iMessage aurait pu débarquer sur Android en 2013 selon Eddy Cue

© Apple

L'idée a été vite rejetée par l'état-major d'Apple, qui craignait que la déclinaison de sa messagerie ne nuise aux ventes d'iPhone .

Depuis près d'une décennie, une rumeur a évoqué à plusieurs reprises un portage de la messagerie instantanée d'Apple sur Android, sans jamais être suivie de faits.

iMessage sur Android ? Une nécessité pour le responsable des services d'Apple

L'idée a pourtant trotté dans la tête d'Eddy Cue, vice-président en charge des services chez Apple, comme l'indique un échange d'e-mails versé au dossier d'Epic Games, à l'occasion du procès qui l'oppose au constructeur californien et qui débutera le 3 mai prochain.

« Nous avons vraiment besoin d'apporter iMessage à Android. J'ai mis quelques personnes sur le sujet, mais nous devrions aller à toute vitesse et en faire un projet officiel... Voulons-nous perdre l'une des applications les plus importantes dans un environnement mobile au profit de Google ? » écrit Eddy Cue.

« Ils ont la recherche, le courrier, la vidéo gratuite et se développent rapidement dans les navigateurs. Nous avons la meilleure application de messagerie et nous devrions en faire la norme du secteur. Je ne sais pas comment nous pouvons la monétiser, mais elle ne nous coûte pas cher à gérer » ajoute t-il un peu plus loin.

Une ouverture qui retirerait un argument de vente à l'iPhone

Craig Federighi, vice-président responsable du logiciel d'Apple, a rapidement opposé à son collègue une fin de non-recevoir en expliquant qu'ouvrir iMessage à l'écosystème Android viendrait à ouvrir une brèche dans la prison dorée construite par le constructeur à travers ses différents produits.

« iMessage est une application intéressante, mais pour inciter les utilisateurs à changer de réseau social, il faudrait plus qu'une application légèrement meilleure (c'est la raison pour laquelle Google est prêt à payer 1 milliard de dollars pour le réseau, pas pour l'application). » Pour rappel, Google était à l'époque sur les rangs pour racheter WhatsApp , mais c'est Facebook qui empochera la mise pour un montant de 16 milliards de dollars.

Mais comme le précise Craig Federighi, sans stratégie pour qu'iMessage devienne le principal service de messagerie pour la majorité des utilisateurs de smartphones, mettre l'application sur Android risquerait surtout de détourner les utilisateurs des iPhone au profit des téléphones Android.

Interrogé dans le cadre de la préparation du procès, Eddy Cue a confirmé cet échange d'e-mails et continue quant à lui de penser qu'amener iMessage sur Android n'aurait pas d'effet majeur sur les ventes d'iPhone.

Un avis qui ne semble pourtant pas partagé par Tim Cook et ses équipes. Ainsi, iMessage devrait, sauf surprise, rester une exclusivité iOS.

Source : Wccftech

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Electronic Arts annonce son événement estival et snobe l'E3 2021
WD Blue 1 To : boostez votre PC avec ce SSD M.2 à moins de 100€ sur Amazon
Cette double clé USB SanDisk Ultra 256 Go est vraiment pas chère sur Amazon
Android : Oppo envisagerait de proposer 4 années de mise à jour
Test de Subnautica Below Zero : la profondeur des grands jeux
Kodi 19.1 est dispo : des correctifs à gogo, de la vidéo au réseau
Un Porsche Macan tout électrique à venir, à côté d'un nouveau modèle thermique
Sony WF-1000XM3 : le top des écouteurs sans fil au meilleur prix sur Amazon
Faux avis Amazon : la firme bannit les produits Aukey de son catalogue
Smartphone pas cher : le Xiaomi Redmi 9A passe à moins de 100€ sur Amazon
Haut de page