Tesla prépare une carte de membre Superchargeur pour les propriétaires de véhicules d'autres marques

18 août 2022 à 09h25
5
© Soufyane Benhammouda pour Clubic
© Soufyane Benhammouda pour Clubic

Outre-Atlantique, Tesla envisage de créer un abonnement mensuel pour les détenteurs de véhicules électriques d’autres marques. Celui-ci leur offrirait l’accès à ses bornes Superchargeur. 

En effet, si la firme d’Elon Musk a d’ores et déjà ouvert ses bornes de recharge européennes aux autres voitures, avec un résultat parfois mitigé, ce n’est toujours pas le cas aux États-Unis.

En ouvrant ses Superchargeurs, Tesla accéderait à des fonds publics

Les raisons de ce décalage sont simples : en Europe, un connecteur universel est mis à disposition de tous les véhicules électriques tandis qu’aux États-Unis, il existe trois types de charges rapides différents, l’un d’entre eux étant celui de Tesla. L’entreprise souhaite néanmoins ouvrir son vaste réseau de Superchargeurs, qui compte près de 1 400 stations éparpillées dans le pays, aux autres marques, si possible avant la fin de l’année. 

En effet, cela lui permettrait d’accéder à des financements publics dans le cadre du plan de l’administration Biden pour moderniser les infrastructures américaines, qui comprend notamment 7,5 milliards de dollars pour la mise en place de stations de charge. Bien que Tesla soit encore en train de travailler au déploiement de cette nouveauté, il semblerait que la firme prévoie de proposer deux options d’accès à ses Superchargeurs aux conducteurs de véhicules électriques d’autres marques.

Deux offres distinctes sont en préparation 

Pendant un laps de temps restreint, Tesla a ainsi proposé sur son site deux offres distinctes : la première est baptisée « Pay Per Use » (paiement par charge) et comme son nom l’indique, devrait permettre aux conducteurs de payer au kilowatt pour leur recharge, avec un prix plus élevé que pour les propriétaires de Tesla. La seconde offre est donc un abonnement mensuel qui permettrait aux possesseurs de véhicules d’autres marques de payer l’équivalent du prix que les détenteurs de Tesla déboursent pour le kilowatt. 

Toutefois, Tesla s’est empressée de supprimer ces offres, ce qui laisse supposer qu’il s’agissait d’un test qui devrait être davantage réfléchi pour être proposé rapidement aux Américains. On ignore également si l’entreprise proposera directement des adaptateurs à ses bornes de recharge ou si les automobilistes devront s’en procurer un au préalable. 

Pour rappel, l’ouverture des Superchargeurs ne fait pas l’unanimité chez Tesla, certains estimant que le réseau de bornes proposé par l’entreprise, le plus important des États-Unis, constitue un argument de taille pour convaincre les consommateurs de se tourner vers la marque. 

Source : Electrek

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (5)

fredolabecane
Quelle bonté de la part d’Elon!
JohnLemon
Donc libertarien oui, mais par contre quand on peut récupérer du pognon de l’État on ne va pas refuser non plus. x)<br /> Géométrie variable quand tu nous tiens.
MisterDams
Et alors ? Le principe c’est de prendre l’argent là où il est pour servir ton business. Faut juste le faire dans le respect des réglementations et de l’éthique, ce que certains ont tendance à oublier.<br /> Si tu constates qu’ouvrir ton réseau t’apportes plus que de le laisser fermer, tu le fais. Tesla prend quand même le risque de diminuer l’attrait pour ses véhicules puisque :<br /> la densité du réseau serait désormais accessible quelque soit la marque<br /> la disponibilité des bornes pour les propriétaires de Tesla pourrait diminuer avec le squattage par les autres marques.<br />
Emmanuel_Angulo
Il veut surtout besoin de rentabiliser ses Super chargers des zones isolées
Gabriel_AUTEFAGE
Personne veut d’une énième carte payante.<br /> Les conducteurs de VE ont besoin de pouvoir charger sur n’importe quelle borne en payant, un tarif raisonnable, par carte.<br /> La législation devrait interdire les abonnements et autre tarif préférentiel.
MattS32
Gabriel_AUTEFAGE:<br /> La législation devrait interdire les abonnements et autre tarif préférentiel.<br /> Pourquoi interdire des tarifs préférentiels aux porteurs d’une carte ? À ce compte là, faut aussi interdire toutes les cartes de fidélité par exemple, parce que c’est la même chose (et ça existe d’ailleurs aussi pour le carburant)…<br /> Le seul point important, c’est qu’il faut que les bornes soient aussi accessibles sans carte ou abonnement spécifique.<br /> Et ça en France la loi l’impose déjà. Toutes les nouvelles bornes depuis un moment déjà doivent obligatoirement permettre la paiement à l’acte, sans nécessiter de créer un compte ou d’avoir un badge spécifique. Cf article 20 du décret 2017-26 du 12 janvier 2017 :<br /> Tout point de recharge ouvert au public permet l’accès à la recharge et le paiement par une transaction à l’acte à tout utilisateur d’un véhicule électrique sans que ce dernier soit tenu de souscrire un contrat ou un abonnement avec un opérateur de mobilité ou l’opérateur de l’infrastructure considérée.<br /> Sur les modèles les plus récents, ça se fait avec un lecteur CB intégré à la borne, comme pour le carburant. Sur les modèles plus anciens, ça se fait via un site web qui permet d’activer la borne en faisant un paiement en ligne. Y compris sur des bornes déployées avant l’obligation légale, qui sont petit à petit « mises à jour » pour supporter ça (les bornes étant historiquement activables à distance (pour pouvoir les activer avec une appli mobile comme alternative au badge NFC), la « mise à jour » consiste côté borne uniquement à y coller un sticker avec les instructions et un QR code pour accéder au site sans avoir à recopier l’adresse).<br /> À terme, c’est en toute logique la solution à base de lecteur CB intégré qui se généralisera, notamment car elle a l’avantage de permettre de lancer une recharge même si la borne est coupée du réseau ou si l’utilisateur n’a pas d’accès Internet mobile.
Voir tous les messages sur le forum