🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Avis Apple Fitness+ : que vaut ce service de sport en streaming ?

01 février 2022 à 09h26
8
Apple Fitness+

Apple Fitness+ est disponible en France depuis le 3 novembre 2021. L’application réservée aux possesseurs d’une Apple Watch promet de faire transpirer tous les sportifs à l’aide de cours en vidéo. Que vaut vraiment Fitness+ et faut-il succomber à son charme pour entretenir sa santé et perdre quelques kilos ?

Apple Fitness+
  • Nouveaux médias ajoutés régulièrement
  • Structure des sessions bien ficelée
  • Récits motivants du coach pour tout donner
  • Variété des entraînements
  • Disponible en anglais uniquement
  • Calcul des dépenses énergétiques perfectible

Les plateformes de sessions sportives au format application se sont démocratisées à échelle mondiale lors des confinements et restrictions liées à la pandémie de la Covid-19. 

Bien qu’il soit possible de connecter un cardiofréquencemètre d’une marque A pour l’utiliser avec l’application de sport de l’entreprise B et d’en analyser les données sportives dans le logiciel de la compagnie C, Apple joue la carte du « plug and play » sans sortir des produits et applis de son écosystème. 

Apple Fitness+ : le Netflix du sport ?

Le service Apple Fitness+ se présente en tant que plateforme de streaming à la demande sur la thématique sportive. Ce ne sont pas moins que 11 types d’exercices représentés dans les colonnes de l’app, de la marche à pied au rameur, sans oublier l’entraînement fractionné (HIIT). Officiellement lancé le 14 décembre 2020 dans une liste restreinte de pays, l’accès à Fitness+ a été étendu à d’autres marchés (dont la France) le 3 novembre 2021.

Nul besoin d’être en forme olympique pour prendre du plaisir sur cette application. Les entraînements proposés y sont variés en termes de durée et d’intensité, chacun est en mesure d’y trouver son bonheur, qu’importe sa condition physique.

Conçu pour être utilisé avec une Apple Watch

Apple Fitness+ screen 1
Apple Fitness+ screen 2

Les plateformes dédiées à la pratique sportive avec des vidéos préenregistrées et même des cours virtuels en direct existent déjà depuis plusieurs années. Avec Fitness+, Apple entend toucher un public plutôt déjà conquis par ses produits. En effet, la condition sine qua non pour accéder à la plateforme n’est autre que de disposer d’une Apple Watch Series 3 (ou modèle ultérieur) et d’un iPhone. 

À ce sujet, on accède aux entraînements par le biais de l’application « Forme » sur iPhone. Précisons que seuls les possesseurs d’une montre Apple compatible pourront voir l’onglet Fitness+ s’afficher sur leur appareil.

L’iPhone n’est pas le seul écran sur lequel Fitness+ est utilisable. On pourra également visionner les entraînements sur un iPad, une Apple TV ou bien via AirPlay pour les téléviseurs compatibles. Sans grande surprise, la possibilité de transmettre l'image sur un Chromecast (Google) est exclue du tableau.

Si le processus d’activation du service sportif d’Apple nécessite en lui-même de jumeler une Apple Watch à son iPhone, il serait néanmoins possible de l’utiliser postérieurement sans la fameuse montre. Néanmoins, Fitness+ a été pensé pour fonctionner de concert avec les métriques rapportées en temps réel par la montre. Utiliser la plateforme sans ces mesures n’aurait finalement que peu d’intérêt.

Interface et fonctionnalités

Globalement, l’interface d’Apple Fitness+ est facile à appréhender. Les fonctionnalités dans le parcours utilisateur sont peu nombreuses puisque l’on pourra uniquement rechercher un cours, participer à celui-ci puis visionner ou partager le résumé de l’effort effectué. 

Les activités proposées sur Apple Fitness+

L’une des forces d’Apple Fitness+ réside en la grande variété des types d’activités qu’elle propose : méditation, fractionné (HIIT), yoga, gainage, renforcement, pilates, danse, vélo (d’intérieur), tapis de course, aviron (rameur) et récupération en pleine conscience.

Rechercher et filtrer du contenu

Au sein de Fitness+, que l’on retrouve dans l’application Forme sur l’iPhone, le choix du sport à pratiquer s’effectue par le biais d’une seule barre de navigation latérale. En sélectionnant une activité, on arrive sur un nouvel écran présentant une liste de tous les exercices disponibles. On pourra choisir de les trier par date de mise en ligne (en partant du plus récent), par durée, par coach ou par ambiance musicale. En toute honnêteté, ce modèle de filtrage ne nous a pas vraiment convaincus de son utilité. Le bouton « Filtrer » est pour sa part bien plus mis en valeur et surtout bien plus efficace. Grâce à lui, on pourra sélectionner les entraineurs dont on souhaite afficher les cours, la durée de la vidéo voulue ainsi que le type de playlist musicale.

Apple Fitness+ Screen 3
Apple Fitness+ screen 4

Faire du sport à distance entre amis

Le sport chez soi c’est agréable, mais à plusieurs c’est encore plus motivant ! C’est probablement pour cela que la firme de Cupertino a ajouté une intégration de SharePlay avec Fitness+. SharePlay est l’une des fonctionnalités phares apparues avec la mise à jour iOS 15. Le système en question permet par exemple de visionner un film à distance avec des amis, sans quitter un appel FaceTime. Dans le cadre de Fitness+, les utilisateurs pourront se voir à l’écran et échanger par visioconférence tout en continuant de suivre l’entraînement sportif. Les notifications propres à l'entraînement sont synchronisées entre les participants afin que ces derniers puissent s’encourager mutuellement. Pour information, la limite des connexions simultanées est placée haute puisqu’elle s’établit à 32 utilisateurs.

Dimension musicale importante

Apple Fitness+ screen 5

Si le sport est un élément essentiel au bien-être général, la musique est quant à elle source de motivations. Tout comme lors d’un exercice dans une salle de sport non virtuelle, la musique occupe ici une place importante. Encore une fois, le filtrage des entraînements en dit long sur le sujet puisque l’on pourra choisir parmi une sélection d’ambiances musicales : country populaire, rythmes latins, succès rétro, hip-hop et R&B, rock…

Toujours dans une volonté de faire communiquer les applications et services de son écosystème, Apple permet aux abonnés d’Apple Music d’enregistrer et de télécharger les playlists musicales des cours.

Déroulement d'une séance sur Apple Fitness+

Apple Fitness+ image 6

Avant de se lancer à corps perdu dans l’effort physique intense, un court texte détaille brièvement la structure du programme en question. On pourra toucher le bouton « Aperçu » afin d’accéder à une introduction évoquant le contenu avec plus de précisions.

Une histoire et de la motivation

Si la musique prend une place importante dans les entraînements, il en va de même pour le discours que tient les entraineurs durant tout l’exercice. Ici, le storytelling est employé à profusion et chaque session est construite autour d’un thème. Le fait de raconter des histoires inspirantes et d’y immerger l’utilisateur crée une dynamique motivante et maintient l’envie d’aller jusqu’au bout de la séance.

En revanche, on aurait vraiment aimé que Apple prenne le temps de doubler les dialogues en français. En effet, tous les entraînements sont proposés en version anglophone ce qui implique d’être à l’aise avec l’anglais parlé ou bien de lire les sous-titres, ces derniers étant disponibles en français. Pour des séries actives physiquement, le problème n’est pas incontournable. En revanche, il faudra faire impasse sur les programmes de méditation.

Informations en temps réel

Dès le lancement de la vidéo, s’affichent en surcouche à l’écran des informations actualisées en temps réel. On y retrouve le temps écoulé depuis le début de l’exercice, le nombre de kilomètres parcourus le cas échéant, la fréquence cardiaque, les calories dépensées dans cette séance ainsi que la barre de défi si lieu d’être, que nous aborderons en détail ci-après. En ce qui concerne les graisses brûlées, l’algorithme en charge du calcul utilise principalement les informations personnelles renseignées dans le profil santé sur l’Apple Watch telles que le poids, l’âge ou encore la taille. Ce calcul reste assez approximatif et une marge d’erreur existe.

Apple Fitness+ image 7

Les informations concernant le nombre de battements du cœur par minute (bpm) proviennent très logiquement de votre Apple Watch. C’est sans équivoque la raison pour laquelle Apple force la possession d’un des modèles de ses montres connectées pour utiliser Fitness+. Par ailleurs, rappelons que les capteurs optiques qui mesurent les battements du cœur ont la réputation d’être fiables chez Apple, renforçant la crédibilité du tracking en direct.

La barre de défi

Élément clé de la motivation et de la férocité de tout donner, la barre de défi que nous évoquions précédemment en bref, permet à l’utilisateur de se situer par rapport aux autres individus ayant déjà effectué cet entraînement. Le but du jeu est bien sûr d’être le plus à l’avant possible. Disponible uniquement pour les exercices fractionnées (HIIT), de rameur, tapis de course et de vélo, cette barre est bien évidemment constituée de données collectées et traitées de manière anonyme.

Pour augmenter sa position dans la barre et devancer les autres utilisateurs, il faudra accepter de transpirer un peu plus. En effet, la progression ou la régression dans le classement repose sur votre fréquence cardiaque ainsi que le calcul des kcal dépensées. Plus précisément, votre état d’avancement dans le peloton est affiché en temps réel et le résultat final est déterminé en fonction de la globalité des efforts que vous aurez fournis du début à la fin des séances.

Résumé de l'entraînement

Apple fitness+ screen 8

Une fois la séance terminée, l’app Fitness+ offre un résumé permettant de visualiser les mesures issues de l’effort accompli. On y retrouve notamment la durée totale, les calories dépensées, la position finale sur la barre de défi, la fréquence moyenne des battements du coeur et les variations de celle-ci consultables sur une timeline.

Tous les résumés sont accessibles ultérieurement dans l’onglet portant le même nom dans l’application « Forme ». On note aussi que si cela a été paramétré de la sorte, les données issues des entraînements s’enregistreront automatiquement dans Santé sur iOS.

Conclusion

Apple Fitness+

9

L’avantage majeur d’Apple Fitness+ réside en la capacité de disposer d’un système tout-en-un prêt à l’emploi, sans s’encombrer d’accessoires indépendants et parfois incompatibles entre eux. On aime également le grand nombre de nouveaux entraînements ajoutés de façon hebdomadaire. La manière dont sont construits les exercices et notamment les histoires qui motivent et meublent le temps durant l’effort nous plaît réellement. Néanmoins, le fait de devoir comprendre l’anglais parlé sous peine d’être dans l’obligation de lire les sous-titres traduits est plutôt dommage… surtout pour une application qui repose sur un modèle d’abonnement payant.

Les plus

  • Nouveaux médias ajoutés régulièrement
  • Structure des sessions bien ficelée
  • Récits motivants du coach pour tout donner
  • Variété des entraînements

Les moins

  • Disponible en anglais uniquement
  • Calcul des dépenses énergétiques perfectible

Les réponses à vos questions sur Apple Fitness+

Où trouver l'application Fitness+ ?

Les vidéos sont accessibles depuis l'application "Forme" que l'on retrouve sur l'iPhone. Précisons que seuls les possesseurs d'une Apple Watch jumelée peuvent voir l'onglet Fitness+.

Quel est le prix d'Apple Fitness+ ?

Après un essai gratuit d'un mois - voire trois mois si vous disposez d'une nouvelle Apple Watch - le service est proposé à 9,99€/mois ou 79,99€/an

Combien de temps dure un cours ?

Les séries proposées vont de 5 à 45 minutes selon leur nature et leur intensité

Peut-on utiliser Fitness+ sans Apple Watch ?

Il est possible d'utiliser la plateforme sans posséder d'Apple Watch. Il faudra tout simplement s'en faire prêter une par un proche pour activer le service. En revanche, bien qu'il soit possible de suivre les entraînements sans la précieuse montre, l'absence de mesures en temps réel fait perdre tout l'intérêt de Fitness+.

Quels sont les appareils compatibles ?

Il faudra disposer d'une Apple Watch Series 3 ou d'un modèle ultérieur. Côté iPhone, Apple requiert de posséder au minimum l'iPhone 6s afin d'accéder au service. Par la suite, il est également possible de visionner les vidéos sur iPad, Apple TV et tout dispositif compatible avec AirPlay (dont les ordinateurs Mac).

Quelles sont les langues disponibles ?

Les vidéos ne sont disponibles qu'en anglais. En revanche, les sous-titres sont disponibles dans six langues, dont le français.

Est-il possible de faire ses entraînements à l'extérieur ?

Il est tout à fait possible d'effectuer certaines séances en extérieur. Tant que l'exercice ne requiert pas de matériel particulier tel un rameur ou bien un tapis de course, libre à vous de choisir de vous dépenser dans un parc.

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
8
deadbird99
Je m’y suis mis il y a une semaine, voici mes impressions.<br /> Je suis assez sportif: course à pied, roller, arts martiaux…je suis pas un athlète, mais on va dire que je suis habitué. Du coup, un truc qui m’a frappé avec Fitness+ c’est que les cours sont vriament faits pour convenir au plus grand nombre. Par exemple, pour tout ce qui est étirements par exemple: j’aimerais vraiment faire des trucs plus spécifiques et plus profonds, mais Fitness+ ne le propose pas. Par exemple, après avoir couru, j’aimerais y trouver une séance d’étirements spécifique à la course, mais ça n’existe pas. C’est bien, mais parfois à vouloir convenir au plus grand nombre, on a du mal à faire des trucs spécifiques. Du coup, après une séance avec Fitness+ il m’arrive de faire un complément.<br /> Ceci étant, les séances sont vraiment sympa. Les coachs sont vraiment au taquet, à un point où c’en est presque flippant. Mais franchement c’est agréable.
HAL1
Donc :<br /> L’application réservée aux possesseurs d’une Apple Watch.<br /> Pas de version française disponible.<br /> Le service est proposé à 9,99€/mois ou 79,99€/an, ce qui n’est pas vraiment bon marché.<br /> Note : 9/10.<br /> Voilà voilà…
Popoulo
@HAL1 : oui mais… c’est Apple
OasisDesigner
Pour ma part, je n’ai pas de système Apple chez moi.<br /> Je fais du sport, randonnée, ski, trail, vélo de route, VTT etc …<br /> Je ne vais pas dans une salle de sport ou crossfit, par contre, j’utilise Freeletics en hiver / mauvais temps.<br /> Je trouve que c’est plutôt bien fichu. Seul soucis, il faut une bonne dose de motivation, car on est seul (sauf si on va dans des regroupements).<br /> C’est le principal atout (je pense) d’Apple Fitness.
spip74
Ce service va trouver son public et non pas parce que c’est Apple mais parce qu’il correspond à une demande. Principe commercial de base. D’ailleurs, en cas de démotivation, il est toujours possible de se désabonner dès le mois suivant. Essayer de faire cela avec les salles de sport qui demandent un engagement annuel.<br /> Il est assez insupportable de voir tous les rageux anti-apple attaquer tous les sujets de la firme à la pomme comme un os à ronger. Je me questionne toujours vis à vis de ce comportement. J’ai choisi Apple et pas Android et cela ne m’empêche pas de lire, pour m’informer, les sujets concernant cet autre OS et ce sans le critiquer. Pourquoi autant d’acharnement ! Jalousie, frustration ! A bon entendeur
HAL1
spip74:<br /> Ce service va trouver son public et non pas parce que c’est Apple mais parce qu’il correspond à une demande.<br /> Oui. Une demande qui peut tout à fait être satisfaite par une autre application de fitness, moins chère, qui n’exigera pas d’avoir une Apple Watch, et qui sera disponible en français.<br /> Cette application, qui n’est de loin pas la première de son genre, va-t-elle trouver son public car c’est la meilleure ou bien parce que, comme pour Apple Music par exemple, la Pomme va la pousser en avant sur les appareils des utilisateurs et mettre des bâtons dans les roues des solutions concurrentes ?<br /> Mais bon, peut-être que souligner ces points et poser ces questions revient à « attaquer Apple » ?
benben99
9/10 pour un produit qui ne propose même pas de version française ?
pascalreedsmith
je fais pas mal de sports, et le coaching, c’est bien les 3 premières semaines, et ensuite, on ne fait que répéter. Pour moi, le modèle avec abonnement c’est un no-go direct.<br /> C’est devenu la mode, mais à un moment donné on ne peut pas payer tous les mois pour une infinité de choses.<br /> Donc mon sport, c’est principalement avec workOutdoors qui ne fait pas le coaching (bien qu’on puisse programmer du fractionné par ex), mais qui permet de tracer une quantité hallucinante d’informations, le tout arrangé comme on l’entend.<br /> Et paiement one shot.<br /> Le coaching, j’en trouve du personnalisé gratuit sur le net, et comme ça ne s’upload pas sur ma montre, je survis en l’uploadant dans mon cerveau. Je ne suis pas un athlète au point de changer mon programme tous les jours
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

iOS 16 : Apple Translate prendra en charge ces nouvelles langues
Top 5 des applications Android à installer sur son smartphone ce week-end
Samsung Pay retirée des smartphones non Samsung ?
Top 5 des applications Android à avoir sur son smartphone ce week-end !
Après WhatsApp et Telegram, c'est au tour de Snapchat de proposer une offre premium
TikTok affirme vouloir vous divertir, contrairement à Facebook qui, lui, veut vous connecter
Shazam : vous pouvez enfin consulter votre historique de reconnaissance depuis le centre de contrôle iOS
Vous devriez supprimer d'urgence ces 11 applications si elles sont sur votre smartphone Android
Google Tasks déploie une nouvelle fonctionnalité importante sur smartphone et ordinateur
Haut de page