Test Anker Soundcore Life Q30 : réellement le meilleur casque bluetooth à moins de 100€ ?

01 avril 2021 à 12h15
1
© Guillaume Fourcadier pour Clubic

Marque fille d'Anker, Soundcore est spécialisée dans les produits audio abordables, aux excellents rapports qualité-prix.  La marque est par exemple présente dans le secteur des True Wireless , avec les très bons Liberty Air 2 Pro , tout en se faisant un nom sur les casques ANC à moins de 100 euros, comme le Life Q20. Avec le casque Bluetooth ANC Life Q30, le constructeur affine encore sa recette afin de promettre, sans exagération, le meilleur casque ANC à moins de 100 euros du marché.

Soundcore Life Q30
  • Bonne qualité sonore
  • Autonomie titanesque
  • Excellente isolation
  • Confort
  • Application bien pensée
  • Multipoint
  • Mais des basses un peu débordantes
  • Mode Transparence très moyen

Plastique, oui, mais mieux que les autres

Bien que le design du Soundcore Q30 ne soit pas original, il se démarque suffisamment pour être assez vite reconnaissable. Contrairement à
la plupart des casques ANC modernes, à coques ovales, Soundcore mise sur une dualité : des coques rondes, mais se prolongeant en ovale vers les supports de transducteurs et les coussinets. L'arceau va au plus simple, avec une unique lame d'acier ajourée aux extrémités (pour le réglage de la hauteur), et recouverte d'un petit amortisseur en guise de repose-tête.

Cet arceau est relié à une structure en plastique, faisant le lien avec les coques, tout en intégrant deux axes de rotation. Le casque peut ainsi pivoter et se mettre à plat, pour se ranger plus facilement dans sa pochette de transport rigide.

© Guillaume Fourcadier pour Clubic

Si rien n'est jamais premium ici, les reproches sur la prédominance du plastique ne sont pas spécialement justifiés. À ce prix, et à moins de 250 euros en général, il est rare de retrouver vraiment mieux, à part chez
Marshall . Le Life Q30 est relativement dense, très bien assemblé, et ne possède pas de défaut structurel. Il ne provoque, par exemple, presque aucun grincement une fois en main. Le Philips PH805 ou le Sony CH710n pour ne citer que deux références classiques, sont plus chers mais pourtant nettement moins sérieux à ce niveau. En bref, un résultat très honnête, largement dans ce qu'on pourrait attendre d'un bon casque de moyenne gamme.

Le confort est tout aussi sérieux. À défaut de proposer les coussinets les plus épais, ou les plus respirants du monde, Soundcore intègre des
modèles bien enveloppants, auxquels vient s'ajouter un serrage très léger de l'arceau. À moins d'être équipé d'une très petite tête, l'amplitude de réglage est suffisante pour pratiquement toutes les morphologies. Enfin, le poids de 263 grammes est à peu près similaire à celui des produits Bose et Sony. Presque un poids plume donc.

Simples boutons, mais belle application

S'il y a bien un point sur lequel Soundcore lâche du lest sur le haut de gamme, ce sont les commandes. Toutes les actions passent par deux
groupes de boutons fins, un peu cheap, situés à l'arrière des deux coques. Rien de tactile, et pas de boutons de qualité supérieure. L'entrée de gamme se fait ici sentir.

© Guillaume Fourcadier pour Clubic

Leur prise en main est heureusement assez rapide, puisque ces
boutons sont plutôt bien disposés, et pas trop nombreux :

  • Côté gauche : un bouton On/off/appairage ; un bouton de réglage du mode de réduction, basculant entre ANC, off, et mode Transparence
  • Côté droit : deux boutons de volume, actionnant le passage de pistes via un appui prolongé ; un bouton lecture/pause, déclenche l'appel à l'assistant vocal par défaut avec un appui long

Des commandes suffisamment réactives et bien pensées pour amener une ergonomie complète, même si ceux-ci sont un peu plus cheap que le
reste du casque. À noter, il existe un simili-mode tactile. En recouvrant la
coque droite du plat de la main, le casque bascule entre les différents modes de réduction de bruit.

À ce prix, l'un des avantages est l'intégration du Life Q30 à l'application dédiée Soundcore. Celle-ci permet de mettre à jour le casque et d'apporter quelques réglages.

Si nous n'avons pas droit à un déluge de fonctionnalités, comme ce que peut proposer Sony avec Headphones Connect, l'application Soundcore est déjà assez intéressante, en particulier sur l'approche sonore. Deux options de réglages sont par exemple disponibles.

La première option donne le choix entre un bon panel d'égaliseurs prédéfinis. La seconde option permet de créer des profils d'égalisation personnalisés, en jouant sur un égaliseur huit bandes, ajustant chaque sonorité entre +6 et -6 dB. La précision n'est pas extrême en pratique, mais suffisamment pour faire légèrement évoluer, sans trop de casse côté distorsion, le caractère du casque.

Autre fonction intéressante, la présence d'un générateur de bruit de fond, chose qui existe déjà sur l'application Connect de Jabra. Celle-ci permet d'ajouter des sons agréables ou continus, comme un bruit de pluie ou le chant d'oiseau, et d'ajuster leur volume individuellement. Le genre d'option très gadget sur le papier, mais pas désagréable à avoir sous la main.

En revanche, pas de réglage des boutons ni d'ajustement précis de la réduction de bruit (même si trois presets sont disponibles) ou du
retour sonore.

Difficile de parler d'un roi de l'ergonomie, d'autant plus qu'il manque quelques options avancées comme la présence de capteurs dans les
oreillettes (lecture/pause auto), mais le Life Q30 propose une expérience assez complète. En pratique, ce casque est particulièrement agréable à utiliser au quotidien.

Stabilité et saint multipoint

Rien ou presque n'est laissé au hasard sur la connectivité. Puce Bluetooth 5.0 des plus classiques, et support des codecs SBC et AAC « seulement ». Les adeptes de codecs dits « HD » feront grise-mine, mais cela permet de conserver au maximum l'autonomie et la stabilité du signal.

Et stabilité, il en est bien question. Presque rien à dire, puisque la portée est exemplaire, et nous n'avons tout simplement eu aucun saut de son ni aucun bug, pas même en utilisant le Pixel 3 (une performance rare). 

© Guillaume Fourcadier pour Clubic

Mais surtout, le Life Q30 intègre la connectivité multipoint. Il est ainsi possible de se connecter à deux appareils en simultané sur le profil audio, et basculer rapidement entre les flux. Une fonction qui est beaucoup moins rare sur casque que sur des écouteurs True Wireless , principalement pour des problématiques de stabilité, mais loin d'être majoritaire pour autant. Pour un produit supposément d'entrée de gamme, cela est même un luxe.

Le silence est d'or, pourquoi se ruiner ?

Alors que les casques d'entrée et milieu de gamme peinent à suivre sur l'isolation active, Soundcore montre que la nouvelle génération de casque, tout comme la nouvelle génération de True Wireless, est tout à fait capable de réussir cet exploit sans se ruiner. Il faut l'entendre pour le croire, mais le Life Q30 est si efficace dans sa gestion de l'isolation qu'il faut monter dans les bons milieux de gamme voire les haut de gamme pour faire véritablement mieux. Sony, Bose, Sony ou B&W parviennent
toujours à le battre, mais le modèle ridiculise pratiquement tout ce qui existe dans l'entrée et le milieu de gamme.

L'isolation passive est déjà d'un très bon niveau, avec une bonne atténuation dès les haut-médiums. Les aigus sont largement sabrés, comme ce qu'un bon casque fermé peut proposer.

En rouge, le signal de base. En vert : avec ANC. En violet : ANC Off. En orange : mode transparence

L'isolation active prend parfaitement le relais, et commence dès les plus basses fréquences. Le casque affiche régulièrement dans une atténuation de 15-20 dB, parfois un peu plus, parfois un peu moins. Une performance
aussi brillante dans les médiums, même dans la « zone de croisement »
avec l'isolation passive. L'atténuation est importante, mais surtout régulière, il n'y a pas de cassure entre différentes gammes. Si la réduction de bruit à petit bruit est votre demande principale, difficile de trouver aussi convaincant.

En revanche, le casque laisse assez facilement s'échapper les sons vers l'extérieur, en particulier dans les médiums. Un son à fort volume sera vite entendu par les voisins.

Le mode Transparence n'est pas mauvais quant à lui, mais manque un peu de naturel. Ce mode possède l'un des écueils classiques du genre, à
savoir une amplification des médiums et haut-médiums, et l'impossibilité de rattraper vraiment les aigus atténués par les coussinets.

Le kit main-libre est correct, mais un peu erratique. La voix reste intelligible, surtout pour cette gamme de prix, et la gestion du bruit est suffisante, sauf cas extrême.

Une autonomie stratosphérique

Point étonnant pour un modèle d'entrée de gamme, l'autonomie est annoncée à pas moins de 40 heures avec ANC, et jusqu'à 60 heures sans ANC. Un chiffre qui là-aussi est plutôt l'apanage des très haut de gamme.

En utilisation classique avec ANC activé et laissé sur le mode "transport", nous avons atteint 42 heures 30. Un chiffre poussé à environ 57 heures sans ANC. Un chiffre stratosphérique pour un produit aussi abordable. La recharge passe par son port USB-C, et prend environ 1 heures 45 pour passer de 0 à 100 %.

Un son maitrisé, mais pas dans l'équilibre

Amateurs de son très rond, le casque est sans doute fait pour vous. Le transducteur utilisé, un classique modèle de 40 mm, est d'une assez bonne qualité technique, mais son réglage de base fait la part belle aux
sensations, quitte à paraitre trop emphatique.

© Guillaume Fourcadier pour Clubic

À l'image du Sony WH-1000xm3 , et même un peu plus, le casque est très rond, très ample, il ronronne des basses dès qu'il en a l'occasion, déborde
un peu sur les voix. Les médiums sont bien plus réguliers, ce qui permet de conserver une bonne aération et un bon niveau de détails, les voix et les fréquences de cette gamme ne sont ainsi pas noyés.

Les aigus, même si pas mauvais pour un produit de ce genre, sont un peu joueurs, marqués par un caractère oscillant. Des creux et des pics, pour un résultat assez clair, mais sans une technicité immense.

La scène sonore est plutôt correcte, puisqu'à défaut d'être large ou très profonde, elle reste détaillée, et ne noie pas les différents instruments entre eux.

En replaçant le Life Q30 dans sa gamme de prix, il n'y a pas grand-chose à dire. Clairement, le Soundcore fait beaucoup mieux que ce que propose le CH710N de Sony, extrêmement plat et fade en comparaison, ou même le
Philips PH805. Le Soundcore n'est pas un monstre d'audiophilie, sa signature sonore le dépasse un peu, mais le casque reste d'un niveau technique satisfaisant, surtout pour par rapport à la concurrence directe.

Une siganture sonore très basseuse. En marron, le signal capté avec ANC. En Violet, sans ANC. En vert, le casque avec égalisation "réduction des graves", salvatrice dans certains cas

En utilisant le preset sonore "réduction des graves", le casque conserve la même énergie tout en étant moins envahissant. Un réglage qui, clairement, montre que le transducteur utilisé a vraiment de la marge.

Nous pouvons également noter que, en mode ANC Off, les basses sont déjà plus contenues, un peu plus régulières, pas aussi débordantes. Un mode préférable, d'une certaine façon.

Si le Q30 est plutôt à réserver aux musiques modernes et aérées, lui permettant de compenser son caractère un peu (trop) batailleur sans le noyer de détails, il reste d'une bonne polyvalence générale, car ne s'effondre jamais face à une difficulté. Avec un son encore un peu plus travaillé et plus sage, nous aurions pu tutoyer le 10/10.

L'avis de Clubic

Sérieux sur pratiquement tout ce qu'il entreprend, le Soundcore Life Q30 est l'un de ces rares casques amenés à faire bouger les lignes. En l'occurrence, la marque prouve qu'il est possible de créer un très bon casque ANC à 80 euros, se permettant de renvoyer la plupart des marques historiques et leur casques entrée et moyen de gamme dans les cordes. Une réussite quasi-totale.

Soundcore Life Q30

9

Petit prix, mais immenses possibilités. Le Life Q30 de Soundcore est clairement ce qui se fait de mieux dans sa gamme de prix. Un produit qui ne néglige aucun domaine, pour se hisser à la hauteur des bons moyen de gamme. Un casque presque parfait dans son genre donc.

Les plus

  • Bonne qualité sonore
  • Autonomie titanesque
  • Excellente isolation
  • Confort
  • Application bien pensée
  • Multipoint

Les moins

  • Mais des basses un peu débordantes
  • Mode Transparence très moyen

Fabrication 8

Confort 8

Ergonomie 8

Isolation 9

Autonomie 9

Son 8

Modifié le 07/04/2021 à 10h35
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Wasteland 3 : une première extension nommée The Battle of Steeldown prévue le 3 juin
Oculus : un système d'abonnement introduit pour certaines applications du Quest Store
L'Apple Pencil 3 se profile à l'horizon et serait dévoilé ce mois-ci avec les AirPods 3
Cyberpunk 2077 : un dataminer découvre de nouvelles quêtes dans les fichiers du patch 1.2
Samsung songe à une tablette qui se plie en trois pour 2022
5 ans après, le film Warcraft dévoile 14 minutes de scènes coupées
Le Samsung Galaxy S20 FE sous la barre des 400€ chez RED by SFR
MetaHuman : l'outil de création de personnages d'Epic Games disponible en accès anticipé
Test d'Ashwalkers : A Survival Journey, l'aventure avait si bien démarré...
Comparatif des meilleurs claviers gamer (2021)
Haut de page