Android : 2 milliards d’appareils, 1 milliard obsolètes

Par
Le 15 novembre 2017
 0
Depuis 2008 et grâce à l'avènement des smartphones, Android est devenu l'OS mobile le plus utilisé de la planète. A part Apple, quasiment tous les constructeurs de smartphones optent pour Android (avec ou sans surcouche) pour faire fonctionner leurs appareils. Un véritable succès qui commence toutefois à poser problème.

La croissance gigantesque du marché des smartphones commence à devenir un problème : de plus en plus d'appareils sont totalement obsolètes, car ils tournent avec de vieilles versions d'Android.

Oreo embarqué sur 0,3 % des smartphones Android


La dernière version d'Android est Android 8.0 Oreo. Lancée en août 2017, elle propose plusieurs nouveautés dont un système de sécurité amélioré. Mais entre le lancement et l'adoption massive d'un nouvel OS, de nombreux mois passent : en fait, c'est aux constructeurs d'adapter le nouvel OS à leurs anciens appareils et de proposer la mise à jour à leurs utilisateurs.

Résultat : trois mois après son lancement, Android Oreo n'est utilisé que par 0,3 % des smartphones Android dans le monde ; en comparaison, iOS 11 d'Apple est utilisé par 50 % des appareils deux mois seulement après sa sortie, car le développeur est également le constructeur et qu'il propose ses nouveaux OS à un maximum de clients dès le départ.
Selon le chercheur Dan Luu, qui a analysé les données de Google, il reste plus de 1,99 milliard de smartphones Android qui doivent passer à Oreo. Mais ce n'est pas là la plus effrayante de ses découvertes. Ce qui l'inquiète est que de plus en plus de smartphones ont une version obsolète d'Android.

01f4000008745560-photo-android.jpg


Un risque pour la sécurité des données


Ce qui est ressorti de l'analyse de Dan Luu est que quasiment 50 % des appareils Android ont un OS qui date de deux ans ou plus (Android 5.1 Lollipop et précédents), soit près d'un milliard d'appareils dans le monde. Or, ces OS ne reçoivent plus de mises à jour de sécurité et il est difficile de croire que le constructeur va déployer une mise à jour pour une version plus récente. Pour ce qui est de recevoir Android Oreo, les chances sont très proches de zéro.

Pour les données personnelles des utilisateurs, cette obsolescence implique un gros problème : ces appareils peuvent être facilement piratés, car ils présentent des failles de sécurité qui n'ont pas été comblées.

Et si bien évidemment le problème concerne les vieux appareils, certains smartphones très bas de gamme sont encore vendus neufs avec ces OS obsolètes.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top