Google Pixel 5 et Pixel 4a 5G : sortie le 15 octobre à partir de 499€

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
30 septembre 2020 à 20h30
8
© Google

Google vient de conclure sa conférence de rentrée durant laquelle elle nous a fait la démonstration de toutes ses nouveautés hardware. Outre un nouveau dongle HDMI et une enceinte connectée Nest, le géant du Web s'est surtout attardé sur le cas des Pixel 5 et Pixel 4a 5G.

Deux nouveaux smartphones donc, particulièrement attendus au tournant après l'échec relatif du Pixel 4 il y a tout juste un an. Et nous allons le voir, Google a très largement revu sa formule cette année.

Pixel 5 : un milieu de gamme qui cache bien son jeu ?

C'était dans l'air depuis un bon moment, et Google a officialisé la chose ce soir : son Pixel 5 n'embarque pas un SoC haut de gamme. Faut-il déjà en détourner les yeux pour autant ? C'est ce qu'un prochain test complet de notre part viendra clarifier. Avant toute chose, faisons un tour du propriétaire.

Nous avons là affaire à un smartphone doté d'un écran AMOLED d'une diagonale de 6 pouces. Celui-ci affiche une définition de 2 400 par 1 080 pixels sur une fréquence d'affichage (dynamique) de 90 Hz. Comme sur le tout récent Pixel 4a, le coin supérieur gauche de la dalle est poinçonné afin de laisser apparaître un appareil photo 8 mégapixels.

Comme nous le disions au-dessus, point de Snapdragon 865 cette année. Mais un Snapdragon 765G de milieu de gamme, qui a déjà fait ses preuves dans une grande variété d'appareils comme le OnePlus Nord ou le Motorola Edge. Côté autonomie, on note un grand bond en avant par rapport à la génération précédente avec une batterie de 4 080 mAh rechargeable à 18W. Du reste, le Pixel 5 sera disponible dans une unique configuration de 8+128 Go et dans deux coloris : noir et vert.

Au dos, Google opte de nouveau pour deux appareils photo distincts. Le premier, l'indécrottable Sony IMX 386 de 12,2 mégapixels, s'accompagne cette fois d'un capteur ultra grand-angle (16 mégapixels) en lieu et place du téléobjectif du Pixel 4.

Abandonnant son dispositif de reconnaissance faciale, Google revient ici aux fondamentaux avec un capteur d'empreintes digitales situé au dos de l'appareil.

Enfin, le smartphone est certifié IP68 et supporte la charge sans-fil.

Pixel 4a 5G : un Pixel 5 XL qui ne dit pas son nom

Vous l'aurez remarqué : cette année Google ne lancera pas de déclinaison « XL » de son Pixel 5. Les amateurs de grands écrans sont donc invités à se diriger vers le Pixel 4a 5G qui, comme son nom l'indique, est une version compatible 5G - et nettement plus grande - du Pixel 4a sorti le mois dernier.

On retrouve sur ce modèle un écran OLED de 6,2 pouces affichant une définition FHD+ sur une fréquence de 60 Hz. Comme sur le Pixel 5, un poinçon abrite un capteur photo 8 mégapixels en façade.

Sous le capot, le Pixel 4a 5G embarque le même SoC que son grand frère : un Snapdragon 765G. Seule différence, il ne faudra ici compter que sur 6 Go de RAM pour 128 Go de stockage. La batterie s'allège aussi pour passer à 3 800 mAh - toujours rechargeable à 18 W.

Pour la photo, on conserve le capteur principal de 12,2 mégapixels, mais Google troque son objectif ultra grand-angle 16 mégapixels pour un modèle de 8 mégapixels.

Contrairement au Pixel 5, le Pixel 4a 5G dispose d'un port jack 3,5 mm.

Pixel 5, Pixel 4a : prix et disponibilité

Les nouveautés signées Google seront disponibles le 15 octobre prochain. Les précommandes pour les Pixel 4a 5G et le Pixel 5 sont d'ores et déjà ouvertes aux tarifs suivants :

  • Pixel 4a 5G : 499€
  • Pixel 5 : 699€

Jusqu'au 14 octobre, Google offre un casque Bose QC 35 IIs pour toute précommande d'un Pixel 5 chez les revendeurs partenaires.

© Google

Qu'en pense-t-on chez Clubic ?

Chez Clubic, on en pense du bien, de cette affaire. Il est vrai qu'avec le Pixel 4, Google s'était pris les pieds dans le tapis. La faute, notamment, à des innovations confuses et à une autonomie absolument risible.

En laissant à d'autres le soin de se tirer la bourre sur les performances, Google se repositionne ici sur des plateformes milieu de gamme qui font très bien leur boulot. On peut d'ailleurs s'attendre à une optimisation logicielle aux petits oignons avec Google. Mieux : le constructeur parie enfin sur une batterie conséquente, et recentre l'intérêt du public sur ce qu'il sait faire de mieux : des photos.

Que ce soit le Pixel 5 ou le Pixel 4a 5G, les deux smartphones ont l'air d'avoir de la ressource - tout en ayant la très bonne idée de se lancer à un prix plus accessible que leurs aînés. Espérons pour Google que ces nouveaux modèles redresseront la barre. Car la concurrence, elle, se montre déjà impitoyable sur ce segment de marché.

Modifié le 01/10/2020 à 09h14
8
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

La supercar hybride de McLaren se dévoile grâce à ses dépôts de brevets
Comparatif impression photo en ligne : à qui confier vos souvenirs ?
Essai du Range Rover Autobiography P400e : l’hybridation royale
Dungeon Master : le jeu de rôle en vue subjective et en temps réel... dès 1987
Surfshark VPN : l'un des meilleurs VPN encore moins cher ce week-end
Tim Burton travaille à une nouvelle série autour de la Famille Addams
Test de la Galaxy Tab S7+ de Samsung : quasi-parfaite ?
Coincés à la maison ? 11 jeux sur consoles à tester en soirée couvre-feu
Gaia : une mission européenne pour cartographier la galaxie
Comment le français Qobuz, fleuron du streaming audio HD, a fait face à la crise ?
scroll top