NVIDIA : le DLSS 2.1 prend désormais en charge la VR

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
09 septembre 2020 à 17h30
9
© Nvidia

Augmenter significativement le framerate sans toucher à la qualité graphique, ou alors booster les effets de lumière, la gestion des particules ou encore la distance d'affichage… sans impacter la fluidité : voilà un condensé de ce que devrait permettre en réalité virtuelle le DLSS 2.1, qui supportera bien la VR, a confirmé NVIDIA.

Le DLSS 2.1 est la nouvelle version du deep learning super lampling (DLSS) introduit par NVIDIA en même temps que les cartes graphiques de génération Turing, il y a deux ans. Cette technologie, dont la dernière itération supportera les jeux en réalité virtuelle, permet, pour rappel, d'upscaler chaque image calculée par une carte graphique en jeu, afin d'atteindre, grâce à l'apprentissage profond, une définition supérieure.

Une opération que les cartes GeForce RTX de NVIDIA (et leurs Tensor Cores) peuvent réaliser avec des résultats parfois très concluants, au point d'améliorer, dans certains cas, la netteté des jeux.

La VR améliorée grâce au DLSS 2.1 ?

Si le DLSS doit être ajouté jeu par jeu pour fonctionner, il permet un gain notable en matière de performances, jusqu'à 70 % en fonction des titres. Dans le cadre de la VR, le support du DLSS 2.1 devrait permettre aux développeurs d'économiser une grosse portion de puissance de calcul… et de la réinjecter ailleurs pour améliorer possiblement l'expérience de manière drastique. À titre d'exemple, avec le DLSS, un jeu en VR peut-être calculé frame par frame en 1440 par 800 pixels, pour ensuite être upscalé de manière dynamique en 2880 par 1600 pixels (la définition de chaque écran d'un Valve Index), et ce sans impacter les performances.

La puissance de calcul non utilisée peut alors servir pour améliorer le framerate (et diminuer la latence tout en atteignant par exemple les 144 Hz proposés par un Index), ou au contraire pour booster la qualité visuelle (distance d'affichage, gestion des particules, effets de lumière… et pourquoi pas ajouter un peu de ray tracing). Autant dire que les bénéfices sont affriolants.

La 8K aussi prise en charge par le DLSS 2.1

Comme le précise TechPowerUp, NVIDIA a assuré dans une session de Q&A que le DLSS 2.1 supporterait la VR… mais aussi la définition 8K. Logique, puisque la firme a annoncé que sa RTX 3090 serait capable de lancer des titres en 8K/60 FPS. On imagine que c'est précisément le DLSS qui permettra d'atteindre ce framerate.

La disponibilité du DLSS 2.1, s'annonce quant à elle prochaine puisque la RTX 3080 doit pour sa part arriver sur le marché le 17 septembre prochain. Pour découvrir les premiers jeu en VR tirant parti du DLSS 2.1, il faudra toutefois se montrer un peu plus patient puisque cette technologie devra être implémentée par les développeurs pour porter ses fruits dans de futurs jeux.

Sources : TechPowerUp / RoadtoVR

Modifié le 16/09/2020 à 15h29
9
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Fortement attendue, l'application britannique de traçage de la COVID massivement téléchargée
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Enchères 5G : Orange montre ses muscles, Free Mobile en retrait, le bilan de ce jour 1
scroll top