Pourquoi Microsoft se retrouve à nouveau sous le coup d'une enquête européenne antitrust

25 novembre 2022 à 15h40
34
Slack Microsoft © Ascannio / Shutterstock.com

Microsoft est encore une fois dans le viseur de la Commission européenne. Cette dernière soupçonne le géant américain de pratiques anticoncurrentielles dans le cadre du déploiement de son logiciel Teams.

Selon l'agence Reuters, le géant américain pourrait avoir à subir une enquête antitrust en bonne et due forme. L'UE a en effet dans son collimateur la plateforme de visioconférence Teams, dont l'intégration au sein de la suite Office pourrait constituer une distorsion de la concurrence sur le marché.

Au départ, une plainte de Slack

Le principal concurrent de Teams, en l'occurrence, c'est Slack. L'application de messagerie, propriété du groupe Salesforce, s'est ainsi plainte l'an dernier auprès de la Commission européenne de l'inclusion de son rival dans la suite Office 365. Avec près de 345 millions d'utilisateurs en licence payante dans le monde, l'ensemble bureautique de Microsoft offrirait un avantage indu à Teams.

Slack a ainsi demandé à l'organe exécutif européen de se pencher sur le dossier et d'obliger le groupe américain à séparer Teams d'Office 365, de manière à ce que l'application soit commercialisée en tant que produit unique. La Commission avait alors envoyé en octobre 2021 un ensemble de questionnaires à Microsoft, auxquels se sont ajoutés de nouveaux formulaires expédiés le mois dernier. D'après Reuters, cela annoncerait l'imminence d'une enquête officielle.

« La Commission examine l'interopérabilité [de Microsoft] et sa façon de regrouper, mais plus en détail cette fois. Elle est à la recherche d'informations qui lui permettraient de définir des remèdes », a expliqué une source de Reuters. Un second témoin confirme de son côté que l'institution « prépare le terrain pour une enquête ».

Microsoft devant la Commission européenne, un schéma bien connu

Avec cette nouvelle enquête sur le point de démarrer, ce sont deux vieilles connaissances qui se retrouvent. Microsoft a en effet été plusieurs fois condamnée depuis le début des années 2000 par les instances européennes pour abus de position dominante, pour un montant cumulé des amendes approchant les 2 milliards d'euros.

La firme fondée par Bill Gates doit par ailleurs actuellement faire face à une autre plainte déposée à Bruxelles, contre son service de stockage de fichiers OneDrive cette fois.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
34
19
HAL1
Microsoft a en effet été plusieurs fois condamnée depuis le début des années 2000 par les instances européennes pour abus de position dominante, pour un montant cumulé des amendes approchant les 2 milliards d’euros.<br /> Et on peut constater à quel point cela s’est avérée dissuasif…
Muggsy68
Faut arrêter de saouler.<br /> Nan mais qui est l’abruti qui trouve ça normale de tout vendre de manière séparé quand un regroupement offre une solution homogène et cohérente ?<br /> Dans ce cas il faut interdire les subventions des opérateurs mobiles pour les achats de téléphones.<br /> Idem pour les FAI avec des offres Tv ou abonnements TV<br /> Si j’étais MS et qu’on me les brise la dessus, je fera une offre unique de teams hyper cher et l’offre groupée avec teams « offert » juste pour faire chier slack.
Muggsy68
Tu m’expliques où est le mal ?<br /> Ils ont développés un nouvel outil, qu’ils ont inclus dans leur offre c’est tout.
eykxas
Ça me tue aussi ce genre de truc… c’est pas de la faute de Microsoft si les concurrents ne sont pas au niveau.<br /> Même chose pour Google, Apple etc… En plus, pourquoi faire chier Teams, alors qu’en fait il a juste pris la place de Skype qui était déjà inclus dans la suite office et qui offrait les mêmes fonctions.<br /> Slack n’a qu’à proposer une suite bureautique, comme ça ils pourront inclure la messagerie dedans XD
smover
Comme si Google vendait sa solution à part…<br /> Le plus drôle dans l’histoire c’est que chez Slack ils prétendaient qu’ils allaient remplacer le mail… Autrement dit ils se positionnaient d’office (hihi) comme concurrent d’Office !<br /> Microsoft aurait peut été plus avisé de faire évoluer Outlook pour en faire un mix de la gestion des mail, du calendrier mais aussi de ce qu’il y a dans Teams. Mais bon…
HAL1
Muggsy68:<br /> Tu m’expliques où est le mal ?<br /> C’est un abus de position dominante. Microsoft Office est très largement utilisé en entreprise et par le grand public, il est donc parfaitement normal que le géant de Redmond ne puisse pas y ajouter sans autre de nouvelles applications qui entrent en concurrence avec des solutions existantes conçues par d’autres éditeurs.<br /> Il est impératif que ce genre de comportement soit surveillé, sinon c’est toute l’innovation technologique qui est pénalisée.<br /> C’est exactement pareil avec le comparateur de prix Google (pour lequel l’entreprise a été condamnée) ou avec Apple pour son service Apple Music (pour lequel elle est sous le coup d’une enquête).
yam103
Je plussoie la plainte de slack. J’utilise Teams au boulot, en prostipution chez un client. c’est complètement imbriqué dans au poste de travail Windows, impossible à lancer à partir d’une autre manière, c’est pas pratique. Microsoft a du leur vendre Office365, Outlook et Teams comme un gros bundle of shit.
darkkanga
Bonjour,<br /> Il y a clairement un abus de la part de Microsoft en incluant des outils répandu directement dans Windows/Office, Microsoft « impose » ses outils face à la concurrence.<br /> Le problème en soit n’est pas simplement d’inclure des nouveaux outils dans son offre mais d’avoir une position dominante et donc de limiter la concurrence.<br /> Une fois Office installée, vous avez Teams et donc vous ne regardé pas la concurrence.<br /> Une fois Windows installé vous avez Edge.<br /> Pour ma part je mets Appel sur le même pieds d’égalité quand à Mac OS et aux outils installés de base.<br /> Je suis plutôt du côté d’un OS avec peu d’outils et charge à l’utilisateur/société de décider ce qui doit être installé.
gf4
Il est inclus dans Windows 11 par défaut aussi. On ne peut même pas le déloger de la nouvelle barre des tâches moisie
jvachez
Teams peut difficilement être séparé d’Office puisqu’il faut utiliser Outlook pour gérer les réunions.
Giani
On peut l’enlever en 2 clics.
MattS32
C’est clair que compte tenu de la position dominante de Windows/Office, tout ajout de nouvelle application intégrée doit être surveillé de près et sanctionné si ça fausse significativement un marché pré-existant.<br /> Après, je suis pas très d’accord avec Slack sur ce coup quand même : non seulement Teams est beaucoup plus riche fonctionnellement que Slack, mais en plus il vient en remplacement d’anciens outils de messagerie instantanée de Microsoft, donc on ne peut pas vraiment dire que MS débarque sur le marché avec Teams, c’est un peu une évolution des outils précédents, dont les versions pro étaient il me semble déjà en bundle avec les abonnements entreprise à Office 365 (Lync, Skype for Business).<br /> gf4:<br /> Il est inclus dans Windows 11 par défaut aussi. On ne peut même pas le déloger de la nouvelle barre des tâches moisie<br /> Hum…<br /> Et ça m’a pas spécialement marqué, je me rappelle pas avoir eu la moindre difficulté à l’enlever…
Sakura4
Temps que les députés européens n’auront pas les c**** (ou corrompus) de condamné avec une vrai grosse amende et prison les responsables, les multinationales américains continueront a dépouillé les citoyens européens.<br /> Par-contre quand ils s’agit de faire des lois liberticides ou taxes contre les citoyens , ils bombe leurs torses.
smover
Quel rapport ? Slack n’a rien d’européen ^^
jwchretien
Position dominante de quoi?<br /> Ou je bosse, on est passé chez Google et plus personne utilise office. Tout est sur Google doc, google sheet… Pourtant nous sommes une société de 1000+ employés et n°3 mondial dans notre domaine.
MattS32
jvachez:<br /> Teams peut difficilement être séparé d’Office puisqu’il faut utiliser Outlook pour gérer les réunions.<br /> Nope. Le calendrier est directement intégré dans Teams, et tu peux planifier une réunion directement depuis Teams :<br /> 2022-11-25 21_08_26-Microsoft Teams1235×961 33.1 KB<br /> La licence de base pour les entreprises n’inclus d’ailleurs pas les autres applications Office en version desktop, seul Teams peut être installé (c’est mon cas au taf).
v1rus_2_2
C’est la première fois que j’entends parler de Slack…
Joeee
@v1rus_2_2 , malheureusement peu de monde connaissent cette société. En IT, le plus important n’est pas d’être bon mais d’être visible. Et quand tu as des budgets tel que celui de MS, avec des dépenses illimités pour faire du lobby au plus haut, difficile pour la concurrence de se faire connaitre.<br /> Le Monde.fr – 30 Aug 21<br /> Les Gafam, rois du lobbying à Bruxelles<br /> Les organisations Corporate Europe Observatory et Lobby Control ont mené une vaste enquête, publiée mardi 31 août, sur le pouvoir grandissant des géants du numérique auprès des institutions européennes.<br /> C’est un cercle vicieux.
Patrick_Champetre
Microsoft comme toutes les grosses entreprises du secteur est avant tout là pour faire du profit et si au passage ils peuvent écraser la concurrence par des moyens plus où moins légaux ils ne vont pas se géner.<br /> Ils ont toujours fait comme ça, au début c’était avec internet explorer qui devait être le seul navigateur utilisable sur windows<br /> Aujourd’hui ils font beaucoup d’argent avec tout ce qui est suite office / cloud car ils voient qu’ils ne peuvent pas vendre 150 euros un OS tout les 4 ans ce modèle là est révolu.<br /> Mais pour moi le pire c’est quand même de vendre des ordinateurs avec windows pré installé dessus ça c’est vraiment un truc de mafieux car ils savent bien que les gens assimileront complètement un ordinateur à windows sans imaginer que d’autres OS puissent exister
Joeee
smover:<br /> Le plus drôle dans l’histoire c’est que chez Slack ils prétendaient qu’ils allaient remplacer le mail…<br /> Surprenant que Slack se soit avancé autant face à une entreprise à budget illimité<br /> smover:<br /> Comme si Google vendait sa solution à part…<br /> Sur des marchés où Google est en position très forte de dominance, Google a également des rappels à l’ordre.<br /> Google a été accusé avec sa position sur les moteurs de recherches d’influencer le marché des comparateurs de prix. Malgré tous les efforts de la concurrence des comparateurs de prix, ces derniers étaient toujours peu mis en avant. Comme Google Search a une part de marché de bien plus de 80%, la concurrence était peu visible du grand public.<br /> Je n’utilise pas les comparateurs de prix, je ne me sens pas concernés mais ce sont les arguments d’un des procès pour Google.<br /> Le principe serait le même pour Microsoft avec sa suite MS Office et sa messagerie instantanée Teams.
bmustang
et les outils google dans nos mobiles
smover
Justement c’est assez drôle : Google à imposé Chrome grâce aux messages depuis sa page d’accueil et à des tonnes de financement pour l’introduire de manière plus ou moins douteuse en bundle avec pleins de logiciels gratuits et ils ne se sont jamais fait toper là dessus.<br /> Alors que le succès de Chrome n’aurait jamais été le même sans leur quasi monopole sur les moteurs de recherche.<br /> Microsoft a rajouté des tonnes de produits dans Office 365 ces dernières années, Teams n’est qu’un maillon supplémentaire d’un produit qui ne fait que s’enrichir… Au même titre que Google Apps, iOS, MacOS…<br /> Bien sûr ces écosystèmes complexes rendent de nouveaux entrants improbables, j’imagine que c’est ce que la commission veut défendre.<br /> Mais de toute façon il était clair que vu les tarifs demandés et leur échec face à la promesse initiale de remplacer le mail, Slack allait vite se faire racheter…
mrassol
teams en entreprise, n’est pas natif, il faut soit installer office soit installer le client seul, tu peux aussi l’utiliser en version web.<br /> je ne vois pas en quoi il est imbriqué dans le poste de travail.<br /> meme sur W11 le teams préinstallé, est supprimable.
HAL1
smover:<br /> Alors que le succès de Chrome n’aurait jamais été le même sans leur quasi monopole sur les moteurs de recherche.<br /> Il est clair que cela a contribué au succès de Chrome, mais ça serait inexacte de penser que c’est l’unique raison derrière celui-ci.<br /> Le navigateur de Google a su séduire les développeurs Web et les professionnels grâce à ses qualités (rapidité, stabilité, flexibilité, etc.) et ceux-ci en ont fait fortement la promotion auprès de leur entourage.<br /> Ce qui s’était passé avec Firefox s’est répété avec Chrome, et on se rappelle que Mozilla ne disposait absolument pas des mêmes moyens que Google. Firefox s’est imposé face à ses qualités par rapport à Internet Explorer, et il faut reconnaître que Google a supplanté Mozilla et a créé un meilleur produit.
Joeee
Muggsy68:<br /> Nan mais qui est l’abruti qui trouve ça normale de tout vendre de manière séparé quand un regroupement offre une solution homogène et cohérente ?<br /> Dans ce cas il faut interdire les subventions des opérateurs mobiles pour les achats de téléphones.<br /> Idem pour les FAI avec des offres Tv ou abonnements TV<br /> Il n’a jamais été question d’interdire un regroupement, une offre homogène mais truqué le marché. Il est interdit d’abuser de sa position sur un marché pour s’imposer sur un autre et donc de se faire « pipper » la libre concurrence.<br /> Est ce qu’un des opérateurs mobile est en position dominante avec plus de 80% de part marché et use de sa position pour s’imposer sur un autre marché en proposant un package ?<br /> Même chose pour le FAI ?<br /> Prenons un exemple en prenant un scénario pour t’expliquer le problème d’abus d’une position dominante pour s’imposer sur un autre :<br /> - ma soeur est la tête de Renault. 90% des voitures vendues dans le monde sont des renaults<br /> - toi @Muggsy68, tu es à la tête de Michelin. Il t’arrive de vendre des pneus sur les voitures Renault. Tu as une part de marché 60% par rapport à la concurrence.<br /> - moi, je suis également à la tête de la concurrence, l’entreprise Dunlop. Je me suis fait racheter par Renault et juste après l’acquisition ma sœur décide de vendre ses voitures uniquement avec du Dunlop …<br /> Qu’est ce qui va se passer ? Mes parts de marché vont faire un bon monumental de 20% à 80 ? Pourquoi ? Parce que les pneus s’usant très peu, les gens achèteront avec la voiture mes pneus et par habitudes, ils les remplaceront par les miens. Les gens n’achèteront plus tes pneus par manque de visibilité.<br /> Malgré tout tes efforts, tu passeras de 60% à quelques miettes de part de marché …<br /> Voilà, c’est ce que l’on appelle abuser d’une position dominante (la voiture) pour s’imposer sur un autre (les pneus)<br /> Est-ce que tu ne porterais pas ma sœur @mrassol en justice pour défendre ton bussiness ? Ou tu le laisserais couler pour passer à autre chose ?<br /> Comprends tu pourquoi Slack a porté plainte ?
Joeee
HAL1:<br /> Ce qui s’était passé avec Firefox s’est répété avec Chrome, et on se rappelle que Mozilla ne disposait absolument pas des mêmes moyens que Google. Firefox s’est imposé face à ses qualités par rapport à Internet Explorer,<br /> Je pense que tu voulais comparer les moyens de Firefox avec ceux de Microsoft. Firefox avait certe une bonne réputation mais IE était toujours autant utilisé. Il y a le marché des développeurs mais aussi du grand public qui représente une grand du marché.<br /> Je le vois bien avec ma soeur qui ne cherche pas à aller plus loin avec les logiciels par défaut qui satisfait son besoin.<br /> D’un coté, tu as un budget illimité et un vecteur de communication fort et de l’autre, tu as rien. Les dès sont malheureusement pipés, et ne disposent pas des mêmes armes.
Palou
v1rus_2_2:<br /> C’est la première fois que j’entends parler de Slack…<br /> Clubic utilisait Slack avant Discord
Palou
Joeee:<br /> Est ce qu’un des opérateurs mobile est en position dominante avec plus de 80% de part marché et use de sa position pour s’imposer sur un autre marché en proposant un package ?<br /> Oui et non à la fois … Bizarrement il n’y a des pubs des opérateurs qu’avec des Ail-Phone, pas avec d’autres marques de smartphone. C’est bien aussi une façon d’écraser les autres, non ?<br /> Mais c’est un autre débat …
Joeee
@Palou, la pub des iPhone est un autre cas de figure de mon point de vue :<br /> 1./ l’opérateur fait de la pub pour une autre société. On n’est pas donc on n’est pas dans le cadre de profiter de sa position dominante pour imposer, pour faire de la pub de son autre service<br /> 2./ Orange mais aussi SFR, au moins 2 sociétés font de la pub pour Apple.<br /> 3./ l’opérateur ne vend pas par défaut un iPhone<br /> Il y a donc bien moins d’abus de la part des opérateurs que MS ou Google pour profiter de leur position pour s’imposer sur d’autres marché stratégique
yam103
Teams n’est pas natif Windows, effectivement, il est nécessaire de l’installer. C’est après que cela se gâte. Pour l’utiliser en entreprise, je suis obligé de me connecter avec mon compte windows pour avoir l’authentification, et même avoir le VPN au niveau du réseau d’entreprise pour que je soit correctement connecté.<br /> Ce qui est reproché à Microsoft, c’est que tout est bien tissé pour favoriser de prendre toute la suite Office et tout les outils: Windows + Office + Teams + Microsoft Drive (c’est d’ailleurs ce qui est proposé quand on veut ajouter une pièce jointe dans Teams).<br /> Le système de chat Teams est bien moins bien fait que sur Slack ou Mattermost, mais c’est pas grave, notre boîte laisse tomber ces outils car Teams est censé le remplacer.
HAL1
Joeee:<br /> Je pense que tu voulais comparer les moyens de Firefox avec ceux de Microsoft.<br /> Pardon si je n’étais pas clair. Je voulais bien établir un parallèle entre :<br /> La situation de Mozilla, qui a réussi avec Firefox à se poser en concurrent très sérieux de Microsoft Internet Explorer, bien qu’ils aient disposé de moyens financiers et techniques sans comparaison possible ;<br /> et celle de Google avec Chrome qui a conquis le marché ;<br /> pour illustrer qu’un bon produit peut s’imposer en grande partie de par ses mérites intrinsèques.<br /> Joeee:<br /> Firefox avait certe une bonne réputation mais IE était toujours autant utilisé. Il y a le marché des développeurs mais aussi du grand public qui représente une grand du marché.<br /> Euh, non, clairement pas. Au lancement de Firefox le part de marché d’Internet Explorer frôlait les 95%. Quelques années plus tard, le panda roux était utilisé par près d’un quart des Internautes alors que le navigateur de Microsoft avait perdu 35 points de pourcentage dans sa domination.<br /> Énormément de personnes ont choisi d’utiliser Firefox et d’arrêter de se servir d’Internet Explorer, en particulier dans le grand public. En entreprise ça a pris plus de temps, en grande partie du fait du poids de Microsoft dans le monde professionnel et de l’imbrication de son navigateur avec ses autres solutions.
Muggsy68
Abus de quoi ? Si slack est tellement mieux il sera utilisé. Si teams est tellement nul il ne sera pas utilisé.<br /> Y’a ceux qui utilise du Google office d’autre du livre office, Microsoft ne force pas à utiliser teams que je sache.
Muggsy68
Ça se lance via web app ou application mobile. Quand on ne s’y connaît pas on se tait ?
Muggsy68
Chrome v1 c’était la fête aux pop-up<br /> Donc moi j’ai jamais compris le délire quand en face du avait tout l’inverse…<br /> @tiller<br /> Ton exemple est bien incorrect car tu auras déjà une enquête de non monopole du fait du rachat de l’entreprise par Renault. Comme l’est le rachat de activision blizzard qui l’a resté exactement dans le même marché.<br /> Slack a voulu vendre une technologie, ils ont foirés leur coup et viennent gémir.<br /> Mais ils n’avaient qu’à des le début être interoperable massivement avec office qui est leader du marché.<br /> Désolé de trouvez teams pratique. Lors du confinement heureusement qu’on avait office 365.<br /> Par contre c’est le bazar et faut bien penser le rangement des fichiers dedans.<br /> Sinon c’est juste pratique et tellement simple d’utilisation…<br /> Ton abus de position dominante avec le rajout d’un logiciel qui fait un flop on en entend jamais parlé pourtant juridiquement c’est pareil que le logiciel flop ou pas…<br /> Google a pris la main sur le moteur de recherche et donc s’est facilement imposé pour le navigateur grâce à ça.
HAL1
Muggsy68:<br /> Abus de quoi ? Si slack est tellement mieux il sera utilisé. Si teams est tellement nul il ne sera pas utilisé.<br /> Tu ne veux pas comprendre et n’a manifestement pas lu les explications données dans ce fil de discussion. Pas grave, c’est toi qui vois.<br /> La réalité c’est que même si Slack est mieux que Teams, beaucoup d’entreprises feront le choix d’utiliser la solution de Microsoft si elle est intégrée à Office, que ce soit techniquement et/ou d’un point de vue des licences.
cyrano66
Muggsy68:<br /> Abus de quoi ? Si slack est tellement mieux il sera utilisé. Si teams est tellement nul il ne sera pas utilisé.<br /> Il ne s’agit pas des fonctionnalités.<br /> Pour comprendre il faut prendre du recul et regarder ça de haut.<br /> Si les lois anti trust existent depuis 132 ans il y’a peut-être une bonne raison.<br /> Lorsque une entreprise domine un secteur elle finit toujours par en fixer les règles à son propre bénéfice et créait une situation de dépendance exclusive à son produit et ses services au détriment des concurrents et des consommateurs.<br /> Donc même si c’est le meilleur produit du monde c’est plutôt économiquement et socialement malsain.<br /> C’est également un outil législatif pour éviter que des consortiums privés deviennent plus puissants que des gouvernements, ou par leur puissance économique ne les corromps<br /> C’est de ça qu’il s’agit.<br /> Hors, que ça soit MS, Google ou Apple qui tous les 3 font face à ce problème il est légitime de se demander si leurs pratiques « tout-en-un » ne visent pas brider la concurrence et à truster le marché.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

L'offre Disney+ plus abordable, mais avec de la pub, arrive... la hausse de prix aussi
Amazon brade son Fire TV Cube à quelques jours de Noël
C'est déjà Noël chez les VPN, découvrez le TOP 3 des promos du moment !
Fêtez Noël en musique avec l'enceinte Bluetooth JBL GO 3 à -25% chez Amazon
Ce pack Oppo Find X5 + écouteurs sans fil fera forcément plaisir sous le sapin !
Vente flash sur l'Apple Watch Series 8 chez Fnac avec en plus 40 € sur votre compte adhérent
Twitter va
Cdiscount vous propose un SSD 2,5
Grosse réduction sur le pack Amazon Echo Dot 5 avec une prise connectée Meross Smart Plug
Quand Amazon s'Inspire de TikTok : fausse bonne idée ou pas ?
Haut de page