ASUS présente sa Vivobook 13 Slate OLED, la pire ennemie de la Surface Go

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
03 novembre 2021 à 18h45
5
ASUS Vivobook 13 Slate OLED-8 © © ASUS
© ASUS

Moins de 500 euros en prix de départ pour une tablette Windows dotée d'un écran OLED de 13,3 pouces, c'est le coup de poing sur la table qu'ASUS vient de donner en annonçant sa Vivobook 13 Slate OLED. Avec ce nouveau produit, le constructeur taïwanais ne veut pas marcher sur les plates-bandes de Microsoft et sa Surface Go… mais les écrabouiller.

ASUS a annoncé aujourd'hui sa Vivobook 13 Slate OLED. Destinée aux jeunes, aux étudiants ou mêmes aux familles en quête d'un appareil compact, cette nouvelle tablette convertible a pour particularité première d'intégrer un écran OLED Full HD de 13,3 pouces, avec un prix de départ situé à 499 euros. On retrouve d'ordinaire ce type de dalles sur des appareils beaucoup plus coûteux.

ASUS Vivobook 13 Slate OLED-4 © © ASUS
© ASUS
ASUS Vivobook 13 Slate OLED-5 © © ASUS
ASUS Vivobook 13 Slate OLED-6 © © ASUS

© ASUS

Juste ce qu'il faut de performances pour accompagner un écran de haute volée

En entrant dans le détail, ASUS nous promet un écran OLED, capable de prendre en charge 100 % du spectre DCI-P3. Il est par ailleurs certifié DisplayHDR True Black 500 grâce aux noirs propres à la technologie OLED (contraste à 1 000 000 : 1) et à une luminance maximale qu'ASUS annonce à 550 nits. Cette dalle ne dépasse toutefois pas les 60 Hz et reste en format 16:9 « traditionnel ».

Derrière ce panneau OLED se loge un petit processeur
Intel Pentium Silver N6000. Cette puce Jasper Lake (gravée en 10 et lancée en début d'année) regroupe quatre cœurs cadencés à un maximum de 3,30 GHz. Sans être un machine de guerre, ce processeur à très basse consommation (6 W) devrait permettre une bonne réactivité de la part de la Vivobook 13 Slate dans un contexte d'utilisation bureautique et multimédia. L'autonomie devrait également être au rendez-vous, sans pour autant atteindre des sommets. Interrogés à ce propos, les porte-paroles français d'ASUS nous ont parlé de 9 à 10 heures sur batterie. Il sera toutefois possible de regagner 60 % d'autonomie en 39 minutes de recharge (via un bloc 65 W), toujours selon la marque.

Le processeur d'Intel est pour le reste épaulé de 4 ou 8 Go de mémoire vive (LPDDR4X), tandis que le stockage monte à une capacité de 128 Go. L'ensemble est enfin animé par Windows 11 Home S, précise ASUS dans son communiqué.

ASUS Vivobook 13 Slate OLED-10 © © ASUS
ASUS Vivobook 13 Slate OLED-13 © © ASUS
ASUS Vivobook 13 Slate OLED-14 © © ASUS
ASUS Vivobook 13 Slate OLED-11 © © ASUS
ASUS Vivobook 13 Slate OLED-9 © © ASUS

© ASUS

Prix, configurations et disponibilité

Tablette oblige, la Vivobook 13 Slate comprend deux capteurs photos : un premier de 5 Mpx en façade et un second de 13 Mpx à son dos. On retrouve une connectique axée sur 2 ports USB-C 3.2 Gen2 (supportant l'affichage et l'alimentation), un lecteur de cartes micro SD et une prise casque. Côté connectivité, la tablette d'ASUS est au point, avec du Wi-Fi 6 et du Bluetooth 5.2.

On pourra enfin compter sur deux haut-parleurs stéréo labellisés Dolby Atmos et sur un amplificateur intelligent pour écouter des vidéos YouTube dans de bonnes conditions. En matière de mensurations, la Vivobook 13 Slate ne dépasse pas les 309,9 x 190 x 7,9 mm, pour 785 grammes. Elle s'accompagne d'un pied aimanté à son dos (fourni) et d'un clavier détachable. Cela nous amène à conclure avec les différentes configurations proposées par ASUS au lancement.

La Vivobook 13 Slate est attendue en France fin novembre à partir de 499 euros seule (sans clavier, mais avec son pied arrière), en version 4 Go de RAM et 128 Go de stockage eMMC. Pour 599 euros, ASUS inclut le clavier détachable au bundle, tandis qu'il faudra débourser 699 euros pour mettre la main sur la mouture la plus haut de gamme de la tablette. On y trouve cette fois 8 Go de RAM et 128 Go de stockage en SSD M.2 . Pour ce prix, le pied arrière, le clavier détachable et un stylet sont fournis.

Clubic doit recevoir dans les prochains semaines une unité de prêt pour un test à paraître prochainement.

ASUS Vivobook 13 Slate OLED-7 © © ASUS
ASUS Vivobook 13 Slate OLED-1 © © ASUS
ASUS Vivobook 13 Slate OLED-2 © © ASUS
© ASUS
ASUS Vivobook 13 Slate OLED-3 © © ASUS

Source : Entretien avec ASUS France, communiqué de presse

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
5
smover
Ca fait plaisir de voir une telle machine à ce prix et de l’OLED accessible ! Pas de variante i5 de prévue ? Si oui, c’est carrément à la Surface Pro 8 qu’elle pourrait faire de l’ombre même si sans Windows Hello ni écran 3:2 on est quand même dans un univers différent.<br /> La démocratisation de ce form-factor grâce aux Surface est super, réveiller le marché du PC était même la raison d’être de la gamme au démarrage. Cette machine est sur le papier typiquement la machine d’étudiant par excellence.
kiwi5
sympa, reste a voir la batterie et l’autonomie.<br /> En tout cas ils ont tout mise sur le produit au depends de l’artwork, ouch ca pique les yeux (mention speciale a la fille bourree sur le capot)
JeanFIZ
Oled / Amoled sans moi. J’ai expérimenté les marquages d’écran et le burning Oled.
Xeres
Les 4Go de RAM sur toute les petites configurations me font mal au coeur même pour 500€. Avec windows 11 qui va se démocratiser il va falloir revoir les configurations de bases.
Xeres
C’est vrai qu’on a l’impression de ressentir les économies réalisées au traver de la com pour sortir un produit à 500€
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Des processeurs Renoir-X et Vermeer-S arriveraient en début d'année chez AMD
Raptor Lake : un CPU Intel 24 cœurs / 32 threads fuite via un benchmark
Le marché de la carte graphique représente 13,7 milliards de dollars au troisième trimestre
Intel finalisera son accord sur le 3 nm avec TSMC ce mois-ci
AMD et NVIDIA annoncent les dates de leurs conférences du CES 2022
Intel avait hésité à installer sa nouvelle usine européenne en France… ce sera finalement en Allemagne
Snapdragon 8cx Gen 3 et 7c+ Gen 3 : Qualcomm met le paquet sur les PC Windows et Chromebook
NVIDIA travaillerait sur une RTX 3050 8 Go, pour répondre à Intel ARC
Seagate présente deux disques durs de 20 To au prix logiquement rédhibitoire
AMD : les Radeon RX 6500 XT lancées en janvier, les RX 6400 en mars
Haut de page