Bosch dévoile un câble universel et sans bloc de charge pour les véhicules électriques

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
09 septembre 2021 à 13h10
4
Bosch câble charge VE © Bosch
© Bosch Mobility Solutions

Pour celles et ceux qui roulent en véhicule électrique, il est nécessaire de disposer de deux câbles afin de pouvoir charger autant sur une simple prise 230 volts que sur une borne équipée d’une prise T2. Une charge encombrante et peu pratique au final. Bosch Mobility Solutions présente à l’IAA Mobility 2021 un nouveau câble qui résout ce problème.

En supprimant le connecteur de charge intégré au câble, Bosch va simplifier le quotidien des électromobilistes qui pourront se limiter à un seul câble doté de deux prises interchangeables.

Un câble pour deux types de connexion

Lorsque l’on roule en véhicule électrique, nous nous retrouvons confrontés à différents types de connecteurs. Si les bornes de recharge rapide disposent d'un câble équipé généralement d'un connecteur CCS Combo, c'est n'est pas le cas partout.

Il faut donc disposer d’un câble permettant de se brancher sur une prise 230 volts classique, mais aussi d’un câble permettant de se connecter à une borne accélérée de type 2 pouvant délivrer jusqu’à 22 kW.

Mais transporter en permanence deux câbles de 5 à 6 mètres, lourds car renforcés, avec un bloc de charge pour l'un, n’est pas franchement pratique. Pour supprimer cette contrainte, Bosch présente un nouveau câble qui permet de brancher les deux types de connecteurs. Il ne reste plus qu’un seul câble sur lequel on branche l’un ou l’autre connecteur suivant le besoin. Plus simple, plus pratique, il pourrait s’imposer à l’avenir.

Une avancée pour la recharge

Afin de charger efficacement un véhicule électrique, le connecteur côté voiture contrôle et supervise la puissance de la charge. À l’autre bout, le connecteur surveille la température pour éviter la surchauffe et les courts-circuits.

Ce nouveau câble sera proposé à la vente en milieu d'année prochaine aussi bien aux constructeurs automobiles qu’aux conducteurs de véhicules électriques.

Malgré le développement rapide des technologies, l’autonomie est toujours l’une des pierres angulaires pour les acheteurs de voitures électriques, qui redoutent la panne sèche. Pour rassurer les automobilistes, les constructeurs en font un argument de communication de poids. Et certaines valeurs crèvent le plafond. Voici notre classement.
Lire la suite

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
4
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Waze, Coyote et TomTom n’indiqueront plus certaines présences des forces de l’ordre à partir du 1er novembre
Les pneus « sans air » increvables Michelin Uptis ont été présentés à Munich
Quelle surprise ! Une étude montre que les conducteurs sont moins attentifs quand l'autopilote est activé
Volkswagen ID.4 : l'autonomie des différentes versions du SUV dévoilées
C'est un oiseau, c'est un avion ? Non, c'est un camping-car (solaire) !
Baidu commence à tester ses taxis autonomes Apollo Go à Shanghai
Les premiers pick-up Rivian R1T sortent enfin d'usine
Tesla bloque les réparations
Volkswagen ouvre un centre de recherche sur les cellules de batterie en Allemagne
Tesla Model Y : tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau SUV électrique
Haut de page