L'inventeur du web veut redonner à chacun le contrôle sur ses données

Par
Le 01 octobre 2018
 0
tim berners-lee

Reprendre le contrôle de vos données personnelles, c'est possible. Si cela semble improbable dans un Internet contrôlé par les GAFAM, Sir Tim Berners-Lee y croit fermement. Il a même créé Solid, un outil destiné à protéger les données au sein d'un web décentralisé.

En 2009, Tim Berners-Lee - créateur du World Wide Web et du langage HTML - déclarait que ?le web tel qu'il l'envisageait à sa création n'existe pas encore?. Des affaires telles que Cambridge Analytica ont démontré que les données personnelles n'appartiennent plus à leurs utilisateurs, mais bel et bien aux grosses sociétés du numérique, qui en font ce qu'elles souhaitent.

Pour remédier à ça, le père d'Internet vient de lancer Solid. Cette suite d'outils open source vise à rendre le contrôle des données personnelles à leurs propriétaires : vous. Un beau projet qui a encore du chemin à parcourir.

Solid : un coffre-fort pour les données personnelles

Solid est porté par la start-up Inrupt, créée par Sir Tim Berners-Lee et des ingénieurs du MIT. Le principe est on ne peut plus simple : plutôt que d'envoyer les données aux applications tierces, l'utilisateur les stocke sur son propre espace, un POD. Il choisit ensuite d'en laisser ou pas l'accès aux applications externes.

Si pour le moment les POD sont hébergés sur les serveurs d'Inrupt, il est possible de créer son propre serveur personnel Solid chez soi. Des solutions de stockage physique sont aussi envisagées pour l'avenir, du genre clé USB. Aux usagers ensuite de choisir quelles données ils veulent partager et avec qui : photos, agendas, etc... Si l'interface est pour le moment très austère et les fonctionnalités limitées, l'idée à clairement du charme.

Solid est compatible avec les formats web les plus courants. Les auteurs d'applications tierces pourront donc s'appuyer dessus pour proposer une compatibilité avec leurs propres créations. Bien entendu, on imagine mal les sociétés comme Google, Facebook ou Apple se précipiter sur ce genre de solution. Mais au sein du monde de l'open source, Solid a probablement de belles cartes à jouer pour s'imposer, surtout que de plus en plus de personnes se sentent concernées par la protection de leurs données personnelles.
Modifié le 01/10/2018 à 16h22

Les dernières actualités Sécurité des données

scroll top