Réalité virtuelle : Google cesse la production du casque Daydream View

0
Google Daydream View
© Google

Alors qu'étaient présentés hier les Pixel 4 et Pixel 4 XL, Google a discrètement mis fin à la production de son casque de réalité virtuelle Daydream View.

Dans un échange rapporté par Variety, la firme avoue que le Pixel 4 n'est pas en mesure de prendre en charge le casque de VR, et que celui-ci ne sera dorénavant plus produit.

Une adoption décevante pour le Daydream View

Lancé en 2016, le Google Daydream View n'aurait pas rencontré le succès escompté par la marque. Un porte-parole explique à Variety que les objectifs de vente n'ont pas été atteints, et que les clients ont tendance à délaisser le casque de VR depuis plusieurs mois.

Dont acte : le Daydream View quitte officiellement le catalogue de Google, et n'est pas supporté par les nouveaux smartphones de la marque. Google précise toutefois que les appareils existants restent pris en charge, et que le support reste de rigueur si nécessaire.

Pour justifier la décision de Google, le porte-parole interrogé par Variety explique que, si la firme a perçu un potentiel énorme dans la VR il y a quelques années, elle a rapidement pris note des obstacles qui se dressaient devant elle. « Demander à des gens d'insérer un smartphone dans un casque et ainsi perdre l'accès aux applications qu'ils utilisent quotidiennement cause d'immenses frictions », regrette le porte-parole.


Un repositionnement massif sur la réalité augmentée

En sous-texte, c'est finalement l'intérêt de Google pour la réalité virtuelle qui est remis en cause. Comme le note Variety, ce n'est pas là le premier rétropédalage de l'entreprise en la matière. L'été dernier, la plateforme de SVoD Hulu a coupé l'accès à ses services depuis le Daydream. Google l'a imité quelques semaines plus tard en rendant indisponible sa plateforme Google Play Movies sur son propre casque.

On peut également noter que le projet de casque de réalité virtuelle développé conjointement par Google et IMAX n'a jamais vu le jour. Aussi, on n'entend plus parler du format de vidéos VR180, destiné à démocratiser les vidéos à 180 et 360°.

Le recul de Google sur ce segment de marché laisse encore plus de marge de manœuvre à Facebook qui, lui, est sur son petit nuage depuis la sortie de l'excellent Oculus Quest. L'occasion pour Google de repositionner ses pions sur un secteur, estime-t-il, plus porteur : la réalité augmentée.


Toujours d'après le porte-parole interviewé par Variety, Google « investit massivement dans les expériences VR utiles comme Google Lens, la navigation en réalité augmentée dans Maps, et la recherche en AR qui utilise l'appareil photo du smartphone pour connecter le monde numérique et physique, aidant ainsi les utilisateurs à en apprendre plus sur le monde qui les entoure ».

Source : Variety
Modifié le 16/10/2019 à 11h33
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Beats Solo Pro : un nouveau casque avec réduction active du bruit et mode Transparence
🔥 Le disque dur externe Western Digital elements portable - 4To à moins de 100€
Les contrôleurs SNCF seront désormais équipés de smartphones Crosscall
Mozilla tente de responsabiliser YouTube sur la transparence des suggestions de contenus
L'ancien président de Tata Motors place ses billes dans la moto électrique Tork T6X
En plein ouragan médiatique, Blizzard annule un événement Overwatch deux jours avant sa tenue
La 25e édition des PlayStation Awards se tiendra le 3 décembre
Toyota équipe sa nouvelle Yaris d'une batterie lithium-ion plus puissante et plus légère
Aux Etats-Unis, les livreurs Walmart rangent aussi vos courses dans votre réfrigérateur
Haut de page