Apple met un ancien de Google à la tête de sa division recherche sur l'IA

04 mai 2021 à 13h15
17
Apple © 360b / Shutterstock.com
© 360b / Shutterstock.com

Selon l’agence de presse Reuters, Apple vient de recruter Samy Bengio pour diriger une nouvelle unité de recherche dédiée à l’intelligence artificielle. Ce dernier vient de démissionner de chez Google après 14 ans de bons et loyaux services. 

Si la firme de Cupertino n’a, à son habitude, pas souhaité commenter cette nouvelle, Reuters, un média très fiable, assure avoir obtenu cette information auprès de deux personnes familières avec l’affaire. 

Il rejoint un autre ancien de chez Google

Chez Apple, Samy Bengio devrait donc être dirigé par John Giannandrea, arrivé au sein de la firme de Cupertino en 2018 et désormais vice-président du machine learning et de la stratégie IA. Giannandrea est, lui aussi, un ancien de chez Google, chez qui il a passé huit années. 

Samy Bengio a commencé à travailler pour la firme de Mountain View en 2007. Il était notamment l’un des premiers dirigeants des équipes de Google Brain, et a donc participé au développement d’algorithmes de deep learning sur lesquels sont basés certains systèmes d’IA actuels. 

Il a annoncé sa démission à ses collègues au début du mois d’avril 2021 dans un e-mail : « C'est l'un des e-mails les plus difficiles que j'ai pu imaginer vous envoyer à tous : j'ai décidé de quitter Google afin de saisir d'autres opportunités passionnantes », écrivait-il alors. 

Deux licenciements controversés chez Google

Samy Bengio n’a pas donné d’explication concernant son départ, mais il fait suite aux licenciements très controversés de Timnit Gebru et Margaret Mitchell, deux chercheuses qui co-dirigeaient une équipe sur l’IA éthique sous l’égide de celui-ci. Google a décidé de licencier Timnit Gebru car elle refusait de rétracter une étude sur laquelle elle travaillait traitant des dangers des modèles de traitement de langage naturel. 

Dans la version officielle, Margaret Mitchelle a été mise à la porte car elle a transféré des fichiers en dehors de l’entreprise. Les deux femmes étaient reconnues pour leur combat pour plus de diversité au sein de Google, elles étaient également très critiques sur la manière dont la firme menait ses recherches sur l’IA. Suite à leurs licenciements, Samy Bengio s’était dit « estomaqué » et surpris de ne pas avoir été mis au courant de la décision de ses dirigeants, alors qu’il était chargé de superviser le travail des chercheuses. 

Le traitement des sujets sensibles dans le domaine de l’IA chez Google fait débat depuis plusieurs mois. Toujours d’après Reuters, l’entreprise aurait ainsi demandé à ses chercheurs de modérer leurs études traitant de cette thématique. 

Source : Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
8
cloomcloom
C’est ce que fait la Silicon Valley avec tous les ingénieurs du monde déjà
nicgrover
Et il a quitté Google avec une valise pleine… de secrets…
tfpsly
Pas besoin d’aller là-bas : les GAFA sont déjà à Londres et Zurich.
GePepe
Ça a tjrs été comme ça on nous apprend rien n’en pêche ça dois être trop bien de travailler à la silicon valley
GePepe
Comment tu peux affirmé sa tu travaille pour eux ou quoi ^^
GePepe
Certainement….<br /> aucun peux affirme ce genre de chose les articles sur les sites peuvent venir de rageur ou de journalistes qui déteste Apple
GePepe
La culture g c important ! chacun son délire
GePepe
Quelle période de histoire<br /> Architecture datant du moyen âge ou tout les truc grec bidule
zeebix
Non il ne travaille pas pour Apple, mais je pense que si Cook fait ses besoins dans la rue, il l’essuie et ramasse.
domino91
Bah se loger là bas ça coûte un bras ! Tu as intérêt d’avoir un poste super bien rémunérer sinon tout ton salaire passe dans le loyer ! Ca va tu as compris la situation ?
cyrano66
A 3000€ par mois la chambre de bonne faut déjà avoir un bon salaire.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

ADP teste les transporteurs de bagages électriques et autonomes à Paris-Charles-de-Gaulle
Quand HTC présente son nouveau casque, le VIVE FLOW... en l'intégrant sur des photos iStock
Ça y est, le robot-chien est armé... et vous n'avez pas envie de croiser son chemin
Ford étudie votre activité cérébrale pour éviter les accidents
Microsoft Translator peut désormais traduire plus de 100 langues
Bipède, capable de voler et de faire du skateboard, ce robot fait rêver... Ou flipper... Ou rêver... Ou...
Les eurodéputés ont voté une résolution contre la surveillance de masse à l’aide de l’IA
Un groupement de médecins et d'experts en biotech cherche à augmenter la durée de vie humaine jusqu'à 120 ans
Metaverse : Facebook engage 50 millions de dollars pour rendre le monde virtuel
Ce robot caméléon est capable de changer de couleur en fonction de la température
Haut de page