Mozilla, Twitter et d'autres entreprises veulent s'assurer que l'UE ne menacera pas les droits humains

10 décembre 2020 à 16h22
7
Union europenne

Mozilla mais également Vimeo, Twitter et l'éditeur de Wordpress, Automattic, ont co-signé une lettre à l'intention de la Commission européenne. Ils y décrivent leurs inquiétudes concernant le projet de loi visant à mieux réguler les nouvelles technologies.

Comment mieux contrôler les activités sur Internet et les nouvelles technologies ? C'est la question sur laquelle planche actuellement la commission européenne au sein du Digital Service Act.

Une loi globale pour l'année prochaine

La loi en question entend trancher sur des sujets majeurs, encore rattachés à des flous juridiques. Bruxelles souhaite notamment encadrer l'intelligence artificielle, mais aussi résoudre la question de la pré-installation des applications sur smartphones. Et bien sûr, la Commission demande à ce que les contenus publiés sur les plateformes en ligne soient modérés.

Pour la Commission européenne, la mise en place d'une telle loi apportera davantage de clarté et évitera des situations de monopole officieuses. L'objectif affiché est donc de pouvoir favoriser la compétition sur le marché du numérique. Plus globalement, Thierry Breton, commissaire européenne au marché intérieur, expliquait récemment que l'objectif était de traduire, dans le monde virtuel, les autorisations et interdictions effectives dans le monde réel.

Une proposition sera soumise la semaine prochaine à la Commission européenne. Toutefois, le Digital Service Act n'entrera pas en vigueur avant l'année prochaine.

Une vision déjà obsolète

Dans leur lettre, Twitter, Mozilla, Automattic et Vimeo expliquent vouloir établir une discussion quant à la modération des discussions afin de déterminer quels types de contenus peuvent être jugés illégaux ou nuisibles.

« Malheureusement, la conversation actuelle est trop souvent régie par le seul prisme de la suppression de contenu, et le succès est jugé uniquement en termes de nombre de contenus supprimés, toujours plus important, dans une laps de temps de plus en plus court... »

Les entreprises ajoutent également qu'une loi globale appliquée de la même manière à tous les acteurs du numérique manquerait de flexibilité pour favoriser l'innovation des start-up. À l'inverse, cette loi pourrait consolider les grandes entreprises disposant de plus de ressources pour se mettre en conformité.

« En effet, la suppression de contenus ne peut pas être le seul paradigme de la politique d’Internet, en particulier en ce qui concerne le phénomène du contenu "légal mais nuisible". Une telle approche ne profiterait qu'aux très grandes entreprises de notre industrie ».

Dans cette lettre, il est également expliqué qu'une loi trop stricte ne permettrait pas d'anticiper les innovations futures, comme les hébergements décentralisés des données et des contenus.

Twitter, Mozilla, Automattic et Vimeo espèrent ainsi voir une loi prenant en compte et mettant en valeur les droits humains avant tout. Une telle approche permettrait en effet, selon leurs dires, de « transcender les entreprises et les cycles technologiques ».

Source : Techcrunch

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
7
Jeanfhile
Twitter… lol.
Vanilla
Moi ce que j’aimerai savoir, c’est quel est le salaire du type qui a pondu la phrase « transcender les entreprises et les cycles technologiques » non mais sérieusement, j’aimerai bien savoir combien on est payé pour sortir une telle phrase.
nicgrover
«&nbsp;Thierry Breton, commissaire européenne au marché intérieur, expliquait récemment que l’objectif était de traduire, dans le monde virtuel, les autorisations et interdictions effectives dans le monde réel.&nbsp;»<br /> S’ils ont la même démarche au niveau de l’intelligence, on est mal barrés…
Oldtimer
J’en suis sûr si on stopper tout le traffic internet lié au tracking et autre profilage, l’ADSL au fin de la cambrousse française serait aussi rapide que la fibre et en plus internet serait plus ecolo.<br /> M’enfin ça… non non les états sont, à mon humble avis de complotiste des théories, très friands de telles données et en plus ça rapporte des sous, sans qu’on en bénéficie de quoique ce soit… ah si la vaseline bas de gamme vendu très chère dont j’ai vu la pub parce que j’avais écris sur un forum au logo rouge (toute ressemblance avec une entité réelle existante ou ayant existé n’est que le résultat d’une pure coïncidence — n’y voyez aucune conspiration) : on se fait entuber !<br /> À votre avis qu’est-ce qu’on va vouloir me vendre si j’écris « oh my God » ? Des cierges ? Non non juste des sectes toys interdits aux moins de 18 ans !<br /> Bref internet a besoin d’une grosse purge et d’une régulation à la chinoise !
cirdan
Oldtimer:<br /> Non non juste des sectes toys interdits aux moins de 18 ans !<br /> Heu… Un visuel pour avoir une idée ?
Oldtimer
-18 <br /> C’est suffisant ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le volant avec pédalier gaming Thrustmaster T300RS profite de 110 € de réduction sur Amazon
Idée de cadeau Noël : cet écran Samsung Odyssey G5 en promo chez Fnac
La France va durcir la surveillance des crypto-monnaies
Xiaomi présente sa Mi Watch Lite, basée sur la Redmi Watch : écran 1,4 pouce et 9 jours d'autonomie
Bon plan Noël : la souris Apple Magic Mouse 2 à prix cassé sur Amazon
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page