Réalité virtuelle : Google cesse la production du casque Daydream View

Pierre Crochart
Expert smartphone & gaming
16 octobre 2019 à 11h24
0
Google Daydream View
© Google

Alors qu'étaient présentés hier les Pixel 4 et Pixel 4 XL, Google a discrètement mis fin à la production de son casque de réalité virtuelle Daydream View.

Dans un échange rapporté par Variety, la firme avoue que le Pixel 4 n'est pas en mesure de prendre en charge le casque de VR, et que celui-ci ne sera dorénavant plus produit.

Une adoption décevante pour le Daydream View

Lancé en 2016, le Google Daydream View n'aurait pas rencontré le succès escompté par la marque. Un porte-parole explique à Variety que les objectifs de vente n'ont pas été atteints, et que les clients ont tendance à délaisser le casque de VR depuis plusieurs mois.

Dont acte : le Daydream View quitte officiellement le catalogue de Google, et n'est pas supporté par les nouveaux smartphones de la marque. Google précise toutefois que les appareils existants restent pris en charge, et que le support reste de rigueur si nécessaire.

Pour justifier la décision de Google, le porte-parole interrogé par Variety explique que, si la firme a perçu un potentiel énorme dans la VR il y a quelques années, elle a rapidement pris note des obstacles qui se dressaient devant elle. « Demander à des gens d'insérer un smartphone dans un casque et ainsi perdre l'accès aux applications qu'ils utilisent quotidiennement cause d'immenses frictions », regrette le porte-parole.


Un repositionnement massif sur la réalité augmentée

En sous-texte, c'est finalement l'intérêt de Google pour la réalité virtuelle qui est remis en cause. Comme le note Variety, ce n'est pas là le premier rétropédalage de l'entreprise en la matière. L'été dernier, la plateforme de SVoD Hulu a coupé l'accès à ses services depuis le Daydream. Google l'a imité quelques semaines plus tard en rendant indisponible sa plateforme Google Play Movies sur son propre casque.

On peut également noter que le projet de casque de réalité virtuelle développé conjointement par Google et IMAX n'a jamais vu le jour. Aussi, on n'entend plus parler du format de vidéos VR180, destiné à démocratiser les vidéos à 180 et 360°.

Le recul de Google sur ce segment de marché laisse encore plus de marge de manœuvre à Facebook qui, lui, est sur son petit nuage depuis la sortie de l'excellent Oculus Quest. L'occasion pour Google de repositionner ses pions sur un secteur, estime-t-il, plus porteur : la réalité augmentée.


Toujours d'après le porte-parole interviewé par Variety, Google « investit massivement dans les expériences VR utiles comme Google Lens, la navigation en réalité augmentée dans Maps, et la recherche en AR qui utilise l'appareil photo du smartphone pour connecter le monde numérique et physique, aidant ainsi les utilisateurs à en apprendre plus sur le monde qui les entoure ».

Source : Variety
Modifié le 16/10/2019 à 11h33
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Un groupe d'associations et de collectivités va attaquer Total en justice pour
Une enquête choc montre comment l'antivirus Avast vend vos données de navigation
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation
10 ans après, l'iPad peine toujours à tenir ses promesses
Audi : la production de l'e-tron au ralenti, l'approvisionnement de batteries en cause
Star Wars: Knights of the Old Republic pourrait avoir droit à un remake
Xavier Niel détient maintenant 70% d'Illiad, le cours de l'action remonte
Faire des déchets nucléaires des batteries diamants ultra autonomes, une promesse qui donne espoir
Dune : le film de Denis Villeneuve sortirait le 23 décembre

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top