Gimp, l'alternative libre à Photoshop, fête ses 25 ans

24 novembre 2020 à 13h13
41

Parmi les logiciels libres incontournables, GIMP fait figure de référence. L'application de manipulations graphiques fête ses 25 ans et continue sa promesse visant à offrir une alternative à Photoshop .

Aux côtés de la suite bureautique LibreOffice , et du navigateur Firefox , GIMP est généralement sur la liste des logiciels libres et gratuits à installer. Après 25 ans de service, l'équipe entend bien continuer sa mission et planche sur GIMP 3.0.

Les débuts de GIMP

Dans un billet de blog, GIMP revient simplement et brièvement sur ces 25 années. L'anniversaire n'est pas toutefois pas couronné par une version majeure du logiciel.

En juillet 1995, dans un forum Usenet, l'étudiant Peter Mattis décidait de recueillir quelques idées en demandant ouvertement ce que l'on attendrait d'un logiciel similaire à Photoshop. Quatre mois plus tard, une première version était disponible sur les systèmes Linux et Solaris.

GIMP est publié sous la licence GPL v3. Initialement, le nom du logiciel était un acronyme faisant référence au film Pulp Fiction et signifiait General Image Manipulation Program. Le père du logiciel libre, Richard Stallman, les a toutefois autorisés à remplacer le terme General par GNU. Aujourd'hui disponible sur Windows et macOS, GIMP est encore perçu comme une alternative majeure à Photoshop.

GIMP, toujours un peu plus performant

GIMP est notamment à l'origine de la bibliothèque logicielle GTK. Originellement développés pour GIMP, ces outils permettent de concevoir des interfaces logicielles. GTK rassemble aujourd'hui plusieurs milliers de développeurs et se place au cœur des environnements de bureau GNOME , Xfce ou Ldxe sur les distributions GNU/Linux.

Vous n'aimez pas l'interface de GIMP ? Vous n'êtes pas tout seul ! Les développeurs eux-mêmes reconnaissent qu'il y a des efforts à fournir. GIMP 3.0 pourrait changer la donne.

Dans sa dernière version stable, GIMP 2.10 apportait déjà quelques améliorations au niveau de son interface, mais surtout sur les pinceaux et les outils de manipulation. Les développeurs ont également revu la gestion des filtres en ajoutant la prévisualisation des effets.

Puisqu'il s'agit d'une alternative au logiciel propriétaire d'Adobe, GIMP assure la prise en charge du format PSD. Celle-ci est continuellement optimisée. Côté performances, GIMP 2.10 est désormais capable de tirer pleinement parti des performances de la machine avec la prise en charge des processeurs multi-cœurs et de la carte graphique. Cela permet donc d'accélérer le traitement des calculs.

Source : GIMP

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
41
21
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page