Le retour sur Terre de Thomas Pesquet est (pour l'instant) prévu dimanche

05 novembre 2021 à 11h00
0
Crew-2 Crew Dragon habillage Thomas Pesquet © NASA/Kim Shiflett
© NASA

Thomas Pesquet et ses trois collègues de la mission Crew-2 pourraient quitter l'ISS ce dimanche, avant même que l'équipe de la mission Crew-3 ne soit sur place pour les relayer. La faute à la météo particulièrement difficile en novembre.

Alors qu'il est sur le point de revenir sur Terre après six mois passés à bord de la Station Spatiale Internationale, Thomas Pesquet a pris le temps, hier matin, de faire un rapport sur l'état de la planète au président Emmanuel Macron , en pleine COP26.

Thomas Pesquet de retour sur Terre ce week-end ?

Le retour des membres de la mission Crew-2, qui compte quatre astronautes, dont un Français que l'on ne présente plus, Thomas Pesquet, pourrait arriver ce dimanche. Normalement, ils devraient attendre que leurs remplaçants, trois Américains et un Allemand, qui forment la mission Crew-3, arrivent à bord de l'ISS.

Toutefois, le décollage de ces derniers à bord d'une fusée Falcon 9 de SpaceX, depuis le Centre spatial Kennedy en Floride, ne cesse d'être reprogrammé à cause des conditions météorologiques défavorables. La NASA a déclaré qu'elle doit désormais prioriser la mission à mener, entre le lancement de Crew-3 et le retour de Crew-2, « en fonction de la probabilité de conditions favorables ».

Alors, ce dimanche à 13 h 05 (heure de Floride), Thomas Pesquet et les trois autres astronautes de la mission Crew-2 pourraient quitter l'ISS à bord d'une capsule qui entamera un voyage de plusieurs heures avant de finalement se poser au large des côtes de Floride.

Source : France 24

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

La sortie spatiale du jour annulée à cause d'une alerte aux débris orbitaux
Blue Origin passe à la vitesse supérieure avec six touristes pour son prochain vol
Suivez la sortie extra-véhiculaire sur l'ISS en direct ce mardi
L'ISS s'agrandit encore avec l'arrivée du nouveau module Pritchal
Les petites galaxies proches de la Voie lactée ne sont pas des acolytes de longue date
La NASA veut un réacteur nucléaire sur la Lune dans les 10 ans à venir
Décollage réussi pour la sonde DART ! Objectif : dévier un astéroïde
Le lancement du James Webb Space Telescope reporté en raison d'un
Fini les échecs : Astra atteint enfin l'orbite avec son petit lanceur
L'ESA se prépare au survol de la Terre le plus délicat le 27 novembre
Haut de page