Jaguar Land Rover voudrait payer les automobilistes en cryptomonnaie pour leurs données

le 05 mai 2019 à 12h49
0
Embouteillage

Le constructeur automobile britannique Jaguar Land Rover a entamé des tests visant à rémunérer les propriétaires de véhicules qui communiqueraient des informations quant au trafic ou à l'état de la route. Et la rétribution s'effectuerait via la cryptomonnaie IOTA.

Envoyer des données sur le trafic routier ou la présence éventuelle de dégradations, tout en conduisant, est une pratique courante. C'est d'ailleurs le système sur lequel repose certaines applications de navigation, telles que Waze. Jaguar Land Rover entend s'inspirer de cette pratique, mais en récompensant ceux qui fournissent les informations.

Premiers tests en Irlande


En effet, le groupe automobile haut de gamme a annoncé avoir lancé des expérimentations sur sa technologie « smart wallet ». Celle-ci permettrait une rémunération des automobilistes à chaque fois que leur voiture transmet automatiquement des informations quant aux conditions de conduite. Ces données pourraient alors être exploitées par les autorités locales ou des entreprises de logistique.

Les tests ont pour l'heure débuté à Shannon, en Irlande, où le constructeur possède un grand centre d'ingénierie. Parmi les premiers modèles concernés, figurent le SUV Jaguar F-PACE et le Range Rover Velar.



Des données payées un IOTA ?


Le groupe n'a pas indiqué combien pourrait gagner le propriétaire d'un véhicule à chaque communication. En revanche, on sait que cette rémunération interviendra sous la forme de tokens de cryptomonnaie. En effet, Jaguar Land Rover a noué un partenariat avec la IOTA Foundation, afin d'utiliser cette devise en guise de récompense. À l'heure d'écrire cet article, le cours de la monnaie virtuelle se situe un peu en dessous de 0,30 euro.

De plus, les automobilistes pourront utiliser le montant accumulé dans leur « smart wallet » pour payer certains services, tels que des péages ou du café. Une initiative qui fait écho à celle d'autres constructeurs, qui permettent l'achat de prestations via le système télématique du véhicule.

Source : Forbes

Modifié le 05/05/2019 à 17h17
Mots-clés : Automobile Crypto-monnaie
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Comparatif 2019 : quel matériel pour améliorer votre réseau Wi-Fi ?
Parcoursup, le retour : il revient avec un nouveau bug, 67 000 candidats dans le doute
Un document interne de la NASA révèle les détails de la mission Artemis
Tesla triple ses ventes en Europe grâce à l'arrivée de la Model 3
L’OMS va déterminer si l'addiction aux jeux vidéo doit être répertoriée comme maladie
Sony : les deux premiers téléviseurs 8K disponibles début juin
Microsoft : la Xbox One affichera bientôt la durée des téléchargements
SFR essaye (encore) de faire passer discrètement une augmentation de forfait RED
Comment retrouver sa voiture grâce à Google Maps ?
Après Boston Dynamics, Facebook aussi construit ses propres robots
scroll top