James Webb : un impressionnant plongeon au cœur de la nébuleuse d'Orion

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
14 septembre 2022 à 08h26
7
Nébuleuse Orion © NASA/ESA/CSA/PDRs4All ERS Team/Salomé Fuenmayor
© NASA/ESA/CSA/PDRs4All ERS Team/Salomé Fuenmayor

Mais il ne s'arrêtera donc jamais ?! James Webb nous offre sur un plateau d'argent une énième photo en direct de l'espace. Après la nébuleuse de la Tarentule, c'est celle d'Orion qui a l'occasion de briller.

Et c'est grâce à un travail d'équipe à l'échelle internationale que nous pouvons admirer le résultat.

Un télescope qui change tout

C'est dans le cadre d'un programme d'observation prioritaire que les yeux de James Webb se sont récemment posés sur la nébuleuse d'Orion. Située à 1 350 années-lumière de la Terre, cette zone finalement assez proche de nous pourrait se révéler être un véritable puits de connaissances. Pourtant, il était jusqu'à présent très difficile d'observer ce lieu.

Nébuleuse Orion © NASA/ESA/CSA/PDRs4All ERS Team/Salomé Fuenmayor/Olivier Berné
© NASA/ESA/CSA/PDRs4All ERS Team/Salomé Fuenmayor/Olivier Berné

En effet, de grandes quantités de poussière masquent considérablement la nébuleuse d'Orion. Si bien que le télescope Hubble se trouvait dans l'incapacité de percer ses secrets. Heureusement, cette problématique a pu être réglée grâce aux outils avancés de James Webb. Ce dernier est capable de transpercer les fameuses couches de gaz puisqu'il observe le cosmos par le prisme de l'infrarouge. Il en résulte un cliché remarquable (voir en haut de cet article) qui aura visiblement beaucoup à nous apprendre.

Observer pour mieux comprendre

Ce qu'il est important de comprendre, c'est que la nébuleuse d'Orion est un véritable nid d'étoiles. On y trouve notamment des amas de jeunes étoiles massives, des systèmes stellaires en cours de formation (avec une proto-étoile en leur centre) ou encore des filaments de matière très denses. Ainsi, cette zone s'apparente aussi grande que celle qui abritait notre système solaire à sa naissance, il y a 4,5 milliards d'années de cela.

Nébuleuse Orion © NASA/ESA/CSA/PDRs4All ERS Team/Salomé Fuenmayor
© NASA/ESA/CSA/PDRs4All ERS Team/Salomé Fuenmayor

L'objectif affiché par les scientifiques est donc de comprendre l'émergence de tels objets célestes et ainsi obtenir des informations plus concrètes sur les procédés à l'origine du système qui abrite la Terre. Des analyses plus poussées sont actuellement menées sur la nébuleuse d'Orion via les prises de vue effectuées par le télescope James Webb. De belles découvertes nous y attendent peut-être.

Source : CNRS

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
8
FortyTwo
C’est magnifique et fascinant.
Than
C’est ce genre de choses qui devraient nous faire relativiser notre quotidien…<br /> C’est beau.
SlashDot2k19
Juste magnifique, on s’en lasse pas
Arthur_12
Il est vraiment fantastique cet instrument, parfois l’humanité est capable de faire des choses fantastiques, mais malheureusement c’est trop rare.
Gloumouf
Ça ne rapporte pas d’argent et ça n’a pas d’utilité au quotidien donc beaucoup de gens s’en foutent. Ces milliards dépensés pour rien auraient été bien mieux investi pour construire des stades climatisés dans le Sahara.
bennukem
J’espère qu’un jour on arrivera à reproduire grandeur nature le paysage de mad max. Ça avait de la gueule sur l’écran de ciné.
Alexzeyos
Roy Batty aurait apprécié de voir ces clichés .
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Êtes-vous prêts pour le bracelet de paiement ? Le français Fyve se lance en couleurs
Pourquoi les joueurs préfèrent les cartes graphiques milieu et bas de gamme ?
Mort de Stadia : Google aurait annulé une suite de Death Stranding
Samsung : découvrez les rendus du futur Galaxy A14
Airbnb va donner de l'argent aux hôtes qui font des travaux de rénovation énergétique
Crypto et influenceurs : pourquoi Kim Kardashian risque-t-elle 1,26 million de dollars d'amende ?
Là où meurent les Autolib... un cimetière découvert en pleine campagne
Profitez d'une belle remise sur le Samsung Galaxy S20 FE
Non, l'iPhone 15 n'aura pas Touch ID (ni les iPhone suivants)
Gboard Bar, ce clavier dévoilé par Google Japon est parfaitement incroyable
Haut de page