Piratage : Google a reçu plus de 6 milliards de demandes de retrait

05 octobre 2022 à 18h05
12
Google Search © PK Studio / Shutterstock.com
© PK Studio / Shutterstock

Le moteur de recherche est de plus en plus prompt à supprimer les liens qui renvoient vers des sites proposant des contenus piratés.

Google est souvent considéré comme la porte d'entrée du Web et a appris durant ses 25 années d'existence que cette place privilégiée n'avait pas que des avantages.

Google a appris à travailler avec les ayants droit

Pendant longtemps, il suffisait d'une simple recherche sur le moteur de recherche pour accéder à de nombreux sites proposant films, albums, séries ou jeux vidéo piratés. Quelques clics seulement étaient nécessaires pour voler des contenus protégés par des droits d'auteur.

La situation n'a évidemment pas plu aux éditeurs et maisons de production, qui ont rapidement fait valoir leurs droits. Google a donc mis en place un outil de report afin que ces derniers lui précisent les liens litigieux afin de les supprimer.

Les ayant-droits ne se sont pas fait prier pour utiliser cette fonctionnalité, et Google vient de franchir la barre des 6 milliards de réclamations reçues en l'espace d'une décennie.

Une détection proactive pour empêcher la diffusion d'œuvres piratées

Dans le détail, ce sont 326 575 ayants droit qui ont reporté au total un peu plus de 4 millions de noms de domaine. Un petit nombre de sociétés est à l'origine de la majorité des réclamations. Ainsi, les 10 éditeurs les plus actifs sont à l'origine de plus de 40 % des signalements et ont pointé 2,5 milliards d'URL à eux seuls. De la même manière, certains noms de domaine qui appartiennent à des sites pirates bien connus représentent la plupart des URL supprimées par Google, avec 41 % des liens appartenant à seulement 400 sites.

Dans la grande majorité des cas, la firme de Mountain View a supprimé les liens ou ajouté les noms de domaine à une liste noire. Elle fait désormais mieux et peut bloquer certains liens de sites majoritairement signalés avant même qu'ils ne soient indexés par ses soins. Enfin, Google a décidé de collaborer avec les autorités de chaque pays et de procéder à la suppression de toutes les URL d'un site bloqué par une décision de justice ou gouvernementale.

Google fait pourtant pâle figure par rapport à l'une de ses filiales, YouTube. Le site de streaming, dans son dernier rapport sur la question, indiquait traiter 1,5 milliard de réclamations liées aux droits d'auteur… par an.

Source : Torrent Freak

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
10
SPH
Ca fait un million sept cents milles demandes par jours !!
jvachez
Vu le nombre ce n’est pas fait sérieusement c’est à dire en vérifiant le contenu.
cid1
90 % des liens pointent vers des sites vérolés, Donc ils ont dû se ramasser quelques bons virus, enfin s’ils ont vraiment vérifié. Ce qui reste à prouver.
Francis7
Once upon a time, quand internet était à ses balbutiements, il suffisait d’écrire à une boite qui pouvait vous envoyer gratuitement un CD pressé de démonstration avec plein de logiciels de différents éditeurs.<br /> Et parmi ceux-là, des logiciels plus anciens en version complète.<br /> Quant à la connaissance de sites, c’était assez confidentiel.
Werehog
Le titre m’a d’abord laissé croire que des pirates avaient abusé du système pour faire un nombre massif de demandes. Ouf, tout va bien ! Ce sont les ayant droits XD
Kriz4liD
Si j était l un des ayants droit , j aurais laissé ces lien vérolés pour bien faire chier les petits pirates
cid1
Je ne sais pas à partir de la France comment ça se passe, mais depuis la Belgique, quand j’essaye un lien de warez, je me retrouve sur des liens envoyant vers d’autres sites non protégés, HTTP seulement, ou demandant un VPN, et c’est la majorité, ce qui fait que je ne télécharge plus.
octokitty
De toute façon Internet comme on le connait meurt à petit feu. Même sur Google quand on fait des recherches mot à mot sur des termes provenant de ses propres résultats de recherche, parfois il n’y a pas de résultats. Seuls les corpos auront le droit d’existence sur le www.<br /> Les ayants-droits peuvent pleurnicher pour retirer les vidéo youtube uploadées de morceaux de musique par un internaute lambda il y a 15 ans qu’il a créé dans Movie Maker, Youtube supprime ces vidéos et ça contribue à la disparition simple du contenu. Bien sûr aucune boutique musicale en ligne propose ces morceaux à l’achat, il y a juste des liens Spotify…
Popoulo
@cid1 : Y a beaucoup de kake sur google si tu cherches des liens (fake sites etc…). C’est pas là que tu les trouveras. ^^<br /> Quant au VPN, c’est surtout pour te protéger vis à vis de la législation de ton pays. Chez nous par exemple ils ne disent rien du moment que t’en fais pas un business et perso je n’ai jamais utilisé de VPN.
SPH
Il y a des tonnes de copies d’albums de musique sur YouTube. Je suis donc devant un choix pas évident : faire supprimer les liens; ce qui tuerait YouTube. Ou ne pas les retirer mais là, je ne respecte pas les copyrights…
cid1
Bein, chez nous, on n’est pas poursuivis en justice, il n’y a pas de Hadopi, et tu peux DL ce que tu veux, tu n’aurais pas un lien propre ou deux par message personnel à me donner.<br /> Merci d’avance. Même si tu ne me donnes pas de liens.
ares-team
Bon… Je vais lancer ma Blockchain spécial Piratage.<br /> Faudra miner ma crypto pour avoir des morceaux de vidéo.<br /> Chaque share validé = 30 secondes du film<br /> XD XD XD
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Grosse réduction sur le pack Amazon Echo Dot 5 avec une prise connectée Meross Smart Plug
Quand Amazon s'Inspire de TikTok : fausse bonne idée ou pas ?
Un antivirus hyper efficace et gratuit ? Voici la bonne solution
Apple iPhone 14 Plus : une jolie baisse de prix chez Amazon avant Noël
Chrome : Google annonce un mode économie d'énergie et de mémoire !
Elon Musk a transformé des bureaux de Twitter en chambre... parce que le travail n'attend pas
Juste avant Noël, l'écran gamer Samsung Odyssey G3 chute à 145€
Le micro Trust Gaming GXT 258W Fyru est complètement bradé sur Amazon
Huawei Band 7 : le bracelet connecté chute à moins de 50€ juste avant Noël
Chez Twitter, Musk aurait fait renvoyer les femmes en priorité
Haut de page