L'inventeur du web veut redonner à chacun le contrôle sur ses données

Johan Gautreau Contributeur
01 octobre 2018 à 20h51
0
Tim Berners-Lee

Reprendre le contrôle de vos données personnelles, c'est possible. Si cela semble improbable dans un Internet contrôlé par les GAFAM, Sir Tim Berners-Lee y croit fermement. Il a même créé Solid, un outil destiné à protéger les données au sein d'un web décentralisé.

En 2009, Tim Berners-Lee - créateur du World Wide Web et du langage HTML - déclarait que “le web tel qu'il l'envisageait à sa création n'existe pas encore”. Des affaires telles que Cambridge Analytica ont démontré que les données personnelles n'appartiennent plus à leurs utilisateurs, mais bel et bien aux grosses sociétés du numérique, qui en font ce qu'elles souhaitent.

Pour remédier à ça, le père d'Internet vient de lancer Solid. Cette suite d'outils open source vise à rendre le contrôle des données personnelles à leurs propriétaires : vous. Un beau projet qui a encore du chemin à parcourir.

Solid : un coffre-fort pour les données personnelles

Solid est porté par la start-up Inrupt, créée par Sir Tim Berners-Lee et des ingénieurs du MIT. Le principe est on ne peut plus simple : plutôt que d'envoyer les données aux applications tierces, l'utilisateur les stocke sur son propre espace, un POD. Il choisit ensuite d'en laisser ou pas l'accès aux applications externes.

Si pour le moment les POD sont hébergés sur les serveurs d'Inrupt, il est possible de créer son propre serveur personnel Solid chez soi. Des solutions de stockage physique sont aussi envisagées pour l'avenir, du genre clé USB. Aux usagers ensuite de choisir quelles données ils veulent partager et avec qui : photos, agendas, etc... Si l'interface est pour le moment très austère et les fonctionnalités limitées, l'idée à clairement du charme.

Solid est compatible avec les formats web les plus courants. Les auteurs d'applications tierces pourront donc s'appuyer dessus pour proposer une compatibilité avec leurs propres créations. Bien entendu, on imagine mal les sociétés comme Google, Facebook ou Apple se précipiter sur ce genre de solution. Mais au sein du monde de l'open source, Solid a probablement de belles cartes à jouer pour s'imposer, surtout que de plus en plus de personnes se sentent concernées par la protection de leurs données personnelles.
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top