Les ventes de PC en baisse de 12,3% au premier trimestre, le pire depuis 2013

15 avril 2020 à 16h45
1
ordinateur portable
© Pixabay

Face à la pandémie de coronavirus, les tendances attendues sur le marché de l'informatique en 2020 se confirment. Gartner a dévoilé ses chiffres pour le premier trimestre de cette année : selon lui, les expéditions ont chuté de 12,3 % au cours des trois premiers de l'année. Selon la société d'analyse, ce sont ainsi 51,6 millions d'ordinateurs et PC portables qui ont été expédiés.

IDC a également fourni ses estimations. Un peu plus optimiste, il évalue à 53,2 millions le nombre d'ordinateurs expédiés, soit une baisse de 9,8 % par rapport au premier trimestre de l'année 2019.


Demande soudaine

Ce recul est d'autant plus marqué pour les industriels que, après des années de baisse et des crus 2018 et 2019 en dents de scie, le secteur avait enfin affiché trois trimestres de hausses consécutives, puisque les ventes de PC avait repris du poil de la bête en début d'année. Sans surprise, Mikako Kitagawa, Directrice de recherche chez Gartner, déclare que « le facteur le plus important dans la baisse des expéditions de PC a été l'épidémie de coronavirus, qui a entraîné des perturbations à la fois de l'offre et de la demande ». Elle ajoute que « suite au premier confinement de la Chine fin janvier, le volume de production de PC a diminué en février, ce qui s'est transformé en défis logistiques ».

En effet, tandis que les mesures de confinement atteignaient d'autres régions du globe, la demande de PC a soudainement augmenté, mettant les fabricants en difficulté. Cette demande est d'abord venue des télétravailleurs et de l'enseignement à distance.

Pour le moment, c'est encore l'Asie qui reste la plus touchée par cette baisse des expéditions. Mais à l'heure actuelle, on estime qu'environ un tiers de la population mondiale est soumis à des mesures de confinement en raison du coronavirus, ce qui risque d'entraîner des baisses similaires sur d'autres continents. Comme annoncé, le coronavirus a frappé de plein fouet le marché du PC au premier semestre 2019.


Des retombées positives à long terme ?

Néanmoins, la Chine a entamé la levée le confinement, notamment dans la région de Wuhan où l'épidémie a débuté. Le pays a déjà observé une première reprise dans le domaine des smartphones, où Apple a vendu 2,5 millions d'iPhone au mois de mars, laissant espérer qu'il en sera de même dans celui des ordinateurs.

IDC s'attend également à ce que sur les semaines et mois à venir, les entreprises continuent d'investir dans le matériel de télétravail, consolidant l'économie du secteur. Linn Huang, Vice-président de la recherche sur les appareils et les écrans chez IDC, a déclaré : « IDC pense qu'il y aura des conséquences positives sur le long terme une fois le calme revenu. Les entreprises qui, autrefois, gardaient la plupart de leurs employés sur leurs sites devront au moins investir dans des infrastructures distantes à des fins de continuité ».

En outre, tous les constructeurs ne sont pas concernés par cette baisse trimestrielle. Lenovo a réussi à maintenir ses parts de marché. Il en va de même pour HP malgré une chute de 12,1 % des expéditions. Dell est le seul fournisseur à avoir enregistré une hausse, à 2,2 %.

Source : CNBC
Modifié le 15/04/2020 à 16h46
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Sony met 10 millions sur la table pour aider les studios indépendants durant la pandémie
Honor 30, 30 Pro et 30+ Pro : des clones du Huawei P40 aux tarifs plus abordables
Coronavirus : fracture numérique, retard européen, StopCovid, le Sénat demande à auditionner Cédric O
Une nouvelle théorie autour de la formation de Oumuamua
Les Pays-Bas envisagent l'Hyperloop pour un Paris-Amsterdam en 90 minutes
Valorant : le système anti-triche a accès au Kernel de votre PC, faut-il s'en inquiéter ?
Le OnePlus 8 Pro oppose une résistance exemplaire face au test de torture de JerryRigEverything
Piratage : le prix du kit de phishing en très forte hausse en 2019, +149 %
Les nouveaux OnePlus Bullets Wireless Z promettent 10 heures d'autonomie pour 10 minutes de charge
Informatique quantique : une nouvelle technologie de refroidissement simplifie leur miniaturisation
Haut de page