Nikola s'associe à General Motors pour produire son pick-up électrique Badger

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
09 septembre 2020 à 18h15
0

Si le constructeur américain Nikola a sous-entendu un moment qu’il allait produire lui-même son futur pick-up Badger, il a finalement opté pour une association avec General Motors pour réaliser et produire son véhicule.

Un accord gagnant-gagnant pour les deux entreprises qui permet à Nikola de profiter des technologies de batterie Ultium de GM ainsi que de sa capacité à produire rapidement. Parallèlement, cet accord permet à GM d’avancer sur la scène du véhicule électrique.

Batteries et piles à combustible signées GM

Dans cet accord, on apprend que General Motors va fournir les batteries Ultium qu’elle développe ainsi que sa pile à combustible pour alimenter le Badger de Nikola. Pourtant, Nikola avait annoncé il y a un an avoir fait des avancées considérables sur les batteries. Une information qui semble pour le moins surprenante et contradictoire.

Il en résulte que GM va réaliser une très grande partie du travail et fournir la partie électrique du Badger de Nikola, ce qui lui offre des opportunités de croissance supplémentaires en surfant sur la dynamique marketing de Nikola. Elle restera en charge du marketing et de la commercialisation du Badger et conservera la propriété de son nom.

Les partenaires semblent satisfaits de cet accord

GM met deux milliards de dollars sur la table pour avoir le droit de produire le Badger, voire d’autres véhicules de Nikola, en échange de 11 % des parts de Nikola. GM devient également le fournisseur mondial (hors Europe) pour les piles à combustible et les batteries que Nikola emploiera dans ses véhicules.

Trevor Milton, président fondateur de Nikola, a déclaré : « Nikola est l'une des entreprises les plus innovantes au monde. General Motors est l'une des principales sociétés d'ingénierie et de fabrication au monde. Vous ne pourriez pas rêver d'un meilleur partenariat que celui-ci. En nous unissant, nous avons accès à leurs pièces validées pour tous nos programmes, à la technologie de batterie Ultium de General Motors et à un programme de piles à combustible de plusieurs milliards de dollars prêt pour la production. Nikola obtient immédiatement des décennies de connaissances en matière de fournisseurs et de fabrication, une propulsion EV validée et testée prête à la production, une ingénierie de classe mondiale et la confiance des investisseurs ».

Marry Barra, P.-D.G. de General Motors, a déclaré à son tour : « Ce partenariat stratégique avec Nikola poursuit le déploiement plus large de la toute nouvelle batterie Ultium et des systèmes de pile à combustible Hydrotec de General Motors. Nous développons notre présence dans plusieurs segments de véhicules électriques à haut volume tout en développant une échelle pour réduire les coûts des batteries et des piles à combustible et augmenter la rentabilité »

Source : Electrek

4
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top