Protection de l'enfance en ligne : Macron interpelle Elon Musk ; Microsoft, TikTok, Meta, Amazon s'engagent

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
14 novembre 2022 à 12h35
5
Emmanuel Macron © Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock.com
© Frederic Legrand - COMEO/Shutterstock.com

Quand les « puissants » de ce monde échangent directement sur Twitter, cela fait forcément parler. Surtout lorsque la petite discussion tourne autour d'un sujet très important comme celui de la protection en ligne pour les enfants.

Si Elon Musk et Emmanuel Macron ont fait la une, d'autres grandes multinationales se sont engagées à rendre leurs plateformes plus sûres pour les jeunes internautes.

États et entreprises main dans la main

On le sait, les violences en ligne se multiplient au fil des années. Un phénomène très difficile à endiguer sur les réseaux sociaux et autres sites sur lesquels la modération se révèle difficile. En quelques clics, les enfants peuvent être exposés au harcèlement et à des contenus choquants, comme à de la pornographie. L'État français a donc lancé une initiative pour tenter de protéger les plus jeunes.

Le 10 novembre dernier, à l'occasion du Forum de Paris sur la Paix, Emmanuel Macron officialisait la création d'un « laboratoire pour la protection de l'enfance en ligne ». Un laboratoire qui rassemblera les responsables politiques, mais aussi des ONG, régulateurs et différentes plateformes très populaires. Des représentants de Google, TikTok, Microsoft ou encore Meta participent à cette action.

Un invité surprise ?

Dans son discours, le président de la République a déclaré que « l'espace numérique ne peut pas être un lieu de non-droit ». Il a aussi expliqué que son fameux laboratoire aura pour but d'identifier les initiatives adéquates qui permettront « de réguler et de mieux protéger » les enfants en ligne. Pour appuyer son propos, le président français n'a pas manqué d'interpeller un certain Elon Musk directement via Twitter.

Emmanuel Macron a ainsi demandé au nouveau propriétaire du réseau social si « l'oiseau protégera nos enfants ». Ce à quoi le milliardaire a répondu « Absolument », en français, avant de se dire prêt à prendre des mesures pour atteindre cet objectif. Reste à voir si les solutions envisagées se montreront réellement efficaces dans cette véritable jungle qu'est Internet.

Source : Ouest-France

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
bennukem
Un laboratoire, sérieusement ? C’est pour l’équivalent moderne de « les paroles s’envolent, les écrits restent » ?
octokitty
Mais en même temps…<br /> L’adage qui dit que sur internet personne ne sait que vous êtes un chien est toujours valable.<br /> Déployer un passeport numérique dans le monde entier avec un système analogue à la notation sociale citoyen à tous les internautes qui souhaitent participer sur des plateformes approuvées devrait être possible, mais ce serait avouer en partie la victoire des méthodes des autocraties, alors il faut trouver des mots plus doux pour faire accepter la pilule et que ce soit pédagogique.
Bombing_Basta
Va falloir aussi comprendre un jour « qu’internet », c’est pas fait pour les « enfants ».<br /> Peut-être même faudrait-il, pour les enfants dont les parents veulent absolument qu’ils aient un smartphone ou une tablette, en faire des modèles exprès pour eux, avec une connexion filtrée en dur dans le modem ne rendant accessible que des « whitelistes » (avec connexion obligatoirement par un serveur de l’arcerp qui gère ces whitelists par ex).<br /> Et pour être sur cette whiteliste le site se conforme à des règles, et en fait la demande, le tout régulièrement audité.<br /> Et comme il est interdit de vendre le l’alcool (ou du porno), ou de lui en fournir même en tant que parent, interdire la vente ou la mise à disposition des enfants, de smartphones pour adultes, avec sanctions à la clé (en commençant par de grosses amendes).<br /> Là on va partir sur du filtrage pour tous si on s’identifie pas, et franchement, ça me les brise, encore de bons prétextes hein pour réduire à néant l’anonymat…
gemini7
« Dans son discours, le président de la République a déclaré que « l’espace numérique ne peut pas être un lieu de non-droit ». »<br /> Ce n’est pas un lieu de non-droit, internet est déjà encadré par beaucoup de lois.<br /> Qu’est-ce qu’il veut, une sorte de contrôle présidentiel…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Idée cadeau | Insta360 X3 : une caméra spectaculaire
Cette carte graphique NVIDIA atteindrait les 7 000 dollars (non, elle n'est pas pour vous)
Achetez la Switch OLED avec Nintendo Switch Sports pour le prix de la console seule
Epic propose une app pour transformer des objets réels en modèles 3D pour vos jeux
Twitter : la chasse aux spams a commencé... les pertes massives de followers avec !
Stockage en ligne : surprise, le Black Friday est prolongé chez pCloud ! (-85%)
La barre de son Bose TV Speaker chute à son prix le plus bas ce week-end !
The Mandalorian : on a une date de lancement pour la saison 3, et ce n’est pas si lointain
Découvrez le prix soldé de cet écran PC gaming très, très haut de gamme
Le premier trailer pour le prochain film Indiana Jones met un sérieux coup de fouet
Haut de page