🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Voici combien vous seriez payé si vous travailliez dans la Tech aux États-Unis

06 juin 2022 à 13h05
23
Cash © © Alexander Mils
© Alexander Mils

Une étude portant sur 500 des plus grandes sociétés permet de savoir quelles sont les entreprises aux plus hauts salaires aux États-Unis.

Vous souhaitez changer d'air pour le soleil de la Californie ? Vous pourriez, en plus d'obtenir un bronzage parfait tout au long de l'année, gagner plus d'argent en vous faisant recruter par l'un des géants du web.

Des salaires en augmentation en 2021

Le Wall Street Journal a réalisé une étude des différents salaires médians pour les entreprises du S&P 500, soit parmi 500 des plus grosses sociétés cotées à la Bourse américaine, au Dow Jones ou au NASDAQ.

Cette analyse indique en premier lieu que le salaire moyen de ces entreprises a augmenté en 2021. Sur les entreprises listées, 150 d'entre elles paient leurs employés avec un salaire moyen au dessus de 100 000 $ par an. À l'inverse, 44 sociétés voient leur salariés empocher un montant sous la barre des 40 000 $ à l'année.

Parmi les entreprises les plus rémunératrices, on retrouve bien évidemment les sociétés technologiques. Ces marques bien implantées dans la Silicon Valley sont également parmi les entreprises les plus puissantes du monde et trustent pour la plupart les premières places, avec néanmoins quelques disparités marquées.

Meta et Alphabet sont les sociétés les plus généreuses avec leurs employés

Si vous souhaitez vous faire le maximum d'argent chaque année, il vous faudra vous tourner vers Alphabet. La société-mère de Google et YouTube a en effet un salaire moyen en 2021 de 295 884 $. Pas très loin, à Palo Alto, Meta (Facebook) propose un salaire presque identique à 292 785 $, soit une augmentation de 11 % en un an.

Broadcom (qui vient tout juste de racheter VMware), NVIDIA ou encore Twitter et Netflix restent également de bons points de chute pour votre carrière avec des salaires médians au dessus des 200 000 $ à l'année.

Parmi les GAFAM aux salaires moyens bien moins généreux, on retrouve Apple et Amazon avec respectivement des montants versés en moyenne de 68 254 $ et 32 855 $. Ces chiffres sont pourtant en trompe l'œil, puisque les salaires dans ces deux entreprises ont bondi en un an de près de 20 %. Les deux sociétés ne sont pas à plaindre d'un point de vue financier mais emploient également des vendeurs en magasin ou des employés dans leurs entrepôts, aux salaires bien plus bas, qui font chuter leur moyenne annuelle.

Nous vous laissons désormais consulter cette liste complète (citée ci-dessous) afin, qui sait, de trouver l'employeur le plus proche de vos prétentions salariales.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
23
20
Trentreznor
Mouai, du coup ces chiffres n’ont pas vraiment d’intérêt si ce n’est de voir que effectivement les entreprises de la tech n’emploient que des profils très qualifiés et donc rémunérés. Et que celles qui ont des profils non qualifiés paient moins… Une comparaison de rémunération par même type d’emploi aurait été beaucoup plus intéressante.
Fathzer
Et qu’aux USA, il faut encore payer l’assurance santé, préparer la retraite et autres joyeuses retenues sur nos fiches de paye…
stratos
Sans parler du logement qui explose en termes de prix, …<br /> et salaire moyen, avec des grosses disparités, c’est quoi le salaire median dans la tech?
os2
c’est à toi de gérer ça là-bas… si tu es pas capable de le faire… c’est certain que c’est pas un pays pour toi… bien des employeurs paie une partie de l’assurance santé…
crush56
Je ne vois pas bien l’intérêt de cette étude, on fait la moyenne de tous les employés d’une société ?<br /> Parce que comme l’a précisé le premier commentaire, chez Amazon il y a de toute, de la direction, aux développeurs jusqu’aux ouvriers dans les entrepôts.<br /> Alors que chez Google et Facebook, non seulement ce sont quasiment tous des ingénieurs, mais ce sont surtout des ingénieurs ultra qualifiés.
Pronimo
Ca fait bien rêver tout cas mais bon sauf si t’es une minorité (tapé pas je troll un peu voyons ^^), bonne chance pour réussir les entretiens… Je suppose que le salaire va avec la « perle rare » et plus une entreprise est de renom plus la « perle » doit être « très rare »!
jvachez
Ca fait rêver les salaires à plus de 200 000. Dix ans de travail en France en une année aux USA.
crush56
Y’a encore des gens qui se font avoir par cette propagande, persuadés que l’assurance maladie en France est une bénédiction ?<br /> Alors effectivement si tu es au sans-emploi et que tu t’accroches au système, la France c’est parfait.<br /> Sinon avec un emploi potable, tu as souvent une mutuelle payée par ton employeur et vis autrement mieux qu’en France.<br /> Mais non chhhhut, aux US quand t’as un cancer t’es à la rue
marc6310
Le système social solidaire Français ça te dit quelque chose ? C’est sans doute l’une des plus belles chose que la France ait à offrir. Si tu perds ton emplois aux USA et ça peut arriver à tout le monde tu seras bel et bien dans la merde si t’as pas assez pour te soigner. Si t’as la malchance d’avoir un handicap tu seras dans la merde. Et tu penses aux gens qui n’ont pas cette chance d’avoir pu faire des études faute de moyens car l’école coute une fortune et qui resteront dans des emplois précaires (souvent à les cumuler) à s’éreinter au travail sans pour autant gagner grand chose, à développer des maladies chroniques plus jeune du fait de pas avoir glandé devant un écran 8h par jour (je vois un peu ce que c’est je suis développeur, et j’habite en Amérique du Nord et les USA c’est de la pure merde à mon sens).
Martin_Penwald
J’ai l’impression qu’il y en a qui ne se rendent pas compte des coûts aux États-Unis. C’est sûr que quand on est jeune et en bonne santé, sans enfants, qu’on peut se loger dans un cagibi, il y a moyen de se faire pas mal de sous, sauf que sinon, ben, se loger dans un coin où il y a de bons salaires (la Silicon Valley par exemple), ça coûte extrêmement cher, au point où l’industrie hôtelière et l’éducation peinent à recruter car les gens n’ont pas les moyens de se loger. Payer une garde d’enfant, c’est très coûteux, se soigner si on a la malchance de ne pas être couvert aussi.<br /> Si t’as une maladie chronique qui nécessite un traitement mensuel comme le diabète par exemple, bon courage.<br /> Je rappelle au passage qu’il est interdit pour le gouvernement fédéral de négocier les prix des médicaments, et donc les companies pharmaceutiques s’en donnent à cœur joie. Il n’est pas rare de voir des gens traverser la frontière canadienne ou mexicaine pour aller acheter des médicaments qui leur sont nécessaires et inaccessibles au pays.
Martin_Penwald
Rêver ? Faire faillite à cause de frais médicaux, un concept aberrant dans un pays civilisé, ça peut arriver MÊME quand on gagne 200 000 par an.
Francis7
Ce serait bien que l’on soit payé en brut aussi en France. Quand on est jeune, c’est à dire pas encore vieux pas encore à la retraite, on n’a pas forcément besoin d’assurance maladie ni d’autres formes de cotisations. Ceux qui ne sont pas encore séniors ne vont pas chez le médecin. Par contre les RSAistes qui n’ont pas besoin de travailler y passent leurs temps, tous les jours.
tfpsly
Fathzer:<br /> Et qu’aux USA, il faut encore payer l’assurance santé, préparer la retraite et autres joyeuses retenues sur nos fiches de paye…<br /> La plupart des grosses entreprises gèrent cela; les GAFAM payent des plans pour cela.<br /> Par contre si l’on ne veut pas aller aux US, ces boites offrent quasiment la même chose à Londres ou à Zürich.<br /> crush56:<br /> Sinon avec un emploi potable, tu as souvent une mutuelle payée par ton employeur et vis autrement mieux qu’en France.<br /> L’emploi peut se perdre. Et les assurances US ne fonctionnent souvent qu’avec certains hôpitaux (voire avec certains docteurs de certains hôpitaux). En cas d’accident où l’on perd conscience, il faut espérer être emmené dans le bon, sinon on n’est pas couvert… <br /> jvachez:<br /> Ca fait rêver les salaires à plus de 200 000. Dix ans de travail en France en une année aux USA.<br /> Plutôt cinq, après taxes. Faut comparer ces 2xxk$ au super-brut en France.<br /> Parmi les GAFAM aux salaires moyens bien moins généreux, on retrouve Apple et Amazon avec respectivement des montants versés en moyenne de 68 254 $ et 32 855 $. Ces chiffres sont pourtant en trompe l’œil, puisque les salaires dans ces deux entreprises ont bondi en un an de près de 20 %.<br /> Plutôt : cette moyenne ne veut rien dire, car il y a d’un côté les ingénieurs software et managers à xxxk$, et de l’autre les ouvriers des entrepôts Amz et Apple Stores qui ne touchent pas grand chose.
Nmut
Pas le même boulot, pas les mêmes charges, …<br /> Rien n’est vraiment comparable directement. Jusque dans les répartitions sur les différents types de boulots, les reconnaissances et les salaires sont incomparables.<br /> Si on ajoute la fiscalité (directe et indirecte) et la redistribution (retraites, sécurité, justice, santé, scolarité, …), c’est même deux mondes qui n’ont rien à voir.
Blackalf
C’est clair, mais certains ne voient qu’une seule et unique chose : le salaire, en ne voulant pas voir tout ce qu’il y a autour. <br /> Ca me rappelle deux choses, d’abord le documentaire Le miroir aux alouettes diffusé sur Arte il y a pas mal d’années, et qui concernait l’Irlande. On y voyait des interviews de français, belges, néerlandais et autres qui étaient partis travailler là-bas, attirés par des salaires 3 x supérieurs à ce qu’ils auraient gagné dans leurs pays respectifs. Dans la plupart des cas, leur projet était effectivement de mettre beaucoup d’argent de côté avant de revenir dans leurs pays.<br /> Le hic, c’est que le coût de la vie sur place était lui aussi 3 x supérieur et les loyers abusés, et au final ils n’arrivaient pas à faire d’économies et se sentaient piégés.<br /> Et ensuite, ce qui m’avait particulièrement frappé, c’était ce jeune couple qui louait une maison à très peu de choses près identique à la mienne, mais qu’ils ne pourraient jamais acheter, parce que là où la mienne était vendue 125.000 € en Belgique, on leur demandait…500.000 €.
Feladan
Je ne suis sans-emploi et je ne me raccroche pas au système. Et oui, l’assurance maladie en France est une bénédiction.<br /> Tu as un argument bancal qui prend uniquement comme cas : "quand t’as un bon emploi et que rien t’arrives ". Alors oui, dans ce cas, tu « perds » de l’argent à l’instant T.<br /> Cependant je crois que tu n’as pas bien compris l’utilité du système de santé Français… Le système social Français est justement créé quand TOUT NE SE PASSE PAS BIEN. Il est dans une démarche d’aide à l’imprévu, si je peux dire.<br /> Quand tu auras une maladie nécessitant beaucoup de médicament ou des soins, un enfant reconnu handicapé avec maladie chronique (comme moi.), une perte d’emploi soudaine qui t’empêche de cotiser à ta mutuelle, ou autre chose… Tu réalisera soudainement que le système Français est une réelle bénédiction. Et cela même si t’as un emploi de cadre supérieur.<br /> J’ai un emploi plutôt bien payé (37.5k brut annuel), et vu ce que mon enfant coute à l’assurance maladie (Mucoviscidose), mon salaire annuel entier y passerait en 6 mois en soin journalier (sans exagération). Aux USA, par exemple, le dernier traitement pour améliorer la santé de nos enfants est affichée à 15000$ la tablette de 56 comprimés (56 jours … ). Même avec un salaire 5 ou 6 fois supérieur au mien, je ne pourrais me le permettre en ajoutant les soins journaliers. Et je doute que les mutuelles acceptent de débourser 90.000$ annuellement juste pour un traitement sans une très grosse hausse de cotisation <br /> En France, tout est remboursé, je ne paye absolument rien.<br /> Mais bon, quand dés la première phrase on peut lire le mot « propagande » comme argumentation, généralement ça montre quelque chose… Rappel toi juste d’une chose :<br /> si tu penses que ce n’est pas une bénédiction, estimes-toi au contraire extrêmement heureux ! C’est juste que tu n’en as pas besoin.
Than
Certains ont du mal à comprendre tant qu’ils sont pas touchés directement…<br /> Il y a un très gros problème d’éducation économique, et sociale aussi, sur l’intérêt et le fonctionnement de la solidarité via l’impôt.<br /> Quand on entend le mot cotisations être remplacés par « charges », c’est de la propagande.<br /> C’est sûr que regarder ce qu’on coûte à notre entreprise et voir qu’on en touche que la moitié en net, ça pique.<br /> Mais le jour où on a besoin de faire un tour à l’hôpital pour une durée non négligeable, qu’importe que ça soit de notre faute ou non, un accident, ou une maladie, ça pique bien plus.
crush56
Effectivement, c’est une vision des choses que je ne considérais pas et que j’entends.<br /> Je voyais tout au travers du prisme du salaire en fin de mois et d’une vie sans gros soucis de santé, mais tu as raison sur le fond.
Urleur
Sauf que … comme dit plus haut faut avoir une sacrée assurance pour tout, car les frais de santé font très mal et pas que, le logement aussi, etc… donc au final avec 40 000 t’as pas intérêt à avoir un petit rhume.
Feladan
Je comprends aussi ton point de vu ne t’inquiètes pas. Il est vrai que quand on a la chance que tout se passe plutôt bien dans notre vie, il faut également avouer que c’est une partie non négligeable de notre argent qui part « pour les autres » sans avoir aucun retour dessus. C’est aussi frustrant d’un côté.<br /> Je me demande si il y a un pays qui offre les deux systèmes (sans passer par des privés comme aux US), où tu peux refuser de cotiser, mais tout est pour ta pomme, ou au contraire cotiser à une forme d’assurance maladie.<br /> Mais je pense qu’au final ce double système serait déséquilibré.
qotzo
il est effectivement dommage que l’article ne parle pas plus que ça de ceux qui sont à 40K-dollars/an.<br /> C’est comme les acteurs à hollywood, autre grand rêve américain : on voit à la télé ceux qui gagnent très bien leur vie. On ne parle jamais de la grande majorité d’acteurs qui galèrent.
Altdorf
Comme pour les frontaliers Suisses
tfpsly
Les frontaliers suisses vivant en France, ils payent leurs impôts sur le revenu en FR, donc cotisations sociales/sécu-sociale/retraite incluses.<br /> Ce sont les FR vivant en Suisse qui doivent préparer leur retraite avec les 3 piliers suisses, et payer une mutuelle santé comme les Suisses (mais au prix fixé par le gouvernement, même prix pour tout le monde dans toutes les mutuelles).<br /> Par contre l’IR tourne entre 20% et 28% environ, suivant le salaire et le canton.
Trentreznor
Pas vraiment, je suis ingénieur dev et je touche environ la moitié des 200k. Et je ne suis même pas dans ce genre de boite. Avec un bon profil et 10/15 ans d’XP je connais des indépendants qui se font ce genre de salaire
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Elon Musk envisage de licencier 1 collaborateur sur 10 chez Tesla
Samsung veut bouter le papier hors de l'entreprise, au nom de l'écologie
Aux États-Unis, Microsoft embrasse les syndicats quand Amazon n'en veut pas
Airbnb jette l’éponge en Chine
Apple : vous voulez savoir pourquoi Jony Ive, designer vedette, est parti ?
Le kit de réparation d'Apple est-il plus intéressant financièrement pour vous ?
Ne coupez pas votre caméra pendant une visio ! Cela pourrait nuire à votre carrière
M6 va céder la chaîne 6ter à Altice
Ce site recense les pires dossiers des GAFAM
Chez Meta (Facebook), la perte de certains avantages provoque la colère les employés
Haut de page