Tim Berners-Lee n'est pas très content de la tournure qu'a pris le World Wide Web

20 janvier 2022 à 11h20
8
Tim Berners Lee © drserg / Shutterstock.com
© drserg / Shutterstock.com

Une nouvelle fois, Tim Berners-Lee a fait part de ses craintes quand à l'évolution du Web, qu'il appelle à redevenir « réellement utile et instructif ».

Tim Berners-Lee était invité cette semaine à discuter avec le directeur technique de Fujitsu, Vivek Mahajan, lors du sommet de la société, ActivateNow. Interrogé sur l'état actuel du web et son évolution, l'inventeur du World Wide Web a fait une sortie remarquée, en affirmant que ce dernier s'était déjà éloigné de sa mission initiale depuis longtemps – mission qui consiste à le rendre accessible à tout le monde, et à tout.

Tim Berners-Lee dénonce le manque de pouvoir des utilisateurs sur le Web, concentré dans les mains  « de grandes entreprises »

Il rêvait d'un Web qui soit indépendant du langage, des réseaux et des ordinateurs. Mais en voyant l'évolution du web, Tim Berners-Lee n'a pu que reconnaître qu'il y a aujourd'hui « beaucoup de choses que nous devons corriger ».

L'un des principaux problèmes du Web, aux yeux de son principal fondateur, tient aux données personnelles et à leur circulation. Tim Berners-Lee estime qu'aujourd'hui, elles sont utilisées à des fins inappropriées par de grandes entreprises, « dans le but de les comprendre et de les manipuler » dénonce-t-il, alors qu'il s'agit, à la base, d'informations transmises gratuitement, exploitées ensuite à des fins publicitaires et commerciales.

TBL pointe aussi du doigt le stockage de ces données personnelles par des plateformes en ligne, données ensuite bloquées dans des silos, ce qui aboutit donc à ne pas pouvoir les utiliser. L'informaticien britannique regrette ainsi le manque de pouvoir, l'absence même de pouvoir qu'ont les individus sur leurs données et sur le Web, « car ce sont de grandes entreprises qui le contrôlent ».

La solution : des magasins de données décentralisés, qui rendent le pouvoir aux utilisateurs

Alors quelle est la solution pour endiguer cette évolution contestée du World Wide Web ? Tim Berners-Lee évoque la construction de « Solid Pods », des pods solides qui consistent en des magasins de données décentralisés, qui offriraient aux utilisateurs le pouvoir de contrôler quelle entité peut accéder à leurs données en ligne.

L'idée paraît aujourd'hui utopique, pourtant Berners-Lee y travaille ardemment par le biais de la société Inrupt, qu'il a fondée et qui s'associe progressivement à des gouvernements et entreprises pour élargir l'accès à ces Solid Pods. Avec comme leitmotiv une confiance mutuelle entre les différentes parties.

Concrètement, cette boutique doit être vue comme un immense tableau offrant une transparence maximale aux utilisateurs, qui pourraient alors décider de partager telle donnée de santé avec tel médecin ou tel chercheur en quête d'un traitement lié à une grave maladie. « C'est un système basé sur l'économie intentionnelle, guidé par l'intention de la personne qui veut faire les choses », résume Tim Berners-Lee, conscient que la tâche s'annonce ardue, mais confiant en un Web plus respectueux des intérêts des individus.

Source : Tech Radar

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
9
SlashDot2k19
« qu’il appelle à redevenir « réellement utile et instructif ». »<br /> Qui est aujourd’hui un refuge à troll, sert de porte-voix aux complotistes et autres théories farfelues, et le reste qui exacerbe les comportements centrés sur l’individu.
Casperna
Qu’il redescende sur Terre, c’est l’argent qui dicte les règles, c’est pas internet Hippie !
Guillaume1972
Tout dépends de ce que tu cherches, perso les trolls, j’y fais de moins en moins attention. Peut-être qu’un jour si plus personne n’y fait attention, alors ils deviendront portion congrue. Mais c’est vrai que complotistes, conspirationnistes, trolls et haters polluent internet, mais on ne peut pas affirmer qu’ils sont partout et tout le temps. Encore une fois tout dépends où tu vas ainsi que si tu y fais attention ou pas.
benben99
Tim Berners Lee donne des conseils sur l’état du Web alors que c’est le même type qui vend le code source du Web en NFT.<br /> Tu peux pas être contre l’argent et en même temps vouloir t’en mettre plein les poches.
Werehog
Il devrait tirer les leçons : en voulant créer qqch de bien, ça a été détourné pour devenir la jungle.<br /> Si ces solid pods sont mis en place, il ne se passera pas longtemps avant qu’ils soient piratés ou accaparés par des gouvernements. Ce sera la même berezina.
Peggy10Huitres
Tim Berners Lee donne des conseils sur l’état du Web alors que c’est le même type qui vend le code source du Web en NFT.<br /> par le biais de la société Inrupt, qu’il a fondée et qui s’associe progressivement à des gouvernements et entreprises pour élargir l’accès à ces Solid Pods.<br /> En même temps là, j’ai l’impression qui il essaie surtout de vendre son nouveau bizness …<br /> Tu peux pas être contre l’argent et en même temps vouloir t’en mettre plein les poches.<br /> C’est pourtant un sport national en France !
lightpunk
Il est contre l’argent ? ça me parait très simplificateur<br /> Il a toujours refusé de commercialiser ou breveter ces contributions, pose toi peut être la question du pourquoi, et de pourquoi ce n’est pas incohérent ici pour lui de vendre un NFT
pecore
Les publicités sont la raisons pour laquelle nous bénéficions de services gratuits. Peut être vaudrait il mieux payer des abonnements pour ces services et supprimer toutes les pubs mais je doute que la majorité des internautes soient d’accord avec ça.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

She-Hulk : Disney+ vous donne rendez-vous en août pour cette avocate Marvel pas comme les autres
Sandman, Cyberpunk, Umbrella Academy... Netflix annonce sa Geeked Week à grand renfort de trailers
Chez Netflix, si vous n’aimez pas le contenu, vous pouvez démissionner
The Boys, saison 3 : en juin, ça va cogner sur Prime Video
For All Mankind : direction Mars dans le premier trailer de la saison 3
Netflix n'en a pas terminé avec Black Mirror
Prenant le contrepied de Netflix, Apple TV+ s'apprête à dégainer un nouveau film d'animation
Festival de Cannes : TikTok s'invite sur la croisette
Pour Dune Part. II, Denis Villeneuve a trouvé son empereur Padishah
Netflix dévoile un premier aperçu de sa prochaine série Resident Evil avant sa sortie estivale
Haut de page