Le Data Dividend Project propose de rémunérer les internautes pour leurs données

23 juin 2020 à 10h04
4
Données

Et ce serait aux géants du net de mettre la main à la poche.

En quelques mots :

  • Andrew Yang a un nouveau projet. L’ex-candidat à la présidentielle américaine a créé une association, le Data Dividend Project, avec pour ambition d’assurer la propriété des internautes sur leurs données personnelles et de leur permettre d’obtenir une rémunération en échange de celles-ci.

  • L’or des données. Le projet mise sur la mobilisation et l’action collective pour promouvoir la mise en place de régulations allant dans ce sens sur le territoire américain. Il s’appuie sur l’existence de lois comme le California Consumer Privacy Act (CCPA), équivalent californien du RGPD, qui assure aux internautes le contrôle de leurs données personnelles , avec la possibilité de demander leur suppression ou de refuser qu’elles soient utilisées à des fins commerciales. La loi n’offre en revanche pas la possibilité de céder ses données contre rémunération, une réalité que le Data Dividend Project envisage de changer.

  • Une vieille idée qui refait surface. L’idée de rémunérer les internautes pour leurs données est défendue de longue date par des personnalités comme Jaron Lanier, informaticien américain et penseur de l’économie numérique. En France, le laboratoire d’idées libéral Génération libre a également publié un rapport défendant cette idée, revenue sur le devant de la scène lors de l’entrée en vigueur du RGPD. Les plateformes internet proposent déjà la rémunération des données dans des circonstances très particulières. Facebook donne ainsi à ses utilisateurs la possibilité de voir leur comportement observé et analysé contre une somme d’argent à travers l’application Study . Mais la généralisation de cette pratique n’est pour l’heure pas à l’ordre du jour.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
chabgyver
De toute façon, avec ou sans rémunération, les GAFAM ont déjà nos données et y’a pas qu’eux. Donc pourquoi pas récupérer un peu de fric en échange de quelques données.
Thoach
L’idée est bonne en théorie, car on irait vers un basculement des données personnelles dans la propriété privée (pour le bonhomme de la rue, cela va de soit, mais apparemment pas pour le technocrate).
max_971
Ou faire des forfaits internet à 0€, ils pourront récupérer plus de données.
carinae
En théorie seulement… Le plupart du temps personne ne sait qui a quoi sur qui… Et ça pose le problème du contrôle. Comment s’assurer que Google, Facebook and co retribuent pour les données qu’ils sont sensés avoir ? En clair ils paient pour une certaine volumétrie mais en dispose 10 fois plus …
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Li-Fi : des chercheurs du CEA établissent un nouveau record de débit
iPadOS 14 se rapproche de macOS sans oublier d'où il vient
WatchOS 7 toujours plus soucieux de votre santé
Oculus, donc Facebook, s'offre le studio Ready at Dawn (God of War PSP, Daxter, The Order 1886...)
Linux : Linus Torvalds estime que la mise à jour 5.8 du Kernel est l'une
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Les meilleurs series animes
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
RED, Free, B&You ou Sosh : quel forfait pas cher et sans engagement choisir ?
French Days : J-1 avant le lancement du Black Friday à la française
Haut de page