Intel : les Core i9-10900K à 10 cœurs arriveront au printemps 2020

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
11 décembre 2019 à 12h50
0
Intel-CPU-processeur.jpg

Doucement mais surement les puces Comet Lake-S pour PC de bureau se précisent chez Intel. Ces dernières, portées par un nouveau tandem chipset / socket, arriveront sur le second trimestre 2020. Un lancement en avril prochain est même évoqué.

À défaut d'une révolution et du très attendu protocole de gravure en 10 nm sur ordinateur de bureau, Intel nous servira une nouvelle évolution de son sempiternel node 14 nm avec la génération Comet Lake-S. Attendue au printemps prochain, et plus précisément en avril selon WCCFTech, cette nouvelle lignée de processeurs profitera d'une nouvelle plateforme misant sur une gestion peaufinée de l'alimentation, ainsi que sur l'hyperthreading intensif pour combattre le péril rouge qu'est devenu AMD pour Intel. L'arrivée de Core i9 à 10 cœurs sur le haut de gamme est également prévue, l'idée étant ici de s'attaquer au Ryzen 9 3900X, armé pour sa part de 12 cores et 24 threads.


L'hyperthreading, le cache-misère d'Intel en 2020 ?

Les performances des derniers CPUs grands public d'AMD ont cela de précieux qu'elles bousculent Intel. En attendant la généralisation du procédé de gravure 10 nm et l'arrivée des puces Ice Lake-S pour PC de bureaux (attendues à l'horizon 2021 ou 2022 selon les sources), les bleus miseront faute de mieux sur l'hyperthreading, qui signerait son grand retour après avoir été mis entre parenthèses sur certains modèles de processeurs ces deux dernières années.

D'après TechPowerUp, nous devrions donc trouver 4 cores / 8 threads sur les Core i3, 6 cores / 12 threads sur les Core i5, 8 cores / 16 threads sur les Core i7 et enfin 10 cores / 20 threads pour le Core i9-10900K qui arrivera sur le haut du panier de l'offre desktop d'Intel en 2020. Toujours selon TechPowerUp, Intel miserait par ailleurs sur un système permettant « un overclocking amélioré des cœurs et de la mémoire ». Peut-être s'agit-il de la botte secrète du géant américain pour mieux rivaliser avec les processeurs de son rival. Réponse dans les prochains mois.

Wal6JjCLcdrgWu5Y.jpg
© WCCFTech

Une plateforme Z490 légèrement améliorée, mais toujours en PCIe 3.0...

Nous l'avons dit plus haut, Intel lancera sa génération Comet Lake-S avec un nouveau Socket (LGA 1200) et un nouveau chipset (Z490 Express sur le haut de gamme). Cette nouvelle plateforme ne changerait pas la recette en profondeur mais prodiguerait tout de même certains changements par rapport aux chipset Z3XX. Une meilleure gestion de l'alimentation est notamment évoquée, au point d'être présentée par TPU comme « le plus gros changement ACPI depuis (...) Haswell ». Cette nouveauté permettrait entre autres de faire fonctionner le processeur et les applications connectées au web en très basse consommation.

Ce nouveau chipset, qui utilisera toujours le standard PCIe 3.0, devrait en outre apporter le support de l'Ethernet GbE 2.5 et du Wi-Fi 6, tout en se montrant compatible avec les puces « Rocket Lake » attendues en 2021, toujours sur PC de bureau.

Source : TechPowerUp via WCCFTech
37
28
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top