Batterygate : Apple devra payer 113 millions de dollars supplémentaires

19 novembre 2020 à 12h15
5
iPhone Batterie_cropped_2917x2919

Apple n'en a pas encore fini avec le « batterygate ». La société devra payer 113 millions de dollars pour mettre fin à un énième procès en cours et faire oublier ses manœuvres au passage vers iOS 10.2.1.

Fin 2016, après le déploiement d'une mise à jour d'iOS, Apple a commencé à recevoir des plaintes d'utilisateurs expliquant que leur iPhone 6, 6S et SE s'éteignaient de manière inopinée même si la batterie affichait un niveau de 30 %.

Retour sur le batterygate

Pour rectifier le tir, la société avait alors déployé iOS 10.2.1, qui avait cependant pour effet de ralentir les performances des processeurs sur ces appareils. Du côté des consommateurs, on estimait qu'Apple avait mis en place une stratégie d'obsolescence programmée pour inciter les gens à acheter les modèles d'iPhone plus récents.

De son côté, Apple confirmait avoir dégradé les performances de ces modèles mais uniquement dans le but de préserver l'autonomie de la batterie. La société expliquait qu'à plein régime, le processeur aurait consommé trop d'énergie en épuisant rapidement les capacités de la batterie. Durant toute une année, la firme de Cupertino s'est ainsi engagée à baisser le coût du remplacement de la batterie en guise d'excuse.

Toutefois, les aveux d'Apple ne sont pas passés inaperçus et la société doit désormais faire face à plusieurs procès.

Une nouvelle condamnation

Au mois de mars, la firme de Cupertino a déjà dû payer 500 millions de dollars face à un recours collectif, afin de dédommager des détenteurs d'iPhone 6 et d'iPhone 7.

Cette fois Apple est appelée à verser 113 millions de dollars afin de mettre fin à une procédure en cours impliquant 34 états américains. Les avocats pointent notamment du doigt une pratique trompeuse auprès des consommateurs. Ces derniers n'avaient pas été informés de la possibilité de simplement changer la batterie du téléphone plutôt que d'acheter un nouveau modèle.

Pour cette même affaire, en France, en février dernier, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes avait condamné Apple à payer 25 millions de dollars . La DGCCRF n'avait alors pas retenu la notion d'obsolescence programmée mais celle de « pratiques commerciales trompeuses », puisque les utilisateurs n'étaient pas au courant des conséquences en installant la mise à jour 10.2.1.

Notons que quelques mois plus tard, en juin dernier, l'Italie a également condamné la société à payer 10 millions de dollars.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
nicgrover
Une goutte d’eau par rapport aux 2,5 milliards d’économie…<br /> Economies qui n’impacteront jamais le portefeuille des clients…
cirdan
Ils s’en sortent (très) bien.
Cris15
Ce sont toujours les avocats qui prennent la plus grande part.
ares-team
Le problème est qu’ils acceptent les propositions de Apple pour mettre fin aux procédures en cours.<br /> Ce qui fait qu’au final, c’est comme s’il n’y avait jamais eu de plainte.<br /> Alors qu’au contraire, il faudrait aller jusqu’au bout.<br /> Que le juge puisse donner sa sentence.<br /> Pour que ce soit inscrit dans le casier judiciaire de Apple.<br /> Mais ils sont là pour l’argent, et non pas pour rendre justice.
fredmc
Ouais mais à qui vont ces milliards ? Ils vont pas retomber dans la poche d’utilisateurs d’iphone concernés et c’est là que ça me dérange …<br /> Les états se font encore un peu plus de fric sur le dos des consommateurs … en plus de leur faire payer la tva ils récupérent de l’argent grace à leurs problèmes …
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Far Cry 6 : une date de sortie en mai 2021 fuite sur la page dédiée du magasin Xbox
Xbox Series S : Microsoft avertit que les nouvelles commandes pourraient ne pas être honorées pour les fêtes
Tinker Board 2 : Asus dévoile son nouveau concurrent au Raspberry Pi
Chrome débarque sur les Mac ARM après quelques déconvenues, Edge et Firefox devraient suivre
Finalement, du contenu gratuit est en approche pour Star Wars: Squadrons
La célèbre Xiaomi Mi Box S à moins de 50€ avant le Black Friday
Microsoft annonce Pluton, sa puce de sécurité pour ordinateurs sous Windows
Samsung : le Galaxy Note 21 pourrait ne pas sortir en 2021
Le OnePlus Nord N100 profitera lui aussi d'un affichage 90 Hz
Chute de prix sur le Samsung Galaxy Note 10 256 Go 🔥
Haut de page