Et si l’Homme était apparu en Europe et non en Afrique ?

Par Dimitri PAVLENKO
le 28 mai 2017
 0
C'est la controverse soulevée par le paléobiologiste canadien David R. Begun. S'appuyant sur l'étude d'un fossile de mâchoire de singe retrouvé en Grèce en 1944, le chercheur remet en cause la théorie de l'Afrique berceau de l'Humanité.

Mais ces conclusions ne convainquent pas beaucoup de chercheurs.

Montre-moi tes dents...



En 1944, des soldats allemands découvrent sur le chantier du bunker qu'ils sont en train de construire une mâchoire partielle fossilisée en mauvaise état : il ne reste que la mandibule inférieure et les dents sont ébréchées. Laissée de côté pendant 70 ans, elle vient d'être analysée avec un appareillage moderne révélant une surprise : l'ossement est vieux de 7 millions d'années, et aurait appartenu à un hominidé.

David R. Begun présente cette découverte dans deux études publiées lundi 22 mai dans la revue américaine PLOS One. Et les conclusions qu'il en tire suscitent une violente controverse : selon lui, ce fossile appartient à notre plus lointain ancêtre connu, et suggérerait que la divergence entre l'Homme et le Singe serait survenue en Europe du Sud, et non en Afrique.

01F4000008709780-photo-dent-prehistorique.jpg


... Je te dirai qui tu es



Grâce à la tomographie informatisée, l'équipe du professeur Begun a mis en évidence une particularité de cette mâchoire : alors que chez les grands singes, les deux ou trois racines des molaires sont nettement séparées, les racines des prémolaires du fossile étaient en partie fusionnées, une caractéristique typique chez les humains et nos cousins hominidés pré-humains, dont l'Australopithèque. Baptisé Graecopithèque, ce fossile daterait par ailleurs de 7,24 millions d'années, soit le moment de la séparation entre les humains et les chimpanzés.

La découverte intéresse fortement la communauté scientifique, mais les conclusions du professeur Begun peinent à convaincre : la mutation dentaire constatée paraît une preuve un peu légère à beaucoup de chercheurs pour remettre en cause la théorie de l'origine africaine de l'homme.




Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Un ancien cadre de Mozilla accuse Google d’avoir sciemment saboté Firefox
Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
Google et Amazon font la paix : Chromecast va désormais supporter Amazon Prime Video
Finalement, Pepsi abandonne son idée de mettre de la publicité en orbite
MSI annonce que les cartes mères en chipset AMD 300 supporteront bien les Ryzen 3000
Mi 9 SE, trottinette électrique : Xiaomi signe une distribution exclusive avec Fnac Darty
Notre-Dame de Paris : Drones, robots... La technologie de plus en plus sollicitée par les secours
Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
scroll top