mais la courbe est attendue à la hausse pour 2021 et 2022 au Japon.

La robotique automobile en souffrance, la France sur le podium européen

Les États-Unis occupent la troisième place mondiale en nombre d'installations pour l'année 2020 (environ 30 800 robots). Les USA concentrent d'ailleurs 79 % des robots industriels d'Amérique du Nord, confirmant leur mainmise sur le continent, face au Mexique (9 %) et au Canada (7 %). Mais les États-Unis ont vu leur nombre d'installations annuel diminuer en 2020 (-8 %). Après huit ans de croissance, la robotisation recule pour la seconde année consécutive au pays de l'oncle Sam. L'automobile (-19 %) a particulièrement souffert, alors que l'industrie électrique/électronique tient la cadence (+7 %). L'IFR prévoit un fort rebond du marché américain de la robotisation pour l'année 2021. Un boom à deux chiffres est attendu pour 2021 et 2022.

Quid de l'Europe et de la France ? Le Vieux Continent a accusé une baisse de 8 % des installations de robots industriels en 2020, avec 67 700 unités. À l'instar du marché américain, c'est l'industrie automobile qui a le plus souffert, avec une forte baisse de la demande (-20 %). L'Allemagne reste le cinquième marché mondial, avec 22 300 nouvelles unités en 2020 et une part de marché des installations qui atteint 33 % sur le continent.

installations robots 2020 © IFR
© IFR

Derrière l'Allemagne, on retrouve l'Italie (13 %) et la France (8 %), qui est le huitième pays au monde à avoir installé le plus de robots industriels en 2020 (5 400 environ), devant Singapour, l'Espagne, le Mexique et l'Inde notamment. Si le marché français connaît une croissance en 2021, celle-ci reste à confirmer et devrait dans tous les cas être limitée, comparée aux plus grandes nations robotiques. La France mise en tout cas sur les « cobots », ces machines issues de la robotique collaborative qui accompagnent les collaborateurs d'une entreprise en sécurisant leur environnement de travail et en améliorant leur productivité.

« Les installations mondiales de robots devraient fortement rebondir et augmenter de 13 % pour atteindre 435 000 unités en 2021, dépassant ainsi le niveau record atteint en 2018. En Europe, on peut s’attendre à une augmentation de 8 % pour atteindre près de 73 000 unités », prédit Milton Guerry, Président de la Fédération internationale de la robotique.

Source : IFR

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Pyxis
Cobot omron TM en photo il me semble…
Vanilla
Je suis sûr que ces chiffres ne veulent pas dire grand chose au final, puisque des ces 400000 robots, il doit y avoir une sacré différence de prix entre tous les models, avec les moins cher à quelques dizaines de milliers d’euros, et d’autres à plusieurs millions d’euros.<br /> N’est ce pas ?
BossRreynolds
J’adore la photo, franchement ça le fait…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Apple : si le casque AR est annoncé en 2022, n'espérez pas pouvoir l'acheter
Apple : vers un casque de réalité augmentée
La nature ne nous a fait que 5 doigts ? En voila un 6e, robotique, que l'on adopte en un rien de temps
Carrefour Flash, comment fonctionne le premier magasin totalement automatisé de Paris ?
Alphabet (Google) va intégrer des robots à ses équipes pour les tâches d'entretien
Niantic lève 300 millions pour partir à la conquête du metaverse
Hey Disney : un assistant vocal s'invitera dans les hôtels de Disneyland dès l'année prochaine
Rolls-Royce passe les 600 km/h avec un avion électrique, un record
Ces gants haptiques vous permettront de toucher des objets dans le metaverse
Metaverse : une modération essentielle mais impossible ?
Haut de page