La Chine veut prendre des mesures contre les USA, qui veulent bloquer Huawei sur les semi-conducteurs

18 mai 2020 à 16h22
0
Logo Huawei ©© Huawei
© Huawei

La firme de Shenzhen prévient que les dernières décisions américaines auront de lourdes conséquences sur plusieurs industries, et ce partout dans le monde.

Entre les États-Unis et la Chine, la diplomatie, ce ne sera pas pour tout de suite. Vendredi, Washington a annoncé avoir pris de nouvelles mesures destinées à bloquer Huawei dans sa volonté de mettre au point des semi-conducteurs à l'étranger grâce à une technologie qui serait américaine. En réponse, l'entreprise de l'empire du Milieu dénonce avec fermeté et avec une part de dépit ces dernières règles, tandis que Pékin envisage de prendre aussi des mesures pour protéger ses intérêts et ses entreprises.

Après la 5G, les USA veulent barrer Huawei sur les puces

Il y a quelques jours, nous apprenions que les États-Unis avaient décidé de renouveler les mesures d'urgence prises en 2019 contre Huawei pour une durée d'au moins un an. Le risque de sécurité nationale étant toujours bien présent aux yeux de l'administration américaine, la firme de Shenzhen est donc toujours mise à l'écart.

Vendredi, on a même assisté à un élargissement des mesures, avec le blocage de l'approvisionnement en puces à destination de Huawei et provenant d'entreprises des États-Unis. Le département américain du commerce justifie cette décision par le fait que l'acquisition de semi-conducteurs étrangers ou américains par Huawei permettrait justement à la société chinoise de s'emparer des technologies et logiciels, notamment américains.

Officiellement, il n'y a donc plus que les réseaux de télécommunications mobiles, 5G en tête, qui dérangent les USA, mais aussi les semi-conducteurs maintenant, un marché ô combien stratégique pour un fabricant comme Huawei.

La Chine pourrait placer à son tour des entreprises US sur une liste de firmes dites « non fiables »

Huawei ne prend évidemment pas bien cette nouvelle mesure, indiquant d'ores et déjà qu'elle « aura des conséquences sur un grand nombre d'industriels dans le monde », tout en niant avec fermeté les accusations de Washington, pour qui l'entreprise a contourné les restrictions imposées depuis 2019 à son égard. « La survie est la clé pour nous maintenant », a même déclaré Guo Ping, Président en exercice de Huawei, qui espère tout de même « pouvoir prochainement trouver des solutions ».

La réaction du gouvernement chinois, elle, est manifestement plus virulente, et moins diplomatique. Le ministère du Commerce de l'empire du Milieu a rétorqué que « la Chine prendra les mesures qui s'imposent pour défendre fermement les droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises ». Pékin « exhorte les États-Unis à cesser immédiatement ses mauvaises actions », a aussi indiqué le gouvernement, vexé, qui annonce même prendre les restrictions supplémentaires américaines comme une « menace sérieuse sur les chaînes d'approvisionnement mondiales ».

Plusieurs sources, certaines provenant de Chine, relaient que le pays se dit prêt à placer des entreprises de l'Oncle Sam sur une liste d'entités « non fiables », en réponse aux mesures déclenchées par l’administration Trump.

Source : CNBC

Modifié le 18/05/2020 à 16h48
32
26
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Clubic Live : le second essai de vol habité de Crew Dragon, c'est ce soir ! Rendez-vous à 20h30
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
scroll top