Apple : 3,4 millions de dollars pour les utilisateurs chiliens dénonçant l'obsolescence programmée de leur iPhone

09 avril 2021 à 18h05
15

Après plusieurs condamnations aux États-Unis et en Europe, le « BatteryGate » va coûter quelques deniers supplémentaires à Apple.

Dans l’affaire des iPhone ralentis, Apple a déjà été condamné à des dédommagements dans de nombreux pays. Un nouveau s’ajoute à cette liste : le Chili. Attaquée par recours collectif rassemblant plus de 150 000 Chiliens, la marque à la pomme a accepté de verser 3,4 millions de dollars.

L'inépuisable BatteryGate

Cette condamnation fait écho à une histoire vieille de plusieurs années, celle du BatteryGate. Souvenez-vous : en 2016, en réaction à des témoignages de clients se plaignant de voir leur Iphone 6, 6S et SE s’éteindre sans raison malgré une batterie encore pleine à 30 %, Apple avait déployé une mise à jour iOS 10.2.1 censée résoudre ce problème.

Or, des utilisateurs ont constaté que cette version d’iOS dégradait les performances de leur iPhone. Rapidement, des tests ont mis en évidence que sur des appareils à la batterie vieillissante, iOS 10.2.1 réduisait les fréquences CPU et donc les performances du processeur afin de préserver l’autonomie.

Logiquement, bon nombre de clients se sont sentis lésés. Ils ont estimé que la marque à la pomme avait mis en place ce dispositif pour les inciter à acquérir un iPhone plus récent et l’ont accusée de se livrer à une forme d’obsolescence programmée.

Pour faire face aux critiques, fin 2017, Apple a finalement mis en en place un programme de remplacement de batterie ; une décision tardive qui ne lui a pas évité de nombreux recours collectifs à travers le globe.

États-Unis, France, Italie… et maintenant Chili

Ainsi, en mars dernier, aux États-Unis, Apple a déjà été condamné à payer 500 millions de dollars en dédommagement aux détenteurs d'iPhone 6 et d'iPhone 7. Une somme alourdie de 113 millions de dollars supplémentaires en fin d’année 2020. En Europe, une pluie d’amendes a également arrosé la société : 25 millions d’euros en France , 10 millions d’euros en Italie .

Au Chili, un recours collectif rassemblant plus de 150 000 Chiliens a donc abouti à une amende de 3,4 millions de dollars. Cette somme sera partagée entre les plaignants enregistrés qui possèdent un iPhone 6, iPhone 6 Plus, iPhone 6s Plus, iPhone 7, iPhone 7 Plus ou iPhone SE. Pour chaque appareil, le dédommagement maximal sera de 50 dollars.

Pas de quoi ébranler les finances d’Apple certes, mais un fantôme du passé bien encombrant, qui ressurgira probablement dans d'autres pays dans les mois à venir.

Source : Barrons.com

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
13
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Escale à Yokohama : la douce torpeur d'après la fin du monde
Idée cadeau fête de mères : le top des promos high tech à petit prix !
Comment trouver un rendez-vous de vaccination contre la COVID-19 ce week-end ?
Processeurs : notre comparatif 2021 des meilleurs modèles de CPU
Forfait mobile : quelles sont les offres les plus compétitives du moment ?
Le meilleur forfait du moment : Free 90 Go pour moins de 10€
Google : le moteur de recherche se dote d'un mode sombre
WhatsApp, Signal : pourquoi tout le monde panique soudainement au sujet de ses données ?
Antivirus : sécurisez vos appareils au meilleur prix avec Bitdefender Total Security
CyberGhost VPN : la solution à tous vos besoins de confidentialité est à -83%
Haut de page