Avec 660 km d'autonomie, la Tesla Model S reprend l'avantage sur la Lucid Air

23 novembre 2020 à 14h50
44

Depuis la présentation de la Lucid Air, rivale désignée de la Tesla Model S, la lutte fait rage pour savoir laquelle proposera la plus grande autonomie. Or, grâce à sa dernière nouveauté, Tesla reprend la tête face à sa nouvelle concurrente.

Les deux marques jouent cette course à coup de kilomètres ajoutés à la faveur d'évolutions logicielles ou matérielles. Si les données officielles du site Tesla ne montrent pas encore l'avantage pris par la berline de la firme, son homologation semble déjà le confirmer.

Pour quelques miles de plus

Les deux constructeurs de l'ouest américain se livrent une bataille de tous les instants pour grappiller quelques miles d'autonomie et conserver le trône qu'elles sont, pour l'heure, les deux seules à convoiter sur le segment des berlines électriques.

La version « Grande Autonomie Plus » de la Tesla promettait jusqu'ici de rouler sur 402 miles, soit 647 kilomètres, en une seule charge. Ces données enregistrées en cycle américain EPA lui permettaient alors de se positionner comme la référence du segment des berlines électriques sur le plan de l'autonomie… Jusqu'à la présentation de la Lucid Air !

La start-up californienne Lucid Motors a en effet dévoilé début septembre sa réponse à la Model S, une voiture électrique du Segment E, soit celui des grandes routières. Dans sa version la plus chère, la Lucid Air promet 517 miles d'autonomie, soit 832 kilomètres, moyennant toutefois le double du prix de la plus onéreuse des Tesla.

Et dans la finition concurrente de la Model S, disponible à moins de 80 000 dollars, la Lucid Air assure 406 miles en une charge, soit 653 kilomètres d'autonomie. Avec quatre miles de plus que la Model S, soit six kilomètres, la toute nouvelle berline avait pris l'ascendant sur son aînée et rivale.

Une réponse de Tesla qui ne s'arrête pas à l'autonomie

On s'attendait à une réplique rapide de la firme d'Elon Musk, et celle-ci n'a en effet pas tardé ! Un lecteur du site Electrek a récemment vu une Tesla Model S millésime 2021 et a pu se pencher sur son sticker Monroney, qui affiche les données énergétiques des voitures neuves aux Etats-Unis.

L'autocollant de la berline affiche désormais une autonomie de 409 miles en cycle EPA, soit 658 kilomètres. Pour trois miles, soit cinq kilomètres, la Model S reprend donc sa place de leader, perdue il y a deux mois et demi face à la Lucid Air.

Avec les évolutions logicielles mises en place à distance et les progrès rapides des technologies, gageons que la lutte entre les deux marques n'en soit qu'à ses balbutiements. D'ailleurs, Tesla avait commencé à répliquer en annonçant la baisse de prix de son modèle, lorsque Lucid Motors avait présenté le sien. La balle est désormais dans le camp de la start-up de Peter Rawlinson…

Source : Electrek

Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
44
20
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

NVIDIA pourrait relancer la production de GPU pour le minage de crypto-monnaies
Apex Legends : la version Nintendo Switch, déjà repoussée, pourrait débarquer le 2 février
Programme Artemis : le dernier test du lanceur lourd SLS se termine prématurément
Bloodborne : une développeuse s'amuse à créer un demake tournant sur un émulateur PS1
Un PUBG 2 arriverait cette année sur mobile et plus tard sur les autres supports
Test Teufel Motiv Go : Une enceinte nomade très puissante mais un peu trop épurée
Le jeu d'aventure fantastique Oxenfree ne sera finalement pas adapté en film... mais en série
Les créateurs de l'ambitieux mod Enderal de Skyrim développent un jeu à part entière
JingOS, une distribution GNU/Linux volontairement inspirée d'iPadOS
CES 2021 : qu'avez-vous pensé de l'événement dans sa version en ligne ?
Haut de page