Magnifiques photos de la capsule Orion, sur son orbite avec vue sur la Terre et la Lune !

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
28 novembre 2022 à 18h16
5
Prendre la Terre sous son aile ! Orion y arrive grâce à différentes configurations de ses panneaux solaires pour prendre les clichés. Crédits NASA/ESA
Prendre la Terre sous son aile ! Orion y arrive grâce à différentes configurations de ses panneaux solaires pour prendre les clichés. Crédits NASA/ESA

Grâce à une nouvelle manœuvre réussie le 25 novembre, la capsule Orion poursuit sa mission Artemis I en orbite autour de la Lune actuellement. Elle en profite pour poursuivre ses tests et prendre de poétiques clichés avant d'entamer le trajet de retour… Pour notre plus grand bonheur !

Pour les équipes, pas question de relâcher l'attention.

Tenir la distance

La mission Artemis I se poursuit, même si les équipes de l'agence américaine ne sont plus dans la frénésie des premières manœuvres. Le 25 novembre, la capsule Orion a allumé son moteur principal pour se placer en orbite distante rétrograde autour de la Lune. De quoi l'observer de (très) loin, entre 69 000 et 86 000 kilomètres de la surface sélène.

Le module de service européen de la capsule Orion bien visible dans la lumière ! L'orbite DRO amène Orion loin de la Lune. Crédits NASA/ESA
Le module de service européen de la capsule Orion bien visible dans la lumière ! L'orbite DRO amène Orion loin de la Lune. Crédits NASA/ESA

Orion n'y reste que quelques jours, le temps de quelques observations, des tests d'orientation et des vérifications de communication ou de trajectoire : dès ce jeudi 1er décembre, la capsule va freiner et adopter une nouvelle orbite elliptique, qui lui permettra une autre manœuvre de freinage à moindre coût pour prendre la direction de la Terre. Le retour, déjà ? Oui, mais la mission de démonstration remplit pour l'instant tous ses objectifs.

Un record avant le retour ?

D'ailleurs c'est aujourd'hui, le 28 novembre, qu'Artemis I passe à son point le plus lointain par rapport à la Terre, plus de 430 000 kilomètres. Un record, de fait, pour une capsule habitable… En tout cas c'est ce qu'annonce la NASA. Cela a généré quelques discussions, le module lunaire de la mission Apollo 10 ayant été bien plus loin en orbite héliocentrique, tandis qu'Apollo 13, si elle est restée plus proche, avait effectivement des astronautes à bord, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Ce qu'il faut avant tout en retenir c'est que tout fonctionne malgré les centaines de milliers de kilomètres… Y compris, comme on peut le constater, les caméras placées au bout des panneaux solaires du module de service.

La Lune, vue d'ailleurs que la Terre... Elle n'a évidemment pas le même profil, puisqu'elle nous montre toujours le même côté ! Elle est aussi au centre de l'attention, avec pas moins de 4 missions dédiées vers elle en 2022. Crédits NASA/ESA
La Lune, vue d'ailleurs que la Terre... Elle n'a évidemment pas le même profil, puisqu'elle nous montre toujours le même côté ! Elle est aussi au centre de l'attention, avec pas moins de 4 missions dédiées vers elle en 2022. Crédits NASA/ESA

À noter qu'au sol, les équipes sont en train de terminer l'évaluation finale des dégâts liés au décollage. Il semble en effet que le premier tir du Space Launch System (SLS) ait abîmé la tour de lancement mobile plus que prévu. Toutefois la NASA a communiqué les résultats initiaux montrant qu'il n'y avait a priori aucun dégât majeur ou structurel.

Nouvelle éclipse de Terre vue par Artemis ce 28 novembre et diffusée en direct. Crédits NASA/ESA
Nouvelle éclipse de Terre vue par Artemis ce 28 novembre et diffusée en direct. Crédits NASA/ESA

Source : NASA

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (5)

Martin_Penwald
Ah, oui, j’ai vu, le site de lancement s’est fait défoncer la mouille. Je sais que l’espace, c’est dur, mais parfois la NASA semble être pleine d’amateurs.<br /> (Et oui, les rovers sur Mars, les photos du système solaire de Mercure à Pluton, etc sont de fabuleux succès, mais à côté, on a Columbia 2003).
gemini7
Superbe photo du module et de la terre et super article, vite les missions habitées.<br /> Oh, 2ᵉ photo, l’éclipse de terre, joli.<br /> Merci pour cet article, Eric. Encore… ⁣
PaowZ
Marrant, dans le premier cliché, la taille de la Terre paraît analogue à celle de la lune quand on l’observe depuis la Terre… quelle est la relation entre la distance de l’objet et son observateur et sa taille « apparente » dans le ciel ?<br /> C’est comme pour le soleil qui fait 109 fois le diamètre de la Terre, pourtant dans le ciel, ça paraît pas bien gros (150MKm de distance)…
Remoss
Quoiiii ? La terre n’est pas plate???
FlavienS
Dans le tournage, ils ont oublié que la Lune était plus petite que la Terre …
ebottlaender
« Si je peux cacher le Soleil avec ma main, alors ma main est plus grosse que le Soleil »<br /> (ou alors, étant plus près de la Lune que de la Terre, cette dernière est plus grande sur les photos…)
Voir tous les messages sur le forum