Amazon dévoile Astro, le petit robot : et Alexa vous suit partout

Johan Gautreau
Expert objets connectés
29 septembre 2021 à 12h00
9
Amazon Astro © Amazon
© Amazon

Alexa partout, tout le temps : voici ce que semble être l’objectif numéro un d’Amazon pour les prochains mois. Quelle meilleure façon de l’atteindre que d’intégrer l’assistant vocal américain dans un châssis motorisé doté de roues et d’un écran ? C’est en tout cas ce que nous propose Astro, le premier robot du géant du e-commerce.

Mise à jour du 01/10/2021 : Amazon a tenu a clarifier la situation concernant les dires des anciens ingénieurs ayant travaillé sur le projet Astro et diffusés sur le site Motherboard .

Voici en substance la réponse du géant américain via un de ses porte-paroles : « Ces affirmations sur les performances, le périscope et les systèmes de sécurité d'Astro sont tout simplement inexactes. Astro a été soumis à des contrôles de qualité et de sécurité rigoureux, dont des dizaines de milliers d'heures de tests avec des participants bêta. Cela comprend des tests complets sur le système de sécurité avancé d'Astro, conçu pour éviter les objets, détecter les escaliers et arrêter l'appareil quand et où cela est nécessaire. »

Rappelons que le robot Astro ne sera produit qu’en quantités limitées et ne verra pas le jour en France.

Inutile de chercher une quelconque ressemblance avec le héros d’un célèbre manga, le petit robot d’Alexa n’a pas la même coupe de cheveux !

Écran + roues + Alexa = Astro, le robot domestique vu par Amazon

La dernière conférence d’Amazon fut riche en nouveautés. L’une des plus marquantes est certainement Astro, un petit robot destiné à améliorer la vie quotidienne au sein du domicile. L’appareil est équipé d’un écran de 10" monté sur un châssis équipé de roues. Il embarque aussi une caméra périscope capable de reconnaître jusqu’à 10 utilisateurs différents et de cartographier la maison pour s’orienter plus facilement. 

Avec ses 60 centimètres de haut et moins de 10 kilos sur la balance, Astro cherche à rester le plus discret possible. Il est aussi muni de capteurs qui devraient l’empêcher de trébucher sur des obstacles, comme des escaliers par exemple. L’engin est même en mesure de reconnaître chaque pièce de la maison et de s’y diriger sur un simple ordre vocal.

Amazon Astro © Amazon
© Amazon

Comme tout appareil doté d’Alexa, Astro est dédié à l’assistance de la vie quotidienne. Il peut donc enregistrer les rendez-vous, diffuser de la musique ou encore vous dicter une recette de cuisine. Ce ne sont toutefois pas ses seules attributions. Le petit robot peut être dirigé à distance afin de patrouiller dans la maison en votre absence. C’est le genre d’appareil qui pourrait se révéler utile pour le maintien et la surveillance des personnes âgées à leur domicile.

Pour aller plus loin, Amazon a même doté Astro d’un petit emplacement dans son dos pour stocker des objets. Un port USB-C permet de recharger le smartphone directement depuis le robot. Il est aussi possible d’y brancher divers appareils connectés. Les développeurs tiers vont pouvoir s’en donner à cœur joie et peut-être inventer de nouveaux usages.

Amazon Astro bac stockage © Amazon
© Amazon

Côté vie privée, Amazon indique qu’il est possible de désactiver les micros et caméras d’Astro. Le petit robot est même en mesure de prévenir l’utilisateur si quelqu’un tente de le pirater. Les enregistrements de la caméra sont conservés en local, de même qu’une grosse partie de la cartographie du domicile. L’utilisation d’un système local est d’ailleurs une nécessité pour assurer la réactivité du robot domestique américain qui se doit de répondre au plus vite aux requêtes de son utilisateur tout en le suivant partout dans la maison.

De grosses inquiétudes pour la vie privée

Un document interne dévoilé par d’anciens employés d’Amazon vient toutefois mettre au jour de gros soucis de conception. Il semblerait en effet que le système de reconnaissance des utilisateurs soit plus ou moins défectueux malgré de nombreuses années de développement…

Le système de détection des sons et des visages, nommé Sentry, présente d’après les ingénieurs de nombreux couacs. Un ancien employé clame ainsi :

« Astro est terrible et se jettera presque certainement en bas d'un escalier si l'occasion se présente. La détection des personnes est au mieux peu fiable, ce qui rend la proposition de sécurité à domicile ridicule ».

Amazon Astro reconnaissance faciale © Amazon
© Amazon

Il semble par ailleurs que la caméra périscope embarquée sur Astro soit elle aussi défectueuse. Quant à la reconnaissance faciale, elle serait de bien piètre qualité, ce qui résulterait en un véritable cauchemar pour la vie privée. En bref, Astro semble encore bien fragile et paraît être sorti dans la précipitation de l’aveu de plusieurs employés du géant américain…

Cela explique peut-être pourquoi Amazon n’a prévu qu’une commercialisation limitée de sa première génération de robot domestique. Quelques « privilégiés » pourront acquérir Astro pour la somme de 1 000 dollars. Le prix montera ensuite à 1 450 dollars. Notons que le petit engin ne verra jamais le jour en France, il reste pour le moment cantonné aux seuls États-Unis. 

Sources : conférence Amazon, The Verge , Vice

Modifié le 01/10/2021 à 14h35
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
8
Remoss
Bon, en bref, encore un robot « accompagnant » qui ne fonctionne pas bien et qui ne sert pas à grand chose. Même les japonais reviennent sur leur politique « tout robot » dans les lieux publics car trop de pannes et de couacs.
leochok
smover
Intéressant pour l’avenir. 1000€ n’est pas délirant, cela annonce un produit abordable pour demain, et la fiabilité n’est qu’une question de temps.
baazul
On se rapproche de plus en plus de Wall E avec des robots qui vont bosser pour des gros glandeurs.<br /> cela peut être utile pour les personnes ayant des problèmes de santé mais sinon aucun intérêt.
Altdorf
Pas mal la vidéo lol, je vais l’offrir à ma belle mère
smover
La population mondiale vieillissant à vitesse grand V c’est VITAL de faire avancer ces sujets, et ce pour le plus grand nombre. Je suis aidant, je sais que ce n’est pas le cas de tout le monde mais statistiquement cela touchera de plus en plus de familles et de personnes - aujourd’hui nous sommes juste 11 millions en France…<br /> Sans même parler des capacités de communication «&nbsp;main libre&nbsp;» et ultra faciles qu’apportent ce type d’appareils, potentiellement bien plus simples qu’un smartphone.
pecore
Les ayants droits d’Osamu Tezuka vont faire un procès pour violation des droits d’auteurs.
pecore
Dans Demain les Chiens, Clifford D. Simak imagine une relation symbiotique entre les chiens, devenus l’espèce dominante sur terre mais toujours dépourvus de main et des robots semi-conscients qui accomplissent toutes les taches manuelles que les chiens ne peuvent pas faire. Chaque chien ayant son propre robot attitré.<br /> Là aussi il y a une ressemblance.
Urleur
trop chers pour l’instant, tout comme ces chiens robot de sony.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un robot artiste accusé d'espionnage à la frontière égyptienne
ADP teste les transporteurs de bagages électriques et autonomes à Paris-Charles-de-Gaulle
Quand HTC présente son nouveau casque, le VIVE FLOW... en l'intégrant sur des photos iStock
Ça y est, le robot-chien est armé... et vous n'avez pas envie de croiser son chemin
Ford étudie votre activité cérébrale pour éviter les accidents
Microsoft Translator peut désormais traduire plus de 100 langues
Bipède, capable de voler et de faire du skateboard, ce robot fait rêver... Ou flipper... Ou rêver... Ou...
Les eurodéputés ont voté une résolution contre la surveillance de masse à l’aide de l’IA
Un groupement de médecins et d'experts en biotech cherche à augmenter la durée de vie humaine jusqu'à 120 ans
Metaverse : Facebook engage 50 millions de dollars pour rendre le monde virtuel
Haut de page