Study: l'application de Facebook qui vous rémunère en échange de vos données

Mathieu Grumiaux Contributeur
16 juin 2019 à 11h53
0
Study Facebook

Facebook lance une nouvelle application permettant de récolter de nombreuses données personnelles de ses utilisateurs, contre rémunération. Le réseau social a cette fois fait les choses dans les règles, pour éviter un nouveau scandale.

Facebook persiste à vouloir en savoir plus sur la manière dont les gens utilisent leur smartphone

Study est la dernière application développée par Facebook pour recueillir des informations précises sur ses utilisateurs et leurs habitudes numériques. Le logiciel sera en mesure de savoir quelles autres applications sont utilisées et pendant combien de temps.

Facebook a déjà utilisé ce type de procédé pour mieux cibler ses clients, avec une application proposée en dehors des stores d'Apple ou de Google. La polémique avait été immédiate, d'autant plus qu'il avait été révélé que Facebook rémunérait des mineurs en échange d'un espionnage complet de leur smartphone.

Apple avait d'ailleurs rapidement réagi en supprimant le certificat développeur de Facebook, invoquant une violation des règles de l'App Store.

Avec Study, Facebook joue désormais la carte de la transparence

Cette fois, « promis », Facebook veut faire les choses dans les règles et s'est employé avec Study à être le plus transparent possible quant à son système d'analyse.

« Nous croyons que ce travail est important pour nous aider à améliorer nos produits à destination des utilisateurs de Facebook. Nous savons aussi que ce genre de recherche doit expliquer clairement ce à quoi les gens s'inscrivent, la manière dont leurs renseignements seront recueillis et utilisés, et la façon de se retirer de la recherche à tout moment » indique l'entreprise dans un communiqué.

Seuls les abonnés de plus de 18 ans pourront rejoindre Study. Facebook indique que l'application ne recueillera que le minimum de données personnelles possible, pour se focaliser sur des statistiques d'utilisation des applications mobiles installées.

Les personnes souhaitant installer cette application plutôt intrusive seront rémunérées par le réseau social, même si le montant exact de la contrepartie n'a pas été dévoilé. L'application n'est pas accessible aux utilisateurs d'iPhone, Apple interdisant toujours la collecte d'informations personnelles à partir d'autres applications installées.

Reste à savoir qui souhaitera donner encore plus d'accès au réseau social, qui en sait déjà beaucoup sur chacun de ses membres, contre seulement quelques dollars par mois.

Source : The Guardian
4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top