5G : Theresa May ignore les États-Unis et autorise Huawei (partiellement)

25 avril 2019 à 19h07
8
Theresa May

La Première ministre britannique ne souhaite pas suivre les recommandations américaines et veut autoriser Huawei à participer au déploiement de la technologie de cinquième génération sur son territoire.

La situation se décante outre-Manche pour Huawei. La Première ministre Theresa May semble décidée à faire fi des recommandations des États-Unis et de ses propres ministres, qui ne veulent pas que le géant chinois prenne une part active dans le déploiement de la 5G au Royaume-Uni. C'est en marge d'une réunion du Conseil de sécurité nationale (NSC) que la Première ministre britannique a donné son feu vert à l'équipementier Huawei pour le laisser prend part au processus, selon les informations relayées par le Telegraph.

Theresay May s'oppose au lobby anti-Huawei

Alors que le Times rapportait il y a quelques jours avoir eu vent de financements de Huawei par le gouvernement chinois, dénoncés par la CIA, Theresa May veut tourner le dos aux puissants alliés américains, convaincus que la société se livre à une activité d'espionnage pour le compte de Pékin. Pire, l'occupante du 10 Downing Street tourne le dos à ses propres institutions.



Il y a quelques semaines, le comité de surveillance du centre d'évaluation de cybersécurité de Huawei (HCSEC), un organisme dépendant du gouvernement britannique, dévoilait un rapport faisant état de nouveaux risques sur la sécurité des réseaux de télécommunications, précisant que plusieurs centaines de vulnérabilités décelées dans des produits Huawei ont été remontées aux opérateurs.

Un accès limité... mais un accès quand même

Selon le Telegraph, le Royaume-Uni veut ainsi permettre à Huawei d'obtenir un accès limité pour aider à la construction et au déploiement d'infrastructures comme des antennes. Si la firme de Shenzhen ne disposera pas d'un accès aux fameux cœurs de réseaux, elle pourra tout de même contribuer de manière significative à l'arrivée de la 5G sur l'île, malgré la réticence de certains opérateurs, comme BT ou Vodafone.

L'affaire semble bien engagée pour Huawei en Europe. Après l'Allemagne il y a quelques jours et la Belgique, qui ne trouve pas de trace d'un quelconque espionnage de la société pour le compte de la Chine, « l'aval » du Royaume-Uni est salué par les représentants de l'entreprise. De son côté, la France prend son temps pour définitivement se prononcer.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
0
Niverolle
“De son côté, la France prend son temps pour définitivement se prononcer.” ==> d’un autre coté, on a déjà un “gentlemen’s agreement” avec les chinois (à ma connaissance, ils ne participent pas au cœur de réseau de la 4G). C’est techniquement plus complexe avec la 5G, mais j’imagine que le principe de base est toujours valable.
nicgrover
Attention au retour de bâton de l’oncle Sam…
Zourbon
les “recommandations”<br /> Quand ces recommandations sont assorties de menaces de la première puissance militaire mondiale, ce ne sont pas des recommandations
Zourbon
on préférerait l’oncle Tom comme président
Krypton_80
Au point où elle en est avec le Brexit, elle se fout pas mal des recommandations des Yankees. Rien de tel qu’une petite touche de sauce chinoise pour agrémenter sa prochaine sortie du gouvernement britannique, les suivants n’auront qu’à se débrouiller.
nicgrover
Ah “La Case de l’Oncle Tom”… Que de souvenirs…
carinae
c’est pas faux … ceci etant 1er puissance militaire ou pas ils se sont mis dedans comme les autres au Vietnam, Iran, Iran …<br /> alors je n’ose imaginer comment ca se passerait contre un pays nettement plus puissant…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Démonté sur YouTube, le Huawei P30 montre son zoom périscopique
Airbnb veut produire des émissions pour inviter les voyageurs... au voyage
L'app e-santé Google Fit est disponible sur iOS
Sono Sion, la voiture électrique rechargeable à l'énergie solaire, sera construite dans des usines suédoises
Meizu lance le 16s : un smartphone ultra premium à prix cassé
Tesla accuse une perte nette de 700 millions dans ses résultats financiers du 1er trimestre
Honor perd un prototype dans un train en Allemagne et offre 5000 € pour son retour
🔥 RED by SFR : Dépêchez-vous, le forfait 30Go est à 10€ par mois avec 1 mois offert
🎯 French Days 2019 : plus que quelques heures avant le Black Friday à la française !
Apex Legends : EA cesse de payer les streamers, les diffusions baissent de 75% sur Twitch
Haut de page