L'Intel Core i9-12900K Alder Lake est une bombe qui explose le Ryzen 9 5950X, fer de lance d'AMD

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
26 août 2021 à 14h15
79
Intel Ader Lake-S © © Intel
© Intel

Il avait déjà fait parler de lui dans les benchmarks il y a quelques jours… et c'était prometteur. Dans un nouveau test réalisé cette fois sur GeekBench 5, le nouveau Core i9-12900K va plus loin en foulant au pied son concurrent direct, le Ryzen 9 5950X.

Alder Lake-S est la prochaine génération de processeurs de bureau d'Intel, la première qui exploitera sur nos tours la gravure en 10 nm. Le Core i9-12900K est pour sa part le processeur le plus haut de gamme de cette nouvelle lignée. Autant dire qu'il suscite beaucoup d'espoirs… Et bonne nouvelle, ses premiers indices de performances en benchmarks sont pour l'instant à la hauteur des attentes. Sur GeekBench 5, la puce parvient à déployer suffisamment de puissance pour battre le Ryzen 9 5950X (haut de gamme Zen 3 d'AMD) à la fois en single-core et en multi-core.

Le Core i9-12900K : une bête à configuration hybride

Pour rappel, le Core i9-12900K succèdera au Core i9-11900K, mais avec une configuration hybride, inspirée du design big.LITTLE et axée sur 16 cœurs (8 cœurs hautes performances Golden Cove + 8 cœurs économes Gracemont) et 24 threads (l'hyperthreading n'étant activé que sur les cœurs Golden Cove). Il devrait profiter de fréquences allant jusqu'à 5,0 GHz sur l'ensemble des cœurs hautes performances, mais se limitera vraisemblablement à un maximum de 3,7 sur la totalité des cœurs économes en énergie. Nous devrions enfin y trouver 30 Mo de cache L3 et un TDP de 125 W en PL1, contre 228 W en PL2.

Ce nouveau processeur a pour vocation d'aller chatouiller le Ryzen 9 5950X d'AMD, qui dispose de l'architecture Zen 3 d'AMD, plus conventionnelle. Il exploite pour sa part 16 cœurs et 32 threads cadencés entre 3,4 et 4,9 GHz et 64 Mo de cache L3, pour un TDP montant à 105 W en PL1 et 142 W en PL2.

© WCCFTech

Intel en passe de reprendre de l'avance

Ce récapitulatif technique étant dernière nous, passons au vif du sujet. Sur GeekBench 5, le Core i9-12900K obtient 1 893 points en single-core et 17 299 points en multi-core. Si ces données se confirment une fois la puce lancée, le Core i9-12900K serait 2 % devant le Core i9-11900K en single-core et totaliserait 22 % d'avance en mutli-core sur l'actuel fer de lance de la gamme Rocket Lake-S. Une progression substantielle pour un processeur qui s'annonce surpuissant en single-core.

Le champion de la future gamme Alder Lake-S, attendue en fin d'année, serait aussi capable de prendre de vitesse le Ryzen 9 5950X d'AMD avec 11 % d'avance en single-core et 4 % d'écart sur le calcul en multi-core, où le Ryzen 9 pourrait cependant rester concurrentiel.

On notera néanmoins que cet écart risque de se creuser en faveur du Core i9-12900K lorsque ce dernier pourra tirer profit de toutes les optimisations attendues pour son lancement, mais aussi de Windows 11 sur lequel il devrait être particulièrement à l'aise. Dans ces conditions, AMD risque fort de trouver sur sa route un Intel très ragaillardi d'ici quelques mois.

Source : WCCFTech

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
79
46
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La branche commerciale de la fondation Raspberry Pi lève 45 millions de dollars
NVIDIA GeForce RTX 30xx SUPER : jusqu'à 10 752 cœurs et 24 Go à 1500 $ ?
Facebook présente deux nouveaux Portal, dont un modèle portable sur batterie
Corsair : la classique M65 revient en version Ultra et sans-fil
AMD : une faille permet d'accéder à certaines pages mémoire de Windows et d'y trouver vos mots de passes
Intel ARC Alchemist : des modèles de fabricants tiers bel et bien prévus
Intel explique pourquoi il sous-traite au Taïwanais TSMC
Le SSD NVMe PNY XLR8 500Go tombe à son prix le plus bas sur Amazon
Sur le jeu Ashes of the Singularity, le Core i9-12900K dépasse largement le Ryzen 9 5950X
L'Europe souhaite investir dans les semi-conducteurs pour ne pas se faire distancer par la Chine et les États-Unis
Haut de page