Paris : les stations de recharge pour trottinettes électriques en libre-service enfin déployées

09 juillet 2020 à 15h32
17
Charge
© Charge

La société américaine Charge a commencé à installer ses stations de recharge dédiées aux trottinettes électriques disponibles en libre-service, à Paris. Ce déploiement à titre expérimental s’étalera sur un an.

En novembre 2019, la ville de Paris s’attachait les services d’une start-up américaine répondant au nom de Charge dans l’optique d’installer des bornes de recharge dédiées aux trottinettes électriques en libre-service. Le but ? Décongestionner les trottoirs parisiens de ces deux-roues parfois, voire souvent, mal garés, et ainsi redonner aux piétons un espace public digne de ce nom.

Quatre stations dans le 4e arrondissement

Après un léger retard causé par la pandémie de coronavirus, le déploiement de ces dites bornes a débuté au sein de la Ville lumière, comme nous l’apprend un tweet publié par la jeune pousse d’outre-Atlantique.

Au total, quatre « parkings de rechargement » sont installés dans le 4e arrondissement uniquement : 10 rue Pernelle, 87 rue de l'Hôtel de ville et 17 rue Geoffroy L'Angevin. Le dernier, attendu rue Renard, débarquera plus tard.

Parking de rechargement trottinettes électriques © Charge

D’après BFM Auto, qui a pu s’entretenir avec Noah Khamallah, vice-président de Charge, trois heures suffiraient pour recharger un deux-roues. Par ailleurs, les stations sont compatibles avec 90 % des opérateurs du secteur, « à partir du moment où ils intègrent le système d’exploitation de Charge dans le leur », précise le média français. A l’heure actuelle, seuls les engins de Bla-Bla Ride et Circ peuvent en profiter.

Jusqu'à douze trottinettes électriques

Capable d’accueillir entre six et douze trottinettes, les infrastructures du groupe américain ne sont pas directement branchées à un réseau électrique : des batteries en lithium-ion l’alimentent, et doivent être remplacées ou chargées tous les trois ou quatre jours. Ce partenariat avec Paris s’inscrit dans le cadre d’un test d’une durée d’un an : à l’issue de cette période, Charge pourrait poursuivre son aventure au sein de la capitale.

Source : BFM Auto

Modifié le 09/07/2020 à 17h11
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
9
Oncle_Picsou
Je me demande combien ça produirait si ils ajoutaient un toit solaire à leurs installations (en ville avec l’ombre des immeubles etc…).<br /> Ils ont l’air de pouvoir mettre 2m² environ (et probablement plus si c’est assez haut et que çà dépasse sur le trottoir, ça ne gênera personne) d’après la photo.<br /> Je pense en tout cas que ca serait pas mal, même raccordé à un abri bus solaire pas loin par ex. Dans ce cas il y aurait de quoi produire assez pour recharger les trottinettes ou pas loin.
adippe
et donc là ou 12 trottinettes pouvaient etre garées sur un emplacement matérialisé (en prenant la place d’une voiture … ca ne manque tellement pas … mais c’est un autre débat ^^), maintenant y’aura ce truc ou seule la moitié des trottinettes auront une place … du coup les 6 autres se retrouverons sur le trottoir … ca va pas un peu à l’encontre du but initial ?
Oncle_Picsou
Il y a l’air d’y avoir 12 slots, 6 de chaque côté ^^
adippe
je savais bien qu’on petit malin allait faire cette réflexion <br /> ce que je veux dire c’est que avec la machinerie sur un des cotés (probablement l’emplacement des batteries) et les slots, forcément on met moins de trottinettes autour de cette machine que si la machine n’était pas là du tout
crrptd
Je ne travaille pas dans l’urbanisme et je ne suis pas non plus maire de Paris ou alors quelque chose m’échappe mais c’est moi où au plus ça va au plus ils font n’importe quoi dans cette ville ?
Batc
Superbe initiative ! Il est temps que l’urbanisme soit totalement revu à Paris. Des pistes et des aménagements (parkings, zone de recharge, zone d’arrêt minute, signalisation…)
Oncle_Picsou
Oui c’est certain, et en les empilant l’une sur l’autre, ça prendrait encore moins de place <br /> Un centre ville, il faut que ça reste un minimum propre et ordonné: c’était le bordel, et là ça va dans le bon sens je trouve.<br /> Après il faut effectivement qu’il y en ait en nombre suffisant!
WhyPok
Sur une année à Paris je dirais 200 W/h
JeXxx
Le problème, une manif, un co**ard qui monte dessus et c’est cassé…
Oncle_Picsou
C’est ce que j’aurais dit également pour 2m², mais sans prendre en compte l’ombrage des immeubles alentours, du coup ça doit varier pas mal ^^
WhyPok
oui et il faut prendre en compte les variations jour/nuit ainsi que saisonnières, en maillant le réseau avec en parallèle des batteries ça pourrait être plus facilement gérable, je pense
Oncle_Picsou
Le problème, c’est donc l’incivilité de nos compatriotes <br /> Avec le coût de l’installation à sa charge + une amende bien salée en cas de dégradation, je pense que ça ferait moins les malins.<br /> Mais dans un pays où les gens peuvent détruire les biens publics impunément, effectivement…
Oncle_Picsou
Oui le but serait de recharger les batteries, pas les trottinettes directement ^^
WhyPok
Mettons des caméra de surveillance dessus ! Pour votre sécurité physique et celle de vos investissements ! ( je blague hein, bien que ça pourrait nous être vendu comme ça ^^ )
WhyPok
Effectivement ^^ Plug and Play de batteries.<br /> Après les vols est un autre problème qui peuvent être contre carré par divers techniques…
sifujedi
C est vraiment une superbe idée mais au vu des migrants, délinquants ou autre anarchiste sur Paris, j ai bien peur que ces belles stations ne durent pas.
steven19
abonnement Pro EDF 0.08 le KW/h soit grosso modo la recharge complète d’une trottinette ou vélo , j’imagine que la rentabilité de panneaux solaires serait pas bonnes<br /> par-contre il y a une vrais question toutes les station de bus , Taxi , vélo , et maintenant trottinette avec une revente direct à EDF pourrais apporter combien de Mw par jours ?
Oncle_Picsou
C’était plus pour éviter d’avoir a les connecter au grid (comme c’est le cas maintenant), mais effectivement, en revente ça serait surement pas mal.<br /> Comme je disais dans un autre post, avant de penser à faire d’horrible fermes solaires ou éoliennes, qu’ils utilisent toute les surfaces des toitures des exploitations agricoles, entrepôts/usines (a coupler avec des toitures végétales pour contrer un peu les ilots de chaleur crées par le « tout béton »).<br /> Avec une installation faite par l’état et l’état possède ton installation pour 15 ans.<br /> Ils remboursent leur investissement en vendant l’électricité produite.<br /> Au bout de 15 ans, tu deviens propriétaire de ton installation et tu dois prendre en charge les coûts d’entretien.<br /> Ça serait tout bénef pour tout le monde, l’économie et la planète incluse.<br /> Dans le cas des agriculteurs par exemple, ça leur ferait également un complément de revenu non négligeable, étant donné les surfaces de toitures dont ils disposent généralement.
JMV26
Utiliser une surface végétale pour une ferme solaire est en effet une abération. Isoler les toits et mettre des panneaux cela a un vrai sens. On a par contre beaucoup trop de charlatans dans ce milieu. J ai le bonheur d avoir fait un très bon choix d interlocuteur. La trottinette électrique n a de sens que si l on reprime de façon suffisament les abrutis qui les détruisent, pire les jettent des les cours d eau. Le résultat d un point de vu écologique est désastreux. Le rétablissement du pilori s impose.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Google Maps ajoute les feux de signalisation sur Android
L'excellent PC portable gamer Lenovo Legion RTX 2060 à un prix digne des soldes
Apple confirme que ses futurs Mac ARM supporteront bien la technologie Thunderbolt d'Intel
La Commission européenne prolonge l'enquête sur le projet de fusion PSA-Fiat Chrysler
Le Conseil national du numérique fait 50 propositions pour un numérique responsable
NVIDIA dépasse Intel en capitalisation et devient le fabricant de puces américain le plus valorisé
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
Des astronomes découvrent le noyau mis à nu d’une géante gazeuse
NVIDIA : une GeForce RTX achetée, le jeu Death Stranding offert
Le SSD Crucial 500Go au prix cassé de 66€ chez Amazon
Haut de page