Amazon demande, Apple s'exécute et supprime une application... qui combattait les faux avis

20 juillet 2021 à 09h40
27
App Store © Pexels

L’application Fakespot, qui détecte les faux avis laissés sous les produits, vient d’être supprimée de l’App Store après signalement d'Amazon. Une sanction injuste et infondée selon Saoud Khalifah, son fondateur. 

Également connue pour ses extensions web, Fakespot est souvent citée dans des rapports s’intéressant aux faux avis sur la toile. L’application a bénéficié d’une mise à jour majeure de son application iOS au début du mois de juin, dans le but de mieux lutter contre le fléau des faux avis sur les sites d’e-commerce, et plus particulièrement sur Amazon. 

Un « litige de propriété intellectuelle », selon Apple

Quelques jours après la sortie de la nouvelle application, à la mi-juin, Amazon a lancé une procédure de retrait de cette dernière en notifiant à Apple que Fakespot allait à l’encontre de l’une des règles de l’App Store, la voici : « Si votre application utilise, accède à, monétise l'accès à, ou affiche le contenu d'un service tiers, assurez-vous que vous êtes spécifiquement autorisé à le faire en vertu des conditions d'utilisation du service. L'autorisation doit être fournie sur demande ». 

En outre, Amazon dénonce une technique baptisée « wrapping » utilisée par Fakespot dans le code de son application et lui permettant d’obtenir une vue de navigateur web. Le géant de l’e-commerce déclare ainsi qu’elle pose un danger pour les données personnelles de ses utilisateurs, et rend plus facile une attaque malveillante. 

Après un avertissement reçu fin juin via un e-mail de quelques lignes seulement, Fakespot a vu son application retirée de l’App Store ce vendredi 16 juillet. « Il s'agissait d'un litige sur les droits de propriété intellectuelle initié par Amazon le 8 juin. Dans les heures qui ont suivi, nous avons veillé à ce que les deux parties soient en contact l'une avec l'autre, en expliquant le problème et les mesures à prendre par le développeur pour que son application reste sur le magasin, et en lui donnant suffisamment de temps pour résoudre le problème. Le 29 juin, nous avons à nouveau contacté Fakespot quelques semaines avant de retirer son application de l'App Store », a expliqué un porte-parole de la marque à la pomme au média The Verge.  

Une injustice pour Fakespot

Autre son de cloche du côté de Fakespot. Son P.-D.G., Saoud Khalifah, affirme qu’Apple ne lui a donné aucune opportunité de rectifier le tir. « Amazon est prêt à intimider les petites entreprises comme la nôtre qui mettent en évidence les failles de l'entreprise », a-t-il déclaré. Il rappelle par ailleurs que la technique du « wrapping » ne dérange pas la plateforme lorsqu’elle est appliquée par des sites de bons d’achat. « Nous ne volons pas les informations des utilisateurs, nous n'avons jamais fait cela. Ils ont montré zéro preuve et Apple a agi sur ce point avec zéro preuve », a continué le P.-D.G. 

De son côté, Amazon assure tout mettre en œuvre pour lutter contre les faux avis, qui sont de plus en plus courants depuis le début de la pandémie de Covid-19, et affirme être bien plus efficace que Fakespot pour y parvenir… 

Sources : CNBC , The Verge 

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
27
19
nemo2023
L’application ne respecte pas la règle 1984.<br /> Il faut donc l’enlever du store et que le PDG en soit content. Cette règle est nécessaire pour le bien de la population.
notolik
1984, en référence au livre?<br /> Les faux avis ne datent pas d’hier. C’est un vrai business même.
pecore
Cela rappelle l’affaire Epic. Pris la main dans le sac de violation des règles contractuelles et sans réelle défense, Epic en a appelé à l’opinion publique pour expliquer que c’était Apple les méchant et que du coup il devenait légitime de ne pas respecter leurs règles.<br /> Ici l’argument est que puisque Fakesport fournit un service utile à la collectivité ils ont le droit de ne pas respecter les règles et de ne pas tenir compte des avertissements donnés.<br /> Et bien entendu ce seront encore les tricheurs qui passeront pour des victimes, voire des héros.
superjoy
Merci Apple et Amazon!<br /> Je ne connaissais pas, je l’ai trouvé sur android et installé!
Wen84
Perso, j’ai toujours une certaine méfiance pour ce type d’application, donc je vais pas pleurer pour eux.<br /> Franchement qu’il y ait des faux avis sur Amazon ? Ouais et c’est pas bien. Maintenant, suffit d’avoir deux ou trois neurones pour le prendre en compte, j’ai pas besoin d’une app pour ça.c Moins j’ai d’app sur mon tel, mieux je me porte.
Francis7
Amazon se charge lui-même de la traque aux faux avis : ils finissent par interdire la vente de certains produits. Il n’a pas besoin d’un tiers qui fait de l’ingérence sur son dos et qui se fait de l’argent dessus.
fredmc
oui et ils ont même retiré des produits que je trouvais plutot pas mal pour ce motif ceux de la marque Aukey … ce qui prouve bien qu’ils ont une réelle volonté de lutter contre les faux avis … en plus sur ce coup c’était totalement inutile pour Aukey … ils ont perdu une enorme visibilité pour quelques avis positifs en plus puisque la majorité des avis achats vérifiés étaient déjà positifs …
Proutie66
Etrange. L’app a été téléchargée 50K sur Playstore, c’est assez peu au regard d’Amazon.<br /> Et je vois pas bien où est le mal.
pecore
Le mal est qu’ils se font de l’argent sur le dos d’Amazon tout en insistant sur le fait qu’il y a des faux avis sur leur site. Donc ils profitent du site sans son accord tout en nuisant à son image.<br /> Ensuite il y a le problème des règles de l’App Store, acceptées mais non respectées, ce qui n’est pas bien non plus.
Bombing_Basta
L’intérêt d’amazon se trouve dans la vente d’objets, en masse.<br /> Et sa «&nbsp;lutte&nbsp;» contre les faux avis se limite aux dernières nouvelles à bannir des marques qui proposaient des bons d’achat dans leurs colis en échange d’avis positifs, pratique dénoncée par les acheteurs eux même, et pas sur enquête d’amazon.<br /> Bref, qu’ils commencent par interdire de commenter un produit qu’on a pas acheté, ça sera un bon début.
Keorl
Pourquoi faire autant confiance à Amazon ? Parce qu’ils font du matraquage depuis des années, par marketing, communication directe, ou articles de presse, pour bien nous mettre dans le crane qu’ils font le maximum contre les faux avis et pour gérer les mauvais vendeurs sur le marketplace ?<br /> Là oui, pour matraquer ce message, ils sont au top. Ce n’est pas pour ça que la réalité est toute blanche.<br /> Ils font surtout ce qu’il faut en fonction de ce que ça peut leur rapporter ou leur faire perdre en termes de pognon.<br /> Moi aussi, je suis généralement satisfait de leur service. Mais ça n’est pas pour ça que les commentaires sont filtrés de manière parfaitement honnête.<br /> Indice général : les commentaires sont un bordel sans nom, souvent fusionnés pour plusieurs articles et sans moyen pour le client de savoir quels commentaires correspondent précisément à l’article affiché ou à un autre, à moins que le commentateur ait pris la peine de le préciser. Le plus flagrant est sur les films, où les commentaires sont les mêmes pour toutes les versions (dvd, blu ray, différentes éditions …). Ce n’est évidemment qu’un exemple où c’est facile à voir, mais c’est généralisé. Cette pratique te semble-t-elle relever d’une politique de parfaite transparence des avis, et être dans l’intérêt du seul client ?<br /> Il y a parfois un intérêt à ces commentaires fusionnés. Mais si au moins Amazon affichait la référence précise correspondant aux avis, avec possibilité de filtrer, l’idée serait acceptable. Amazon cache volontairement cette info, c’est franchement moyen et ça montre déjà que leur gestion des avis n’a pas pour but d’être transparente et de bien informer le consommateur. Partant de là, peut-on leur faire aveuglément confiance pour le filtrage des faux avis qui peuvent ou non leur rapporter de l’argent ?<br /> Indice plus spécifique et plus personnel : j’ai une fois commandé un coffret blu-ray neuf, venant du marketplace (pas vendu directement par amazon ou pas de stock). J’ai reçu un coffret DVD (oups) et pas neuf du tout mais déguisé en neuf (blister thermoformé remis sur le produit … manque de bol la supercherie n’est pas passée pour moi, plusieurs indices montraient que c’était une occasion … à commencer par le couvercle manquant (!)). Autant une erreur humaine peut faire confondre dvd/br, autant le faux-neuf était une manipulation claire. J’ai donc laissé un avis avec une note faible, et expliquant ce qui n’allait pas (en restant poli, ça va de soi). Devine quoi ? Mon commentaire et la note associée ont vide disparu silencieusement. Amazon les a virés, de lui-même ou sur demande du marchand malhonnête qui, clairement, rapporte à Amazon. La fiche du marchant a retrouvé ses 100% de bonnes notes sur les 6 mois précédents (et les autres périodes) =&gt; parfaitement trompeur. Sur un nombre de notes d’ailleurs relativement faible (je n’étais donc pas un unique mécontent au milieu d’un océan de satisfaits). Il y a tromperie de la part du marchand qui a essayé de m’avoir avec son coffret dvd remballé, et tromperie de la part d’Amazon qui a préféré garder la fiche des avis du marchand bien propre.
HAL1
Au delà de l’utilité ou non de l’application Fakespot, ce genre d’histoires démontre parfaitement le souci que représente la toute puissance des géants technologiques. Amazon est dérangée par une application iOS ? Ils demandent à Apple de la supprimer, et boum, tout va bien. Apple ne veut pas que ses produits soient vendus par n’importe quel revendeur sur Amazon ? Bam, ils demandent à ce que ce ne soit pas le cas et l’affaire est réglée.<br /> C’est bien problématique, mais tant qu’aucune mesure ne sera prise pour réguler ce genre de comportements, ça ne changera pas et les consommateurs se retrouveront le bec dans l’eau.
LeGrosWinnie
En théorie on ne peut plus poster de faux avis sur Amazon.<br /> J’ai déjà essayé de poster un avis sur un article acheté ailleurs, mais bien identique, mon avis a été supprimé… Pourtant je suis prime depuis des lustres chez eux, j’ai déjà posté des avis vérifiés, etc.<br /> La seule façon de poster réellement des faux avis est d’acheter un article, poster un avis, attendre qu’il soit validé, et renvoyer l’article pour se faire rembourser.<br /> Dans ce cas là je ne pense pas que le système de vérification supprime le commentaire.
Keorl
Être pleinement satisfait du service d’Amazon pour la commande, la livraison et les articles, c’est une chose. Je le suis aussi la grande majorité du temps.<br /> Mais ça n’a pas grand chose à voir avec leur gestion des avis. Je ne vois pas en quoi leur capacité à m’envoyer ce que je leur commande (comme tu le racontes) doit me donner confiance dans leur gestion des avis (plus encore dans leur prétendue efficacité à gérer les faux avis, puisque c’est ce dont on parle ici, alors que j’ai cité 2 bonnes raisons d’être méfiant vis-à-vis de leur système de commentaires) ! Il n’y a aucun rapport direct entre les deux.
Paraphe
Je n’accorde aucune valeur à des commentaires quels qu’ils soient. Et à la publicité en général qui plus est. Il y a toujours de l’information technique disponible, il faut la chercher et «&nbsp;double check&nbsp;» pour peu que le produit recherché en vaille la peine. Il n’y a aucune limite au mercantilisme, et aucune éthique à espérer. TVB.
Bombing_Basta
Seuls les avis «&nbsp;achat vérifié&nbsp;» proviennent des gens ayant effectivement acheté le produit, il te suffit de regarder : beaucoup n’en sont pas.<br /> Mais comme tu le souligne, même dans le cas d’un «&nbsp;achat vérifié&nbsp;» on n’est pas à l’abris…<br /> En premier lieu avec la technique du commentaire acheté (bon d’achat ou autre).
pecore
Attention, ta mension de «&nbsp;toute puissance&nbsp;» laisse entendre qu’Amazon et Apple se sont entendu pour abuser de leur position dominante. Rien ne permet de l’affirmer ici, les deux compagnies n’ont fait qu’exercer leur droit et défendre leurs intérêts. C’est ce que toute société, GAFA ou non, ferait et même doit faire si elle veut être prise au sérieux. D’ailleurs, en dehors de jouer les Calimero , Saoud Khalifah n’a pas dit qu’ils allaient attaquer les décisions d’Apple et d’Amazon, tout simplement parce qu’il n’y a pas de base pour une action en justice.<br /> De même, on en parle parce que c’est Amazon ET Apple et que les deux ont bon dos mais rien ne permet d’affirmer non plus que si une autre compagnie qu’Amazon formule une plainte justifiée auprès d’Apple, ces derniers ne vont pas en tenir compte tout aussi bien. Il en va après tout de leur crédibilité et Apple est assez regardant sur ce point.
HAL1
pecore:<br /> Attention, ta mension de « toute puissance » laisse entendre qu’Amazon et Apple se sont entendu pour abuser de leur position dominante.<br /> Non, ça ne le laisse pas entendre. Peut-être que ça peut le laisser entendre, mais dire que c’est forcément le cas ne me semble incorrect. <br /> Sinon, bien sûr qu’Apple et Amazon défendent leurs intérêts, comme elles l’ont fait dans de nombreux autres cas… dont certains ont abouti à des condamnations (typiquement sur l’iBook Store). Donc on devrait au minimum garder leurs agissements à l’oeil.
pecore
HAL1:<br /> Peut-être que ça peut le laisser entendre<br /> C’est bien pour ça que j’ai dit «&nbsp;attention&nbsp;», parce que cela pouvait donner lieu à une mauvaise interprétation. Et d’accord aussi qu’il faut garder Apple et Amazon à l’œil, tant que c’est un œil objectif.
nabla666
Et la marmotte elle enlève les faux avis…
bmustang
un clic à 10 millions ça ne ce refuse pas ! On trinque jeff
bmustang
l’ordre a été donné depuis new shepard
vVD
Interdire les avis de personnes n’ayant pas acheté le produit.<br /> Les commentaires trop élogieux sont suspect.<br /> J’aime assez les commentaires après 1 ou 2 mois d’usage.
tx41
Déjà commencer par supprimer les 5*: «&nbsp;j’ai bien reçu le produit&nbsp;» et les 1* «&nbsp;livraison en retard&nbsp;» ou «&nbsp;non reçu&nbsp;» . Par principe je ne lis plus que les commentaires négatifs ou … outre atlantique qui sont beaucoup plus critiques et, hors problème à la réception les avis qui ont plusieurs mois d’usage de l’article sont à privilégier. Quoique je suis devenu un champion du 1* quand j’estime que le produit est de la camelote.<br /> En revanche je comprends mal comment l’appli peut faire la différence entre vrai et faux avis hors bot
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Apple : vous voulez savoir pourquoi Jony Ive, designer vedette, est parti ?
Le kit de réparation d'Apple est-il plus intéressant financièrement pour vous ?
Ne coupez pas votre caméra pendant une visio ! Cela pourrait nuire à votre carrière
M6 va céder la chaîne 6ter à Altice
Ce site recense les pires dossiers des GAFAM
Chez Meta (Facebook), la perte de certains avantages provoque la colère les employés
Pour la première fois, la capitalisation boursière d'AMD dépasse celle d'Intel
Amazon et Apple seraient intéressés par le rachat de Peloton, le fabricant de machines de sport
Apple a passé d'excellentes fêtes avec un chiffre d'affaires record
Google poursuivi en justice par d’anciens employés pour avoir violé son propre code d’honneur
Haut de page