Réalité virtuelle : Google cesse la production du casque Daydream View

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
16 octobre 2019 à 11h24
0
Google Daydream View
© Google

Alors qu'étaient présentés hier les Pixel 4 et Pixel 4 XL, Google a discrètement mis fin à la production de son casque de réalité virtuelle Daydream View.

Dans un échange rapporté par Variety, la firme avoue que le Pixel 4 n'est pas en mesure de prendre en charge le casque de VR, et que celui-ci ne sera dorénavant plus produit.

Une adoption décevante pour le Daydream View

Lancé en 2016, le Google Daydream View n'aurait pas rencontré le succès escompté par la marque. Un porte-parole explique à Variety que les objectifs de vente n'ont pas été atteints, et que les clients ont tendance à délaisser le casque de VR depuis plusieurs mois.

Dont acte : le Daydream View quitte officiellement le catalogue de Google, et n'est pas supporté par les nouveaux smartphones de la marque. Google précise toutefois que les appareils existants restent pris en charge, et que le support reste de rigueur si nécessaire.

Pour justifier la décision de Google, le porte-parole interrogé par Variety explique que, si la firme a perçu un potentiel énorme dans la VR il y a quelques années, elle a rapidement pris note des obstacles qui se dressaient devant elle. « Demander à des gens d'insérer un smartphone dans un casque et ainsi perdre l'accès aux applications qu'ils utilisent quotidiennement cause d'immenses frictions », regrette le porte-parole.


Un repositionnement massif sur la réalité augmentée

En sous-texte, c'est finalement l'intérêt de Google pour la réalité virtuelle qui est remis en cause. Comme le note Variety, ce n'est pas là le premier rétropédalage de l'entreprise en la matière. L'été dernier, la plateforme de SVoD Hulu a coupé l'accès à ses services depuis le Daydream. Google l'a imité quelques semaines plus tard en rendant indisponible sa plateforme Google Play Movies sur son propre casque.

On peut également noter que le projet de casque de réalité virtuelle développé conjointement par Google et IMAX n'a jamais vu le jour. Aussi, on n'entend plus parler du format de vidéos VR180, destiné à démocratiser les vidéos à 180 et 360°.

Le recul de Google sur ce segment de marché laisse encore plus de marge de manœuvre à Facebook qui, lui, est sur son petit nuage depuis la sortie de l'excellent Oculus Quest. L'occasion pour Google de repositionner ses pions sur un secteur, estime-t-il, plus porteur : la réalité augmentée.


Toujours d'après le porte-parole interviewé par Variety, Google « investit massivement dans les expériences VR utiles comme Google Lens, la navigation en réalité augmentée dans Maps, et la recherche en AR qui utilise l'appareil photo du smartphone pour connecter le monde numérique et physique, aidant ainsi les utilisateurs à en apprendre plus sur le monde qui les entoure ».

Source : Variety
Modifié le 16/10/2019 à 11h33
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
scroll top