La Chine veut prendre des mesures contre les USA, qui veulent bloquer Huawei sur les semi-conducteurs

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero, Journaliste-reporter, responsable de l'actu.
Publié le 18 mai 2020 à 16h48
© Huawei
© Huawei

La firme de Shenzhen prévient que les dernières décisions américaines auront de lourdes conséquences sur plusieurs industries, et ce partout dans le monde.

Entre les États-Unis et la Chine, la diplomatie, ce ne sera pas pour tout de suite. Vendredi, Washington a annoncé avoir pris de nouvelles mesures destinées à bloquer Huawei dans sa volonté de mettre au point des semi-conducteurs à l'étranger grâce à une technologie qui serait américaine. En réponse, l'entreprise de l'empire du Milieu dénonce avec fermeté et avec une part de dépit ces dernières règles, tandis que Pékin envisage de prendre aussi des mesures pour protéger ses intérêts et ses entreprises.

Après la 5G, les USA veulent barrer Huawei sur les puces

Il y a quelques jours, nous apprenions que les États-Unis avaient décidé de renouveler les mesures d'urgence prises en 2019 contre Huawei pour une durée d'au moins un an. Le risque de sécurité nationale étant toujours bien présent aux yeux de l'administration américaine, la firme de Shenzhen est donc toujours mise à l'écart.

Vendredi, on a même assisté à un élargissement des mesures, avec le blocage de l'approvisionnement en puces à destination de Huawei et provenant d'entreprises des États-Unis. Le département américain du commerce justifie cette décision par le fait que l'acquisition de semi-conducteurs étrangers ou américains par Huawei permettrait justement à la société chinoise de s'emparer des technologies et logiciels, notamment américains.

Officiellement, il n'y a donc plus que les réseaux de télécommunications mobiles, 5G en tête, qui dérangent les USA, mais aussi les semi-conducteurs maintenant, un marché ô combien stratégique pour un fabricant comme Huawei.

La Chine pourrait placer à son tour des entreprises US sur une liste de firmes dites « non fiables »

Huawei ne prend évidemment pas bien cette nouvelle mesure, indiquant d'ores et déjà qu'elle « aura des conséquences sur un grand nombre d'industriels dans le monde », tout en niant avec fermeté les accusations de Washington, pour qui l'entreprise a contourné les restrictions imposées depuis 2019 à son égard. « La survie est la clé pour nous maintenant », a même déclaré Guo Ping, Président en exercice de Huawei, qui espère tout de même « pouvoir prochainement trouver des solutions ».

La réaction du gouvernement chinois, elle, est manifestement plus virulente, et moins diplomatique. Le ministère du Commerce de l'empire du Milieu a rétorqué que « la Chine prendra les mesures qui s'imposent pour défendre fermement les droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises ». Pékin « exhorte les États-Unis à cesser immédiatement ses mauvaises actions », a aussi indiqué le gouvernement, vexé, qui annonce même prendre les restrictions supplémentaires américaines comme une « menace sérieuse sur les chaînes d'approvisionnement mondiales ».

Plusieurs sources, certaines provenant de Chine, relaient que le pays se dit prêt à placer des entreprises de l'Oncle Sam sur une liste d'entités « non fiables », en réponse aux mesures déclenchées par l’administration Trump.

Source : CNBC

Alexandre Boero
Par Alexandre Boero
Journaliste-reporter, responsable de l'actu

Journaliste, responsable de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Metaphore54

Ce qui est dommage, c’est que les deux risquent de perdre, reste à voir celui qui perdra le plus.

Ipoire

Ils pensaient tenir la planète par les c… en contrôlant l’exportation mais ils ne pensaient pas que tt le monde délocaliserait hors de Chine… Et maintenant ils n’ont plus que des menaces pour espérer garder les chaines de production chez eux. Lamentable.

neaufles

ils commencent sérieusement a nous emmer…z ces ricains, ils feraient mieux d’arrêter d’ espionner toute la planète.

tangofever

Faut punir la Chine, à vouloir aller trop vite ils font n’importe quoi.

Louiss

Oui nous on n’aime les méchants américains
On aime bien les gentils chinois qui mangent du pangolin (c’est encore meilleur que le bouillon de chauve-souris), qui masquent 80000 morts pour ne pas nous faire peur et qui nous revendent les masques 10 fois plus cher parce qu’ils nous sauvent et qui sont les seuls à produire du Doliprane grâce à nos autres copains de l’ARS. Merci pour tout : le confinement s’était vachement bien et on adore Huawei qui a un peu mis en faillite notre Alcatel avec ses subventions. La vie est belle

mcha

Belle replique de la part d’un mangeur de grenouilles et d’autres animaux engraissés de force par un tube inséré dans le gosier, de lait pourri aux odeurs pestilentielles … sans compter l’« impossible » evaluation des decès du covid avec des morts en ehpad qui ressussutent par enchantement quelques jours après leur enterrement dans un pays qui se considère la patrie des droits de l’homme.

zeebix

Tu as des sources ou quelque chose pour appuyer tes critiques ? Ou c’est juste pour suivre la mode anti-chinois façon attardée de Trump ?

PS : Alcatel n’a eu besoin de personne pour se saborder, eux et la France ont suffi.

neaufles

oui les naïfs racistes anti chinois me font penser a l’ex front national, tout est bon à mettre sur le dos du Chinois, alcatel, la perte de l’industrie Française etc etc…
Pas une once de raisonnement , seulement la retranscription de ce qu’on leur dit « c’est parole d’évangile » Pauvre France si ton école est très mal classée au tableau mondial, certain diront encore une fois que c’est la faute aux Chinois …mdr

carinae

Petit détail quand même …
1- rien ne t’oblige a en manger
2- pour l’instant on ne peut pas nier le fait que bon nombre de salo…vient d’un seul et même pays …
3- l’évaluation des décès dans les ephad est prise en compte depuis pas mal de temps déjà contrairement a la majeure partie des pays européens, américain et autres y compris…:face_with_raised_eyebrow::face_with_raised_eyebrow::face_with_raised_eyebrow:

olivelau

L’Europe ne sera pas épargnée