🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Windows Autopatch débarque pour vous aider à installer facilement les mises à jour

08 juin 2022 à 14h15
4
windows 11 © © Unsplash
© Unsplash

Cette nouvelle fonctionnalité s'adresse aux utilisateurs professionnels qui pourront gérer facilement le déploiement des correctifs sur leurs parcs de machines.

Microsoft veut mettre un terme au Patch Tuesday, les désormais célèbres seconds mardis du mois consacrés aux correctifs de sécurité.

Des patchs installés automatiquement chaque mois

L'éditeur américain va introduire dès le mois de juillet 2022 Windows Autopatch, une nouvelle fonctionnalité qui sera disponible à la fois pour les utilisateurs professionnels de Windows 10 et de Windows 11.

Ce nouveau service est décrit par l'entreprise comme une façon pour les pros de déployer facilement les mises à jour de sécurité, mais aussi des pilotes et des correctifs sur l'ensemble des machines administrées dans une entreprise ou une organisation. « En faire plus en en faisant moins », pour reprendre les mots de Microsoft.

Windows Autopatch sera utilisable à la fois pour les systèmes Windows et les logiciels Microsoft 365, dont les applications de la suite Office, à la demande des utilisateurs et sous réserve que ces derniers utilisent Intune, l'outil de gestion des appareils distribué par Microsoft.

Un déploiement progressif sur l'ensemble des machines d'une entreprise pour éviter les problèmes d'installation

Grâce à ce nouveau système, les « administrateurs informatiques peuvent gagner du temps et des ressources pour créer de la valeur. Pour les organisations qui choisissent cette option, le deuxième mardi de chaque mois sera "un mardi comme les autres" », décrit Microsoft.

Par ce biais, l'entreprise espère également minimiser les risques de ses clients exposés à des failles de sécurité sérieuses et récemment découvertes. Le délai entre la publication d'un correctif et son installation par les utilisateurs peut aller jusqu'à plusieurs mois et l'automatisation peut résoudre ce problème et ainsi garantir la protection des entreprises face aux menaces de piratage.

Microsoft Teams et Microsoft Edge sont pour le moment exclus de ce programme et devront être mis à jour manuellement sur les différentes machines en utilisant les canaux de mises à jour habituels de ces deux logiciels.

Pour anticiper les problèmes de mises à jour, Windows Autopatch va étaler le déploiement sur plusieurs phases, dont la première ne concernera qu'un nombre très restreint des utilisateurs d'une entreprise puis 1 %, 9 % et ensuite 90 % du parc si l'application des correctifs ne pose pas de problèmes particuliers, le tout sans intervention de l'administrateur.

Ce nouveau service sera proposé gratuitement à l'ensemble des utilisateurs et est déjà disponible dans une version bêta publique.

Source : Microsoft

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
4
kyosho62
Un message a été fusionné à un sujet existant : Commentaires : Windows 11 22H2 : Microsoft prêt à ouvrir les vannes pour le public
ti4444
Et wsus c’est pour la poubelle…??? Le vrai problème c’est les mises à jour qui sont catastrophiques print nightmare écran bleu sur les ad. Les maj sont faites à l’arrache et mal testées…
jvachez
Le problème c’est que les admins ne testent jamais rien, à cause de ces outils d’administration il y a des tonnes de PC sous Windows 10 (souvent dans pas la dernière version) car que l’admin choisit la solution de facilité, moins de mise à jour moins de risques. Alors que Windows 11 dernière version marcherait très bien !
Popoulo
@jvachez : « Le problème c’est que les admins ne testent jamais rien ». malheureusement trop souvent le cas.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Windows : les téléchargements du fichier ISO bloqués en Russie
Quand Google fait la pluie et le beau temps sur le Web avec ses Core Updates
Le moteur Brave Search sort de bêta et vous laisse personnaliser les résultats
Le chiffrement du Cloud MEGA mis à mal par des chercheurs
Google Chrome 103 est disponible, découvrez les nouveautés
Attention, vos extensions Google Chrome permettent de vous traquer en ligne
Vie privée : bientôt des gestionnaires dédiés dans Windows et ChromeOS
Erreur serveur chez Cloudflare : Feedly, Discord et d'autres ne répondent plus
Pourquoi les entreprises ne migreront pas tout de suite vers Windows 11
Microsoft Defender débarque sur Windows, macOS, Android et iOS
Haut de page