🔴 Soldes : jusqu'à - 60% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Epic Games aurait proposé un contrat de 200 millions à Sony contre quelques portages PC

10 mai 2021 à 14h00
10
Epic Games logo © Epic Games
© Epic Games

Le procès qui oppose Apple et Epic n’en finit pas d’offrir son lot de révélations. Aujourd’hui, ce sont les négociations engagées par Epic auprès de différents constructeurs qui sont mises au jour. L’occasion de découvrir qu’un contrat à plusieurs zéros a été proposé à Sony en échange de quelques portages.

Toutefois, lorsque l’on a en tête les 120 millions alloués à l’exclusivité Borderlands 3 , le montant promis à Sony pour ses quelques portages semble davantage cibler des exclusivités plus modestes que des gros jeux de la marque.

La table des pourparlers

Dans ce document interne daté du 24 septembre 2020, rapidement téléchargé sur le serveur public de l’affaire et publié sur ResetEra, la stratégie d’Epic Games pour parvenir à conclure des accords potentiels, destinés à alimenter sa boutique de jeux, s’éclaircit.

En plus d’alimenter le sujet, vaste et actuel, de la recherche d’exclusivités par la société, on y apprend notamment qu’Epic Games a engagé des négociations avec trois constructeurs : Microsoft, Nintendo et Sony. Des pourparlers certes, mais aucun accord conclu.

Ces négociations se sont en effet révélées infructueuses avec Nintendo et compliquées avec Microsoft. La société nippone se montre totalement indifférente à l’idée de sortir ses jeux sur d’autres plateformes, tandis que la firme de Redmond n’envisage pas de travailler avec Epic en raison de la concurrence qui oppose les deux acteurs.

Le choix de Sony

Davantage de détails sont mentionnés au sujet de Sony. On sait déjà que l’éditeur se lance dans le portage progressif sur PC de ses exclusivités, Horizon Zero Dawn et Days Gone en tête, et qu’il étudie la possibilité d’en sortir d’autres encore.

Un objectif confirmé par Jim Ryan, le P.-D.G. de Sony Interactive Entertainment, qui souhaite étendre la visibilité des productions de la marque. Une décision qui, selon lui, s’est imposée naturellement en raison de l’évolution de l’industrie vidéoludique, notamment du point de vue de l’augmentation des coûts de développement.

Ainsi, le document révèle qu’Epic Games aurait proposé une garantie minimale de 200 millions de dollars à Sony pour le portage de certaines exclusivités sur PC. On parle ici d’une quantité qui oscille entre quatre et six jeux, et d’une avance proposée par le géant Epic qui ne tient pas compte des performances des titres sur le store.

Néanmoins, l’accord sous-entendait que Sony ne pouvait toucher d’autres revenus de ces portages que dans la mesure où ces derniers permettaient à Epic de récupérer son investissement de base. C’est cette donnée qui aurait rendu le contrat moins intéressant pour Sony et qui aurait scellé un troisième refus pour Epic Games.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
10
lawyer
le pognon le pognon !!!
Alpach93
Oui mais pour l’instant c’est pas le fric qu’ils cherchent mais grossir leur base de donnée d’utilisateurs.
eykxas
Qui dit plus d’utilisateurs dit plus de fric…
sifujedi
Je trouve louable qu Epic Games veux faire connaitre les exclu Sony sur nos PC.
Proutie66
Qui peut se plaindre que certains jeux (chefs d’oeuvre) de Sony débarquent AUSSI sur PC ?
lordfeyinlin
Moi ce que je retiens, c’est que Microsoft est en concurrence direct avec son game à Epic.<br /> Epic devrait proposer un équivalent sur PC^^
lordfeyinlin
Car la vrai guerre n’est pas la guerre des consoles, mais la guerre des stores, et ce procès en est une des clés.<br /> Le Game Pass est conçu pour gagner la guerre des stores, pas la guerre des consoles.<br /> Sony pourrait parfaitement créer son propre store sur PC et vendre ses exclus au travers de ce store au lieu de passer par Epic.<br /> Microsoft voudrait même proposer son game pass sur Playstation car il gagnerait alors la guerre des stores sur playstation aussi, osef de le limiter à la XBox si tu peux être partout.
playAnth95
Quand tu as de l’argent ilimité c est facile de gagner cette guerre, Sony Ou Nintendo ny voient aucun interet la dedans, leurs jeux et jeux des tiers se vendent très bien. 80% des jeux tiers sont vendus sur consoles ps. C est pas demain la veille que Sony proposera un gamepass like, mais plus de nouveaux services ajoutés au psn plus, comme en Pologne avec la proposition de films en streaming.
Wowbagger
C’est assez amusant : au départ, cette histoire a commencé avec Epic qui a lancé un procès contre Apple pour abus de position dominante.<br /> Depuis l’ouverture dudit procès, tous les articles que l’on peut voir sur cette affaire portent sur Epic, et pas une ligne ne parait sur Apple (je parle de la presse au sens général, le Monde et autres médias, c’est tout aussi flagrant) alors que ce sont les méthodes dictatoriales, anticoncurrentielles et dignes d’un véritable racket d’Apple qui posent problème.<br /> Une conclusion s’impose : les avocats et les services d’Apple sont très très doués pour détourner l’attention du problème de fond, d’autant qu’il n’y a pas grand chose de répréhensible chez Epic dans tous ces articles. Même si l’on a le droit d’être plus ou moins d’accord avec leur méthode, ce n’est pas le sujet…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Vivo va pousser les mises à jour Android durant 3 ans
Ubisoft lance Ubisoft Originals, le nouveau label des jeux de l'éditeur français
Apple offre à Zoom un accès privilégié sur iPad
Des voitures électriques pas plus chères que les thermiques d'ici 5 ans ? C'est ce qu'affirme une étude
Opel pourrait relancer sa mythique Manta en version électrique
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Tribes of Europa (S01)
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique For All Mankind (S02E01)
Mini critique Snowpiercer (S02E01)
Haut de page