Skype abandonne Windows Phone

0
L'équipe de Skype explique vouloir aller de l'avant et pour se concentrer sur les nouvelles plateformes, la filiale de Microsoft abandonnera Windows Phone ainsi que les anciennes versions d'Android

Dans un billet de blog revenant sur la migration depuis une plateforme en peer-to-peer à un modèle reposant sur un serveur central, l'équipe de Skype explique vouloir uniformiser ses diverses applications. Les ingénieurs expliquent qu'« il est temps de renforcer nos efforts sur les plateformes d'avenir. Parfois cela signifie que nous devons stopper le support pour certains appareils ou systèmes d'exploitation ».


Microsoft explique qu'en plus de Windows 10 et Windows 10 Mobile, la société supportera Windows 7, 8, XP et Vista, OS X Yosemite et les versions ultérieures, iOS 8+ ainsi qu'Android 4.03+.

Microsoft précise que les efforts seront concentrés sur l'application universelle pour Windows 10, Skype pour iPhone, iPad et Android ainsi que la version Web du client. Rappelons au passage que la semaine dernière, les ingénieurs ont encapsulé cette Web app pour proposer un client sur Linux compatible avec les standards ORTC et WebRTC.

035C000008155600-photo-skype-banner.jpg



Cette semaine une version Preview de Skype UWP a été publiée au près des Windows Insiders sur Windows 10 Mobile

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Des apps pas chères ou gratuites : notre sélection du 20/07
Firefox bloquera Flash le mois prochain
Chrome 52 : retrait de l'app launcher et Material Design sur OS X
La navette autonome Navya sera en circulation à Lyon en septembre
Voilà comment Elon Musk veut sauver le monde
Microsoft et Apple : les deux marques high tech les plus fortes
Paypal veut que vous arrêtiez de payer en cash
Déconnecter en vacances : un conseil, mettre un message d'absence
Les drones d'Amazon pourraient atterrir sur les lampadaires, les pylônes, ou les églises
En Allemagne, les voitures autonomes devront disposer d'une boite noire
Haut de page