Devenir testeur de jeux vidéo ? Si vous êtes sans emploi ou en décrochage scolaire, une formation rémunérée vous y mènera

Alexandre Boero
Chargé de l'actualité de Clubic
26 octobre 2022 à 17h00
7
© Borja Lopez / Pexels
© Borja Lopez / Pexels

L'association professionnelle Horizon Jeu Vidéo Île-de-France lance une formation gratuite pour devenir testeur ou testeuse de jeux vidéo. Elle est destinée aux jeunes de 18 à 25 ans et a une visée d'insertion professionnelle.

Voilà une belle initiative menée par Horizon Jeu Vidéo, une association professionnelle créée par des entreprises du secteur en France. L'objectif est de soutenir une filière qui peine à recruter dans l'Hexagone et qui prône des valeurs telles que la mixité, la diversité, l'humilité et la bienveillance. L'organisation vient justement de lancer une formation au métier de testeur de jeux vidéo, dont 25 jeunes originaires de Paris ou de Seine-Saint-Denis pourront profiter gratuitement.

Une formation gratuite et rémunérée qui durera 7 mois…

Cette formation, baptisée « Avenir en Jeu : Deviens testeur·euse de jeu vidéo », a donc pour but d'aider les jeunes à s'insérer sur le marché professionnel. Elle est lancée par l'équipe d'Horizon Jeu Vidéo Île-de-France en réponse au Pacte régional d'investissement dans les compétences 2021 lancé par la région francilienne. Cette initiative promettait une subvention comprise entre 200 000 et 2 millions d'euros pour tout projet pouvant attester de réelles capacités de formation et d'acquisition de compétences.

Il n'y avait pas de raison pour que le jeu vidéo n'en fasse pas partie. La formation proposée par Horizon Jeu Vidéo, gratuite, est délivrée à des jeunes de 18 à 25 ans en difficulté d'insertion professionnelle ou scolaire, c'est-à-dire qui ne sont pas en situation d'études, d'emploi ou de formation. Ils peuvent également être des non-bacheliers ou d'anciens étudiants qui ont stoppé leur licence ou autre formation en cours de route.

Les jeunes seront payés durant cette formation, prévue pour durer 7 mois, entre le mois d'octobre et le mois de mai prochain, dans les locaux de L'École de la deuxième chance (E2C) à Paris.

… pour délivrer une certification de testeur QA à 25 jeunes Franciliens

Pour monter cette formation, Horizon Jeu Vidéo Île-de-France a rassemblé les acteurs historiques de la formation du secteur des jeux vidéo afin d'élaborer un programme professionnel. Celui-ci doit aboutir à la délivrance d'un certificat professionnel de testeur QA, dont la rémunération d'un junior tourne autour de 26 000 euros, selon les estimations livrées par le Syndicat national du jeu vidéo en 2020.

L'association est parvenue à s'entourer de partenaires solides pour constituer son consortium pédagogique. Outre Horizon Jeu Vidéo pour le pilotage et la gestion du projet, et l'EC2 Paris pour l'accompagnement et le coaching des jeunes, l'enseignement et la conception de la formation Métier seront assurés par ISART Digital, un établissement d'enseignement supérieur privé présent à Paris, à Nice et à Montréal.

L'entreprise Play in Lab, qui fait du playtest sur des joueurs réels, du test d'assurance qualité pour chasser les bogues et de l'analyse de données pour étudier le comportement des joueurs, prendra en charge l'enseignement et la conception de la formation Découverte. Enfin, le Cnam-Enjmin, école publique des métiers du jeu vidéo, effectuera des missions de conseil et de certification.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (7)

gf4
Lol ce titre…
eykxas
Les gens concernés qui vont juste croire jouer aux jeux toute la journée et être payé pour jouer…<br /> Ils se mettent le doigt dans l’oeil ^^. Mais après si ça peut leur ouvrir des portes, pourquoi pas.
Liensun
"entre le mois d’octobre et de mai " …Faut pas trainer
v1rus_2_2
Je l’ai été et je confirme. En temps normal, il y a un quota de bug à trouver, donc si t’a le « malheur » de jamais voir de bug apparaître, t’es proche de la porte. Ensuite, si tu trouve un bug, il faut essayer de le reproduire plusieurs fois pour savoir comment il apparait et ça sur tous les consoles.<br /> Et ça fini avec un rapport à faire et si l’entreprise que tu fais affaire est anglaise, il faut que le rapport soit fait en anglais ( et bien écrit)
ypapanoel
Ca me semble parfaitement en ligne avec ce que j’imaginais!<br /> Merci pour ce retour sur Terre et si loin des rêves de ceux qui croient avoir trouvé le bon plan pour être payés à s’amuser chez eux.
eykxas
Travaillant depuis 6 ans au poste de testeur QA, tout comme toi je sais parfaitement de quoi il retourne ^^.<br /> Et la reproduction de bug est parfois un boulot sacrément pénible. il y a ce que j’appelle les « bugs de la mort ». En général ce sont des oneshots, et les conditions sont parfois tellement alambiqués que même les devs comprennent pas comment c’est possible XD (genre tu fais une action à un endroit, et ça te fait planter un autre truc qui n’a strictement rien à voir et pas une seule ligne de code en commun.)
Bidule200
Et bientôt ce genre de test sera entièrement automatisé par des IA. Métier mort dans 10 ans, mais en attendant pourquoi pas, si ça peut être un premier pied dans un studio.
Voir tous les messages sur le forum