Apple met un ancien de Google à la tête de sa division recherche sur l'IA

04 mai 2021 à 13h15
17
© 360b / Shutterstock.com

Selon l’agence de presse Reuters, Apple vient de recruter Samy Bengio pour diriger une nouvelle unité de recherche dédiée à l’intelligence artificielle. Ce dernier vient de démissionner de chez Google après 14 ans de bons et loyaux services. 

Si la firme de Cupertino n’a, à son habitude, pas souhaité commenter cette nouvelle, Reuters, un média très fiable, assure avoir obtenu cette information auprès de deux personnes familières avec l’affaire. 

Il rejoint un autre ancien de chez Google

Chez Apple, Samy Bengio devrait donc être dirigé par John Giannandrea, arrivé au sein de la firme de Cupertino en 2018 et désormais vice-président du machine learning et de la stratégie IA. Giannandrea est, lui aussi, un ancien de chez Google, chez qui il a passé huit années. 

Samy Bengio a commencé à travailler pour la firme de Mountain View en 2007. Il était notamment l’un des premiers dirigeants des équipes de Google Brain, et a donc participé au développement d’algorithmes de deep learning sur lesquels sont basés certains systèmes d’IA actuels. 

Il a annoncé sa démission à ses collègues au début du mois d’avril 2021 dans un e-mail : « C'est l'un des e-mails les plus difficiles que j'ai pu imaginer vous envoyer à tous : j'ai décidé de quitter Google afin de saisir d'autres opportunités passionnantes », écrivait-il alors. 

Deux licenciements controversés chez Google

Samy Bengio n’a pas donné d’explication concernant son départ, mais il fait suite aux licenciements très controversés de Timnit Gebru et Margaret Mitchell, deux chercheuses qui co-dirigeaient une équipe sur l’IA éthique sous l’égide de celui-ci. Google a décidé de licencier Timnit Gebru car elle refusait de rétracter une étude sur laquelle elle travaillait traitant des dangers des modèles de traitement de langage naturel. 

Dans la version officielle, Margaret Mitchelle a été mise à la porte car elle a transféré des fichiers en dehors de l’entreprise. Les deux femmes étaient reconnues pour leur combat pour plus de diversité au sein de Google, elles étaient également très critiques sur la manière dont la firme menait ses recherches sur l’IA. Suite à leurs licenciements, Samy Bengio s’était dit « estomaqué » et surpris de ne pas avoir été mis au courant de la décision de ses dirigeants, alors qu’il était chargé de superviser le travail des chercheuses. 

Le traitement des sujets sensibles dans le domaine de l’IA chez Google fait débat depuis plusieurs mois. Toujours d’après Reuters, l’entreprise aurait ainsi demandé à ses chercheurs de modérer leurs études traitant de cette thématique. 

Source : Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
8
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Test TP-Link Tapo C310 : la caméra Wi-Fi d'extérieur pour les petits budgets
Offrez vous un clavier gamer HyperX Alloy FPS vraiment pas cher chez Darty
Lupin : la deuxième partie de la série débarque le 11 juin prochain sur Netflix
Gaming week Amazon : le TOP des périphériques gaming à prix cassé
Venom: Let There Be Carnage : une bande-annonce pour le film Marvel avant sa sortie automnale
La superbe TV Philips The One 65
Le navigateur Brave pour iOS permet désormais d'ajouter vidéos et musiques dans une liste de lecture
Comparatif des meilleurs logiciels de retouche photo (2021)
Bon plan PC portable : ce Lenovo Ideapad 5 profite de 150€ de réduction chez Darty
Miner du Chia fait tomber les SSD classiques de 256 Go en seulement 40 jours
Haut de page