La Chine condamne Alibaba et Tencent pour pratiques anti-concurrentielles et s'attaque à leur régulation

14 décembre 2020 à 16h25
10
Alibaba © zhu difeng / Shutterstock.com
© Zhu Difeng / Shutterstock.com

Les deux entreprises ont été épinglées par les autorités de régulation chinoises à des peines minimes pour avoir dissimulé les rachats de deux sociétés.

Alibaba et Tencent, deux fleurons du numérique en Chine, viennent d'être rappelés à l'ordre par le gouvernement.

Une amende symbolique pour Alibaba et Tencent

Les deux mastodontes ont été condamnés par le régulateur chinois à des amendes de 500 000 yuans chacune, soit 76 000 euros. Ce dernier reproche aux deux entreprises de ne pas avoir déclaré aux autorités le rachat passé de deux sociétés concurrentes.

Alibaba s'est en effet immiscé dans le capital d'Intime Retail, une société qui gère d'importants centres commerciaux en Chine, et Tencent, par l'intermédiaire de sa filiale dédiée aux e-books China Literature, a acheté New Classics Media, un studio de cinéma local.

Si Alibaba n'a fait aucun commentaire à la suite de cette décision, China Literature a déclaré qu'elle travaillait actuellement à se conformer aux demandes des autorités.

La Chine entend réguler ses géants du numérique

Avec cette décision, plus symbolique qu'autre chose, l'Administration d'État pour la régulation du marché (SAMR) entend rappeler aux acteurs du numérique les règles de la concurrence en vigueur afin d'éviter que ces géants ne s'organisent dans le but de créer de gigantesques monopoles.

Le mois dernier, la Chine a présenté une nouvelle loi antitrust visant spécifiquement l'industrie du numérique avec plusieurs mesures contraignantes pour empêcher les abus de position dominante, mais également pour protéger les informations personnelles et les données des utilisateurs.

Tencent et Alibaba en particulier ont bâti leur empire à coup d'acquisitions et de rachats ces dernières années, et ces nouvelles mesures devraient mettre un coup d'arrêt à cette expansion. Le SAMR étudie actuellement la fusion annoncée par Tencent des plateformes de streaming de jeu Huya et Douyu pour créer un rival suffisamment important face à Twitch.

Source : TechCrunch

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
11
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Microsoft en cours d'acquisition de RiskIQ, spécialiste de la cyber-sécurité pour $500 millions
Une plainte contre Google pour discrimination salariale est devenue un recours collectif représentant 10 800 femmes
Logitech annonce une année fiscale 2021 exceptionnelle, la meilleure depuis... toujours
Apple en hypercroissance sur ses derniers résultats
Alphabet : des résultats financiers records grâce à la publicité, Google Cloud et YouTube
Arrêté par le FBI, il voulait faire sauter un centre de données d'Amazon
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
Une imposition minimum pour les grandes entreprises numériques sérieusement discutée
Uber versera 1,1 million de dollars à une personne non-voyante refusée 14 fois par des conducteurs
Aux USA, Amazon aurait licencié illégalement des salariées critiquant les conditions de travail de la firme
Haut de page