Pub et vie privée : un nouvel identifiant unique pour contourner les restrictions d'Apple

18 mars 2021 à 15h15
6
tim cook apple_cropped_902x575
© Reuters

Une association de régies publicitaires chinoises a développé un nouvel identifiant unique afin de pouvoir contourner les règles prochainement imposées par Apple sur iOS 14.5.

Si, en France, les organismes représentant les intérêts des annonceurs lancent des actions en justice, en Chine, ils essaient de trouver une parade concrète.

CAID pour supplanter l'IDFA

Avec la mise en place de l'App Tracking Transparency, Apple n'autorise plus par défaut les éditeurs à accéder à l'IDFA, l'identifiant unique rattaché à chaque iPhone et permettant de retourner de la publicité très ciblée.

Alors, pour contrer cette pratique, de grandes sociétés high tech chinoises testent actuellement un nouveau dispositif baptisé CAID, ou China Anonymization ID. Selon The Register, qui rapporte l'information, c'est notamment le cas de ByteDance, éditant TikTok , mais aussi de Tencent développant WeChat utilisé par plus d'un milliard d'adeptes.

Ce nouvel identifiant pourrait mettre à mal les stratégies d'Apple visant à faire diminuer la collecte de données.

Vers une montée des tensions sino-américaine ?

Si le projet CAID n'en est qu'à ses débuts, il est toutefois possible que l'association des publicitaires chinois le rende accessible auprès des développeurs via l'usage d'un kit de développement.

D'emblée, cette perspective rendrait pour Apple la tâche un peu plus compliquée, puisque la société devrait ainsi bannir toutes les applications faisant usage de ce SDK. Or, la Chine est un marché particulièrement important pour Apple, et la société reste dépendante des décisions du gouvernement local.

CAID ne collecte pas de données personnelles, et celles amassées sont chiffrées et rendues anonymes. Reste que la guerre économique entre les États-unis et la Chine pourrait s'intensifier, et l'administration de Biden pourrait envisager d'interdire certaines applications embarquant ce SDK. Pour Apple, une manière de contourner ce problème seraient d'obliger les développeurs à lister les SDK utilisés au sein de leurs applications.

Source : The Register

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
6
HAL1
Reste que la guerre économique entre les États-unis et la Chine pourrait s’intensifier, et l’administration de Biden pourrait envisager d’interdire certaines applications embarquant ce SDK.<br /> Que la guerre entre les deux pays s’intensifie, je n’en doute pas, par contre une telle mesure me semble peu probable. Mais il est vrai que les États-Unis vont utiliser tous les prétextes pour tenter de mettre des bâtons dans les roues de la Chine.
benben99
Heureusement que la Chine est là pour mettre des batons dans les roues de la diabolique compagnie de la Pomme.<br /> Si Apple bloque cette initiative, ils méritent de se faire montrer la porte de la Chine.
cirdan
«&nbsp;l’administration de Biden pourrait envisager d’interdire certaines applications embarquant ce SDK.&nbsp;»<br /> Heu… Pour des raisons de sécurité nationale ?
mcbenny
@benben99: C’est vrai que c’est important d epouvoir pister les gens, quel culot cette firme qui nous en empêche !<br /> Question : Tu bosses pour quelle boite qui en a besoin ?<br /> Parce que pour ce qui est du pays, on a compris par contre
benben99
@mcbenny<br /> Tous les services gratuits que tu utilises sur le web ou dans les jeux fonctionnent grace à la publicités. Le jeu d’Apple est clair, ils veulent s’accaparer le gros morceau du gâteau et expulser les autres joueurs. Ce que la Chine fait est de résiter à la tentation qu’un gros joueur expulse les petits. Je suis tout à fait d’accord avec cela… Si tu ne fais pas comme la Chine, alors tu vas te faire dominer par les GAFAM… En France on a un moteur de recherche? on a un équivalent à Twitter? etc. ? Non, rien de digne de ce nom… En Chine, ils ont tout ça : Baidu, Weibo, TikTok, etc. La France devrait les imiter et développer sa propre industrie et résiter au tentative de tout controler le marcher de la pub par Google, Apple et compagnie comme le fait la Chine…
carinae
Oui c’est vrai tu as raison ils ont développé leurs propres réseaux sociaux mais en même temps il est intéressant de savoir pourquoi …et l’idée la derrière n’est peut être pas aussi flatteuse que ça … Autant on peut reprocher beaucoup de choses aux Gafam, Apple en tête, autant les arrières pensées du gouvernement chinois ne sont peut être pas aussi innocentes.<br /> En Europe nous ne sommes pas du tout dans le même état d’esprit. Développer notre propre réseau social … pourquoi pas mais encore faut il qu’il soit rentable… Quand on voit l’accueil pour l’application TousAntiCovid en pleine pandémie…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

GX290 Pro, le smartphone ultra-résistant de Gigaset à la batterie XXL (Interview)
Le Xiaomi Redmi Note 11 sera équipé d'un écran AMOLED 120 Hz
Avec le BIG RED, RED by SFR fracasse les forfaits mobiles concurrents
Forfait mobile : profitez de 80 Go chez Free mobile pour à peine 11€
Google Pixel Stand 2 : vous n'en avez pas entendu parler mais pourtant il arrive bientôt
Huawei dévoile le Nova 9, son flagship à destination des
Onyx Boox lance trois nouvelles liseuses grand format (et une grosse mise à jour logicielle)
Pixel 6 vs iPhone 13, un combat sans vainqueur (sur le papier) ?
Samsung s'ennuie et nous parle des nouveaux coloris du Galaxy Z Flip 3 et Watch 4
OPPO développe ses propres puces, destinées à ses téléphones haut de gamme (et aux OnePlus ?)
Haut de page