La station spatiale chinoise accueille Wentian, son nouveau module scientifique

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
25 juillet 2022 à 17h55
6
CZ-5B Wentian © CASC
Impressionnante photo du décollage de CZ-5B avec le module Wentian. Crédits : CASC

La Chine a fait décoller ce 24 juillet son lanceur le plus puissant, Longue Marche 5B (CZ-5B), pour transporter le nouveau module Wentian vers sa station spatiale. Amarré dans la même journée, il double pratiquement l’espace disponible pour les astronautes et soutiendra les missions scientifiques de longue durée.

C’est un mastodonte !

Place à Wentian à bord de la station spatiale chinoise

Wentian est un énorme module de station spatiale. Pratiquement 18 mètres de long, 4,2 mètres de diamètre pour sa partie pressurisée, 23,2 tonnes sur la balance… Un champion poids lourd pour que la Chine puisse disposer de nouvelles capacités au sein de sa station spatiale !

Et pour cela, l’agence nationale a eu besoin du lanceur le plus capable de son arsenal : CZ-5B, version particulière dédiée à l’orbite basse, si puissante qu’elle peut embarquer 25 tonnes sous sa grande coiffe. Le décollage, lui, a eu lieu ce 24 juillet à 8 h 22 (Paris), pour un peu plus de 8 minutes de poussée depuis le site de Wenchang, qui accueillait au passage un public nombreux et de plus en plus avide de décollages au profit du programme habité.

Il faut dire que CZ-5B est spectaculaire, avec son étage central (moteurs à Hydrogène-oxygène) et ses quatre puissants boosters (moteurs à Kérosène-oxygène). Et ce « show », diffusé en direct à la télévision chinoise, s’est soldé par une réussite et l’éjection de Wentian en orbite basse.

Wentian module station spatiale chinoise SSC © CNSA/BACC
Le très impressionnant module Wentian. Crédits : NASA/BACC

La station passe au niveau 2

Une fois en orbite, le module Wentian a partiellement étendu ses grands panneaux solaires de 30 mètres de long chacun avant de se propulser à la rencontre de la SSC, puis de s’amarrer après seulement 13 heures de vol. Une prouesse due à la précision de l’injection en orbite, mais aussi des manœuvres pour rejoindre ensuite la station volant à 390 km d’altitude environ et 42° d’inclinaison.

Les trois occupants de la SSC, Chen Dong, Liu Yang et Cai Xuzhe ont ensuite patienté un peu avant d’ouvrir l’écoutille de liaison et de pénétrer pour la première fois dans leur nouveau grand laboratoire. L’espace pressurisé est volumineux, d’autant qu’il manque pour l’instant une part importante des installations scientifiques (plutôt orientées médecine) qui prendront place à l’intérieur : une station immaculée et sans rangements débordants est une station neuve !

On retrouve, en plus des emplacements pour les racks scientifiques, trois nouvelles couchettes pour des astronautes et un sas dédié aux sorties extravéhiculaires à son extrémité. À l’extérieur, l’agence a pour l’instant installé un nouveau bras robotisé, mais aussi de nombreux emplacements pour des expériences sur les flancs de Wentian.

Le Tetris ne fait que commencer

La station spatiale chinoise est à présent constituée de deux modules permanents, Tianhe (module principal) et Wentian, mais aussi d’un cargo Tianzhou 4 et de la capsule habitée Shenzhou-14. D’ici la fin de l’automne, les équipes utiliseront le nouveau bras robotisé pour changer Wentian de place et former un « T » avec l’arrivée d’un deuxième grand module scientifique, le « jumeau » de Wentian dédié à des expériences plus tournées vers la physique, Mengtian.

D’ici là, l’équipage à bord aura fort à faire pour installer et mettre en place tous les systèmes intérieurs, puis extérieurs, pour que la station atteigne rapidement son plein potentiel. Il faudra du temps pour tout mettre en place, et même la prochaine rotation d’équipage chinois, prévue pour novembre prochain, devra mettre du cœur à l’ouvrage.

Chute d’étage à prévoir

Côté terrestre, une nouvelle polémique est à prévoir sur la sécurité des lancements chinois. En effet, comme pour les autres décollages de CZ-5B, le très imposant premier étage (21 tonnes à vide) entrera de manière incontrôlée quelque part sur Terre dans les jours à venir (entre 42° Nord et 42° Sud).

Même si le danger est faible, et que la probabilité qu’il s’abîme dans l’océan est particulièrement forte, il faut donc espérer que ce dernier se consumera le plus loin possible des zones habitées qu’il survolera plusieurs fois d’ici là. Il sera en effet impossible de prédire plus de quelques heures à l’avance la zone du globe qui sera concernée.

Source : Spaceflightnow

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
cid1
Les Chinois ont peut-être commencé avec une fusée de construction Russe, mais ils prouvent au monde entier qu’ils ont bien avancé seuls pour leur station spatiale et leurs exploits récents, à moins qu’ils aient encore des aides Russes? je ne sais pas.<br /> Quoiqu’il en soit leur programme spatial avance a grand pas. ; )
spip74
et ils sont les seuls maîtres à bord
Kratof_Muller
Il n’est pas exclu que du personnel étranger soit invité à bord dans le cadre de collaborations internationales.
gothax
Belle réussite en effet. Leur station prend forme et c’est intéressant.
Bilbo
A replacer dans le contexte des sanctions que subit la Chine elle-aussi, y compris dans le domaine scientifique comme le spatial. Rien d’étonnant au renforcement des accords avec la Russie et d’autres pays sanctionnés, un nouveau bloc de l’Est est en train de naître …
ullbach
le pib chinois pèse déjà 80 % du pib américain « officiellement »<br /> ils sont les premiers dépositaires de brevets au monde, ont pris de l’avance dans l’intelligence artificielle, le quantique, possèdent une constellation satellitaire propre. Ils ont pris de l’avance dans le nucléaire et développent un mix énergétique sans dogmatisme (ferme solaires spatiales en projets, centrales à charbon de moins en moins polluantes) ont planté la plus grande forêt du monde…On peut faire des pages<br /> C’est juste une civilisation multimillénaire qui a été pour la grande partie de l’histoire la plus riche et qui a retrouvé sa place<br /> " un nouveau bloc de l’Est est en train de naître …"<br /> c’est parce que tu transposes ta vision sur la leur. Ils ne réfléchissent pas en « bloc » ou « alliance » ce n’est pas leur fil conducteur. Ils se développent, point. C’est pour cela qu’ils sont la première puissance commerciale au monde, c’est un pays d’échange, depuis la nuit des temps (anciennes routes de la soie…)
Bilbo
Ils auront quand même besoin plus tard de la garantie Russe, pas pour rien qu’ils n’ont pas condamné la Russie à l’ONU pour l’Ukraine, renvoi d’ascenseur en perspective si vous voyez ce que je veux dire …<br /> Aux dernières nouvelles la Russie veut elle aussi sa propre station spatiale, et a déjà programmé la fin de sa contribution à l’ISS pour 2024. Cela signifie que l’ISS est perdue car elle ne sera plus maintenue en orbite.
ebottlaender
Non, la SSC n’a rien à voir avec la Russie<br /> Non, la Chine n’a pas besoin de l’aval de la Russie pour grand chose (éventuellement la politique et ses arcanes…)<br /> Oui, la Russie aimerait sa station spatiale<br /> Non, la contribution russe ne s’arrêtera pas en 2024. Le terme exact est « après 2024 » et l’article à ce propos arrive dans quelques poignées de minutes.<br /> Non, ça ne signifie pas que l’ISS est perdue.<br />
Bilbo
L’ISS ne sera pas perdue: si la Russie continue à la maintenir en orbite, ce qui soulève la question du paiement de ces opérations (qui paierait la Russie ?) d’autant que certains éléments sont impactés par les sanctions, faudrait aussi lever les sanctions …<br /> Pour les usa la fin de l’ISS est prévue de toute façon pour « 2030 ».<br /> (Pas de tutoiement svp, c’est irrespectueux et contraire aux règles de bonne conduite sur l’internet: vous ne me connaissez pas, tutoieriez-vous un inconnu dans la rue ? … )
ebottlaender
Nulle part je ne vous ai tutoyé. Mais nous ne sommes pas dans la rue, nous sommes sous un article que j’ai écrit. C’est différent.
Blackalf
bonjouramel.fr - Geekeries et découvertes ... au féminin – 30 Jun 20<br /> Du tutoiement sur les réseaux sociaux<br /> Je vais être honnête : un truc m'agace. Le vouvoiement sur les réseaux sociaux. Cette phrase peut être absurde mais elle ne l'est pas tant que ça. Dans la vraie vie, nous Français, on aime bien, quand on ne se connaît pas, mettre cette distance...<br /> Il ne faut pas confondre tutoiement et manque de respect. Le vouvoiement peut aussi être irrespectueux quand il est utilisé pour établir une distance.<br />
Bilbo
En tant que modérateur vous devriez savoir que l’on doit se comporter avec respect, et cela commence par le vouvoiement. Pour ce qui me concerne je ne tutoierai jamais un inconnu que ce soit sur le net ou dans la rue, le feriez-vous dans le métro par exemple ? …
kyosho62
Bilbo:<br /> Pour ce qui me concerne je ne tutoierai jamais un inconnu que ce soit sur le net ou dans la rue<br /> Et bien comme tu veux, mais c’est monnaie courante le tutoiement sur les réseaux
ebottlaender
Et surtout, espace public ne veut pas dire « dans le métro ou dans la rue ».<br /> Ici on est dans un espace modéré, avec un sujet établi dont le but est justement de discuter en commentaires. Cela n’a rien à voir avec un métro ou la rue. Imaginez plutôt un café après une séance de cinéma, dans lequel vous êtes libres de discuter du film, ou ici en l’occurrence de l’article.<br /> Bonus, vous pouvez papoter avec celui qui l’a écrit…
Blackalf
Bilbo:<br /> En tant que modérateur vous devriez savoir que l’on doit se comporter avec respect<br /> Et les membres devraient le savoir aussi…or lorsqu’on voit que 255 d’entre eux sur plus de 200.000 ont lu le règlement de la communauté, on a compris, n’est-ce pas ?
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

L'iPhone 12 Mini passe sous la barre des 600€ avec cette offre folle 🔥
Forfait pas cher : Free mobile fracasse le prix de sa série 90 Go !
Xiaomi nous en dit plus sur sa voiture électrique et les technologies maison qu'elle embarquera
Samsung Galaxy Z Fold 3 versus Galaxy Z Fold 4 : des évolutions suffisantes pour changer de smartphone ?
Cette solution VPN vous accompagne jusqu'à l'automne 2025 à -83% !
Non, vous ne rêvez pas ! Tesla a installé une piscine sur un Superchargeur
Pour vous, le meilleur antivirus du marché est disponible à -60% pendant un an !
Après Samsung et Xiaomi, c'est au tour de Motorola d'officialiser son Razr 2022
Microsoft introduit l'effet Mica dans Word 2021
Microsoft corrige plus de 120 failles, dont 17 critiques
Haut de page