Coronavirus : les ventes d'écrans et de webcams explosent aux États-Unis

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
08 avril 2020 à 14h55
1
webcam
© Pixabay

Comme les Français, les Américains confinés se ruent sur les périphériques indispensables au télétravail et à l'apprentissage à la maison. D'après une étude de marché réalisée par NPD Group, les ventes d'ordinateurs et de périphériques (webcam, écrans, souris, claviers...) ont ainsi atteint des records outre-Atlantique sur les deux premières semaines de mars.

De plus en plus nombreux à se voir imposer le confinement, les Américains s'équipent. D'après les chiffres de NPD Group, les ventes d'ordinateurs et de périphériques ont explosé en mars aux États-Unis. Le cabinet enregistre ainsi une hausse de 179 % des ventes de webcams et de 138 % du côté des moniteurs sur les deux premières semaines de mars, tandis que les utilisateurs de PC portables cherchent visiblement à rendre leur expérience de télétravail un peu plus confortable, comme l'indique l'augmentation de 31 % des ventes de souris.


Quand les smartphones ne suffisent plus

« Qu'il s'agisse de travailler ou d'apprendre à la maison, le matériel de productivité est nécessaire, et comme de nombreux Américains s'adaptent à cette nouvelle réalité, nous avons constaté une augmentation historique des ventes au cours des deux premières semaines de mars », explique le vice-président de NPD Group dans une note en date du 30 mars.

Un constat sur lequel s'accordait récemment Linn Huang, Vice-président d'IDC, auprès de Yahoo Finance. « Il y a aujourd'hui de nombreux utilisateurs occasionnels de technologies qui sont à l'aise à l'idée de transporter la plupart de leurs besoins informatiques dans leur poche avec leur smartphone. Maintenant qu'ils sont coincés à la maison, ils réalisent à quel point les autres appareils sont importants », a-t-il indiqué.


Les ventes d'ordinateurs ont elles aussi le vent en poupe

Autre constat de NPD : des appareils jusqu'ici utilisés seulement au bureau et fournis par l'employeur sont aujourd'hui achetés en masse dans le cadre de nécessité personnelle. De quoi expliquer en partie le dynamisme des ventes d'ordinateurs portables et fixes (+ 40 % tous types confondus), de claviers (+ 64 %), de stations d'accueil (+ 118 %), de micro-casques (+ 134 %). Des chiffres en nette hausse par rapport à la même période en 2019.

Reste que ces ventes florissantes ne devraient pas durer. Au-delà de l'aspect ponctuel de ces achats de « première nécessité » informatique, les stocks pourraient rapidement ne plus suivre. D'après Linn Huang, l'essentiel des stocks actuels sont des restes et des invendus de produits fabriqués pour la période des fêtes de fin d'année. La Chine ayant vu ses capacités de production sérieusement entamées par le coronavirus, mais aussi par le Nouvel An lunaire, pourrait fort être à la source d'un futur problème d'approvisionnement.

Source : Tom's Hardware
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Véligo Location : 100 vélos électriques pour le corps médical et un mois d'abonnement offert
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
Forza Street disponible sur Android et iOS le 5 mai
Apple dévoilerait son premier casque audio en juin, selon Jon Prosser
Volkswagen : visitez son stand virtuel du salon automobile de Genève 2020
Steam a battu en mars son record de casques VR connectés mensuellement
Facebook Gaming donne désormais la possibilité de créer ses propres tournois
Coronavirus : Jack Dorsey va offrir 1 milliard de dollars pour combattre la pandémie
En images : les plus belles photos de la super Lune du 7 avril
Haut de page